Pages Navigation Menu

Faux test de grossesse

La plupart des tests de grossesse maison (à effectuer soi-même chez soi) déterminent une grossesse par la détection de l’hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG) dans l’urine de la femme. L’hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG) est produite par le placenta en grande quantité au début de la grossesse. Cette hormone est produite par l’embryon en développement. La détection de cette hormone dans l’urine et le sérum est à la base de la plupart des tests de grossesse. Normalement, la plupart des versions de ces tests à faire chez soi ne peuvent pas être considérés comme exacts s’ils ne sont pas effectués le jour même où les règles étaient attendues ou quelques jours plus tard.

Il est fortement recommandé que vous attendiez que vos règles ne soient pas venues pour effectuer un test de grossesse maison. Si vous ne pouvez pas attendre jusque là pour savoir et si vous connaissez le jour où vous pourriez avoir conçu, le plus tôt que vous pouvez faire le test c’est 14 jour après celui de la conception possible. Ces tests maison sont généralement fiables à 97%-99% si toutes les instructions sont suivies correctement et si les résultats sont lus au bon moment.

Certaines boîtes contiennent deux tests de sorte qu’en cas d’erreur de manipulation, vous puissiez recommencer.

Parfois les tests de grossesse maison peuvent fournir de faux résultats positifs pour plusieurs raisons possibles. Même un test effectuer par une prise de sang peut donner de faux résultats positifs dans certaines circonstances. Mais la plupart du temps ce sont de faux résultats négatifs que l’on peut avoir. Les faux positifs sont rares mais ils se produisent.

Pourriez-vous ne pas être enceinte alors que le test de grossesse est positif ?

La réponse est : OUI, c’est possible. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles votre test de grossesse peut être positif alors que vous n’êtes pas enceinte.

Principales causes de faux test de grossesse positif

Savons et détergentssont des agents corrupteurs du test très courants. La récolte de l’urine doit être faite avec grande précaution pour éviter qu’elle ne soit exposée à des traces de savons ou de détergents. Beaucoup de tests exigent d’uriner directement sur la tige du réactif. Si le test demande que l’urine soit recueillie dans un récipient, celui-ci doit être très propre et exempt de toutes traces de savon ou de détergent.

Dépassement du temps de réaction. Pour l’exactitude du test, il est essentiel que vous lisiez le résultat au moment stipulé dans les instructions. Si vous attendez plus longtemps que ce que les instructions recommandent, le test ne sera pas valide. Ceci peur être une cause de faux résultat positif.

Traitement de l’infertilité par hCG. C’est une cause fréquente de faux résultat positif. Chez les femmes qui reçoivent des injections de hCG pour favoriser la conception, leur niveau de hCG enregistré par le test peut indiquer une grossesse inexistante. Si vous avez reçu une dose d’hCG comme traitement de l’infertilité, faites attention à ce qu’avant d’utiliser un test de grossesse maison, le produit ne circule plus dans votre corps.
Normalement, une analyse sanguine ou un examen obstétrique permet de distinguer une grossesse réelle d’une fausse.

Autres traitements médicamenteux. Certains médicaments peuvent provoquer de faux résultats positifs. Ce sont notamment les anticonvulsifs, le traitement de la maladie de Parkinson, certains tranquillisants et certains diurétiques. Beaucoup de ces médicaments peuvent être dangereux pour l’enfant à naître. La consultation à ce propos de votre gynécologue s’impose.

“Grossesse chimique”. L’expression “grossesse chimique” est en fait fausse couche précoce. La recherche a montré que la moitié de toutes les premières grossesses finissent en fausse couche. Du fait de la haute sensibilité des tests de grossesse maison, beaucoup de femmes détectent une grossesse qui commence mais finissent par quand même avoir leurs règles car il s’agit d’une grossesse chimique.

Lignes d’évaporation. Bien qu’il ne s’agisse techniquement pas d’une grossesse, certains tests laissent une faible trace d’évaporation alors que l’urine parcourt le test. Cette ligne d’évaporation gris pâle dans la zone de lecture du résultat est souvent interprétée comme un résulta positif.

Qualité du test. Comme tout produit sur le marché, les tests de grossesse maison peuvent avoir différentes qualités, précisions et durées de conservation. Soyez donc vigilante, lisez soigneusement les instructions, les indications de précision et les dates d’expiration.

