Pages Navigation Menu

CONSTIPATION : REMÈDES NATURELS

La constipation est un des troubles digestifs dont on se plaint le plus aux USA. La fréquence normale des défécations varie largement de personne à personne, d’une fois ou plus par jour à trois fois par semaine. En général cependant, vous êtes probablement constipé si vous déféquez des selles dures et sèches moins de trois fois par semaine.

La constipation peut aussi vous donner des ballonnements et une sensation d’inconfort et vous vous retrouverez en train de pousser chaque fois que vous voulez déféquer. Bien que la constipation puisse affecter n’importe qui, elle est plus courante chez les femmes et les personnes de plus de 65 ans. Elle a aussi tendance à survenir pendant la grossesse, après l’accouchement, après une intervention chirurgicale à cause de certains médicaments tels que les antidouleurs opioïdes et dans certaines maladies telles que la sclérose en plaques.

Les gens deviennent constipés quand ils ne s’alimentent pas de façon saine. Si vous mangez trop d’aliments frits, de fast-food, de viandes ou si vous ne buvez pas assez d’eau, vous serez plus susceptible d’être constipé.

CAUSES de la CONSTIPATION

Certains médicaments peuvent provoquer la constipation. Les fautifs les plus courants sont notamment : les antidouleurs à base de narcotiques tels que la codéine, l’oxycodone et l’hydromorphone ; les antidépresseurs tels que l’amitriptyline et l’imipramine ; les anticonvulsifs tels que la phénytoïne et la carbamazépine : les suppléments de fer ; les inhibiteurs des canaux calciques comme le diltiazem et la nifédipine ; les antiacides à base d’aluminium et quelques autres tels que ibuprofen, fluoxétine, prozac.

Une habitude. La défécation est sous contrôle de la volonté.Ce qui signifie que les envie que ressentent normalement les personnes quand elles ont besoin de déféquer peuvent être refoulées. Bien qu’il soit occasionnellement approprié de se retenir par exemple quand les WC sont occupés, le faire trop souvent peut conduire à une disparition des envies et résulter finalement en une constipation.

Régime alimentaire. Les fibres sont importantes car elles maintiennent les fèces en paquets mous. Un régime pauvre en fibres peut donc entraîner une constipation. Les meilleures sources naturelles de fibres sont les fruits, les légumes et les grains entiers.

Laxatifs. On soupçonne qu’une cause de constipation sévère pourrait être l’abus de laxatifs (exemples : le séné, l’huile de ricin et autres extraits de plantes). Une relation a été démontrée entre l’usage chronique de laxatifs et certains dommages aux nerfs et aux muscles du côlon que l’on pense être responsable de la constipation. Mais il n’est pas clair que les laxatifs aient causés le problème ou bien que le problème préexistait et avait justifié l’usage de laxatifs. Néanmoins, puisque les laxatifs peuvent endommager le côlon, la plupart des experts recommandent que les laxatifs ne soient utilisés qu’en dernier recours quand les autres traitements auront échoués.

Troubles hormonaux. 1) Trop peu d’hormone thyroïdienne (hypothyroïdisme) et trop d’hormone parathyroïdienne (du fait qu’elle augmente le taux de calcium dans le sang) peuvent causer la constipation. 2) Lorsque la femme a ses règles, les niveaux d’œstrogène et de progestérone sont élevés et peuvent causer de la constipation. 3) Des niveaux élevés d’œstrogène et de progestérone peuvent aussi causer de la constipation pendant la grossesse.

Maladies du côlon. Il y a beaucoup de maladies qui peuvent affecter le fonctionnement des nerfs et/ou des muscles du côlon. Notamment : le diabète, la sclérodermie, la pseudo-obstruction intestinale, la maladie de Hirschsprung et la maladie de Chagas. Le cancer ou le rétrécissement (striction) du côlon peuvent aussi ralentir le transit des fèces.

Maladies du système nerveux central. Quelques maladies du cerveau et de la moelle épinière peuvent causer de la constipation, notamment la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques et les atteintes à la moelle épinière.

Inertie colique. L’inertie colique est un trouble par lequel les nerfs et/ou les muscles du côlon ne fonctionnent pas normalement ce qui fait que son contenu n’est pas mis en mouvement normalement. Dans certains cas, les muscles ou les nerfs du côlon ont une maladie mais parfois l’inertie colique peut résulter de l’abus de laxatifs comme expliqué ci-dessus.

Dysfonctionnement du plancher pelvien. Le dysfonctionnement du plancher pelvien est une trouble dans lequel les muscles du bas du pelvis qui entourent le rectum ne fonctionnent pas normalement. Ces muscles sont essentiels dans la défécation. On ne sait pas pourquoi ces muscles ne fonctionnent pas chez certaines personnes et ils peuvent rendre difficile l’évacuation des fèces alors même que tout le reste est normal.

Constipation

Constipation

SYMPTÔMES de la CONSTIPATION

Si vous avez les symptômes suivants, on peut dire que vous êtes constipé :

•Pas de défécation
•Douleurs abdominales
•Sensation de lourdeur de l’estomac
•La langue couverte de mucosités
•Maux de tête fréquents
•Perte de l’appétit
•Douleurs dans le bas des jambes
•Fièvre
•Nausées
•Vertiges
•Palpitations
•Somnolence

REMÈDES NATURELS LES PLUS EFFICACES contre la constipation

Plusieurs remèdes domestiques peuvent être très efficaces contre la constipation. Vous pourriez devoir en essayer plusieurs car tous ne fonctionneront pas de la même façon pour vous. Rappelez-vous quand même que l’exercice physique et une alimentation équilibrée sont très importants pour soulager la constipation.

Fibres
Essayez de consommer 20 à 35 g de fibres chaque jour, spécialement à partir de haricots, de grains entiers, de son, de fruits frais ou séchés ou de légumes.
Options :
– flocons de blé, riz brun ou pain complet ;
– pruneaux et figues au petit déjeuner ou comme en-cas ;
– une cuiller à café de graines de lin moulues sur chaque repas ;
– suppléments de fibres à chaque repas (enveloppes de grains de psyllium comme le Metamucil).
Ce qu’il importe de savoir : veillez à boire suffisamment d’eau sinon les fibres peuvent avoir l’effet contraire et être constipantes. Buvez 8 verres par jour d’eau, de jus de fruits ou de soupes claires.

Fruits et légumes
Les fruits et légumes sont cruciaux dans la lutte contre la constipation. Ceux qui sont particulièrement riches en fibres sont les pommes (avec la peau), les abricots, les canneberges, les mûres, les pêches, les prunes, les framboises, les choux, les carottes crues, les betteraves, les brocolis et les choux de Bruxelles.
Options :
– une pomme au moins deux heures après le souper ;
– prunes, abricots, poires, raisins, papayes et jus d’orange. Essayez de prendre 3 prunes et 3 abricots le matin et pendant la nuit ;
– au moins trois fruits crus par jour ;
– deux petites betteraves crues dans la matinée ;
– une ou deux cuillers à soupe de graines de lin avec beaucoup d’eau juste après le lunch ou le souper ;
– de l’ail pris chaque jour peut soulager la constipation (que l’ail soit cru ou cuit).

Haricots, grains entiers, noix et graines
Toutes les sortes de fèves, haricots, grains entiers et noix peuvent aussi soulager la constipation. Essayez avec les haricots de Lima, les haricots Soissons, la farine d’avoine, les pains et les céréales aux grains entiers germés, les amandes, les cacahuètes, les graines de sésame et de tournesol.
Options :
– une poignée de graines de tournesol crues et non salées par jour puisqu’elles sont connues comme favorisant le transit intestinal ;
– ajoutez du son à vos céréales favorites le matin. Commencez par n’ajouter qu’une cuiller à café pour terminer par deux cuillers chaque matin.

Probiotiques – Yoghourt
Les organismes bienfaisants présents dans les aliments probiotiques vous aident à bien digérer ce que vous mangez et vous protègent des maladies des intestins. Contrairement au fromage et au lait, le yoghourt allégé ne constipe pas. Et il fournit le calcium dont vous avez besoin pour réduire le risque de cancer du côlon. La boisson probiotique s’est avérée réduire significativement la constipation et améliorer la consistance des selles.

Liquides
Veiller à boire suffisamment de liquides tels que l’eau peut aider certaines personnes constipées. Les fluides ramollissent les fèces et facilitent leur transit. Prendre assez de liquides sains est essentiel contre la constipation. Mais quand vous augmentez votre consommation de fibres, vos besoins en eau augmentent aussi. Buvez donc au moins huit verres par jour. Ce sera bénéfique pour la gestion et l’absorption des aliments.
Rappelez-vous que l’alcool, le café et les boissons à base de cola peuvent être déshydratants.
Options:
– buvez un litre d’eau tiède et promenez-vous pendant quelques minutes tôt le matin ;
– buvez un verre de lait chaud avant le coucher ;
– buvez du jus de citron mélangé à de l’eau tiède ou bien du jus de prune 2 à 3 fois par jour;
– ajoutez de l’huile de ricin à un verre de lait chaud ;
– faites tremper 50 g de pulpe de cassia dans de l’eau pendant la nuit et buvez cela avec 25 g d’eau en plus dès le matin;
– mélangez 1 tasse de jus de tomate, ¼ de tasse de jus de carotte et ½ tasse de jus de choucroute et buvez;
– mélangez ½ tasse d’huile d’olive et ½ tasse de jus d’orange et buvez.

Stimulants – Laxatifs
Beaucoup de laxatifs à base de plantes ou « thés diététiques » sont appelés stimulants laxatifs ou laxatifs anthranoïdes. Ce sont notamment les plantes suivantes : Cascara sagrada, Rhubarbe, Aloès, séné, Nerprun.
Ils ne doivent pas être pris pendant plus d’une semaine sans supervision médicale. Une utilisation prolongée peut faire perdre aux intestins leurs capacité de mouvement propre, peut causer de la diarrhée chronique, un manque de potassium qui affaiblit les muscles, peut dérégler le rythme cardiaque de façon potentiellement dangereuse et peut attaquer les reins et le foie.
Les produits laxatifs sont notamment les amandes, avocats, dattes, figues, graines de lin, raisins, prunes, ananas, papayes, graines de soja et noix.
Options :
– les scaroles et les oignons espagnols sont des laxatifs naturels très bons qui doivent être mangés crus pour un effet maximum ;
– le coing mangé cru est un laxatif naturel qui nettoie les intestins et les tonifie ;
– l’okra et les épinards crus peuvent agir comme légers laxatifs ;
– la choucroute crue contient de bonnes bactéries qui aident à digérer et agissent comme un laxatif ;
– l’huile d’olive est un laxatif naturel. A prendre à raison d’une cuiller à soupe le matin et après le souper.

Rétroaction biologique (« Biofeedback »)
Le traitement par « rétroaction biologique » peut aider les personnes constipées à cause d’un dysfonctionnement du plancher pelvien c’est-à-dire quand les muscles du plancher pelvien ne fonctionnent pas correctement. Cela peut résulter de l’obésité, d’un grossissement de la prostate ou d’un accouchement.
Les thérapeutes en biofeedback enseignent comment mieux coordonner les muscles qui servent à déféquer. Environ 70% des patients voient leur symptômes s’améliorer après cet entraînement. Il semble que le bénéfice dure au moins deux ans.

Magnésium
Le jus d’aloès a un effet bienfaisant sur le transit intestinal et il est particulièrement indiqué chez les personnes qui ont de la constipation chronique.
Options :
– prenez une ou deux cuillers à café de gel d’aloès deux fois par jour ;
– prenez une cuiller à soupe deux fois par jour d’extrait que l’on trouve dans le commerce.

Miel
Le mile est un laxative très léger. N’oubliez pas qu’il est très calorique donc ne l’utilisez que comme traitement curatif et pas comme préventif.
Options :
– ajouter un peu de miel et un peu de sucre supplémentaire à un verre de lait et buvez cela deux fois par jour ;
– ajoutez une cuiller à soupe de miel dans un verre d’eau tiède et buvez cela trois fois par jour ;
– prenez un mélange d’une demi cuillérée de miel et une demi cuillérée de mélasse.

Conseils pratiques utiles contre la constipation (d’après des personnes qui en ont fait l’expérience)

  • Deux cuillers à soupe de mélasse avant d’aller dormir est un bon remède contre la constipation. Vous pouvez prendre cela avec un verre de lait, de jus de fruit ou de jus de prune si vous voulez.
  • Le jus de choux peut être bénéfique contre la constipation à raison d’un demi-verre deux fois par jour.
  • Plongez 10 à 14 raisins séchés sans pépins dans du lait et faites bouillir. Passez le lait. Tout en buvant le lait, mâchez les raisins récupérés dans la passoire.
  • Plongez 7 à 10 g de semences « Spiegel » dans 200 g de lait chaud. Ajoutez du sucre et buvez avant d’aller dormir.
  • Faites tremper 2 cuillers à café de semences “Spiegel” dans de l’eau pendant 6 heures. Ajouter la même quantité de sucre et buvez cette mixture avant d’aller au lit.
  • Conservez de l’eau dans un récipient en cuivre pendant toute une nuit et buvez de cette eau le matin à jeun.
  • Buvez un mélange d’un quart de cuiller à café de sel d’Epsom dans un demi-verre d’eau.
  • Buvez un verre d’un mélange à quantités égales de jus d’orange et d’huile d’olive.
  • Buvez avant d’aller au lit un verre d’un mélange à quantités égales de jus de carottes et de jus d’épinards.
  • Une méthode à appliquer avant les repas c’est de prendre une cuiller à café de graines de lin dans un verre d’eau. Cela peut aider à lubrifier les fèces.
  • Boire de l’eau tiède avec du jus de limon et une demi cuiller à café de sel peut aider à traiter la constipation.
  • Du jus d’orange bu chaque matin à jeun peut aider à traiter la constipation.
  • Les graines de fenouil soignent les problèmes digestifs. Buvez un verre d’eau tiède avec quelques graines de fenouil chaque soir avant le coucher.
  • En cas de constipation chronique ou sévère, trempez des figues dans de l’eau et buvez-en de grandes quantités dans la matinée.
  • Une goyave par jour tôt le matin prévient la constipation.

Leave a Comment