Tumeurs trophoblastiques. Ce type de tumeur peut se développer dans le système reproducteur féminin et provoquer de faux résultats positifs au test de grossesse. La principale cause en est la production accrue d’hCG par la tumeur elle-même. Ces tumeurs peuvent aussi provoquer de faux symptômes de grossesse tels que malaise matinal, ballonnement, sentiments étranges, etc. Un diagnostic précoce de ces tumeurs est une garantie de succès du traitement.

Test de grossesse

Test de grossesse

Pourriez-vous être enceinte alors que le test de grossesse est négatif ?

La réponse est OUI. Parfois vous pouvez être enceinte alors que le résultat du test maison est négatif ce qui vous induit en erreur vous et votre médecin. Ce peut être dû à plusieurs causes possibles.

Principales causes de faux test de grossesse négatif

Trop tôt ! Une des causes de faux négatif est que vous avez fait le test trop tôt avant que l’hCG soit présent dans votre sang. Les tests de grossesse varient en sensibilité ce qui détermine la précocité avec laquelle ils peuvent détecter l’hormone dans votre urine. Il est possible que bien que l’ovule soit fertilisé, ce qui signifie que vous êtes enceinte, votre corps n’a pas encore eu le temps de sécréter assez d’hCG pour le test puisse la détecter. Il faut au moins 14 jours après l’ovulation pour que l’hormone atteigne un niveau suffisant pour être détectée par un test.

Erreurs de manipulation ! Un test mal effectué peut conduire à un faux négatif. Il est possible que vous n’ayez pas bien trempé la tige-test dans le récipient de votre urine ou que vous ne l’ayez pas tenu correctement dans votre jet d’urine, selon le type de test utilisé. Cette erreur de manipulation peut donner un faux résultat négatif.

Temps de réaction ! Pour que le test de grossesse maison soit fiable, il est essentiel que vous lisiez le résultat au moment stipulé dans les instructions de façon à laisser au test le temps de réagir. Tous les tests indiquent sur leur emballage leur temps de réaction. Les instructions spécifient quand le résultat peut être interprété et à partir de quel moment ils ne sont plus valides. Si vous attendez plus longtemps que ce que les instructions recommandent, le test ne sera pas valide. Ceci peur être une cause de faux résultat négatif.

Test défectueux. Des tests maisons dont la date de péremption est dépassée ou des tests carrément défectueux peuvent aussi être sources de résultats faussement négatifs. Vérifiez donc toujours bien la date de péremption et ayez toujours à l’esprit qu’un test peut occasionnellement être défectueux.

Si votre test donne un résultat négatif mais que vous pensez tout de même que vous pourriez être enceinte et/ou que vous avez des symptômes de grossesse, attendez quelques jours et refaites le test. Un résultat négatif peut avoir trois significations : 1) vous n’êtes pas enceinte ou bien 2) vous avez fait le test trop tôt ou bien 3) vous l’avez mal effectué. Et, si vous avez eu des réponses contradictoires de plusieurs tests successifs, il vaut mieux vous faire faire une prise de sang pour en avoir le cœur net.

Que faire si vous avez des doutes sur le résultat du test de grossesse ?

  1. Essayez de vous procurer deux marques différentes de tests de grossesse. En les utilisant tous les deux, vous aurez plus de chances d’éviter une faux positif ou un faux négatif. Si vous obtenez le même résulta sur les deux, il est plus que probablement correct. Si vous obtenez des résultats différents, c’est qu’un des tests n’a pas fonctionné correctement.
  2. Parlez-en avec votre gynécologue, quel que soit le résultat, faux positif ou faux négatif. Il pourra toujours confirmer une grossesse ou une absence de grossesse. C’est particulièrement important en cas de faux positif car il y a la possibilité d’un problème médical qu’il sera bon de discuter avec le médecin lequel vérifiera qu’il n’y a pas de tumeur trophoblastique.
  3. Veillez à ca que le test soit effectué dans des conditions de parfaite propreté notamment les pièces du test, la récolte de l’urine et les parties du corps impliquées. Si vous urinez dans un vase ou récipient quelconque veillez à ce qu’il soit exempt de traces de détergent ce qui vous permettra d’obtenir un résultat plus fiable.
  4. Suivez bien toutes les instructions fournies avec le test. Les tests sont différents et il est important de suivre correctement leurs instructions particulières.
  5. Réfléchissez à votre état de santé et aux médicaments que vous prenez éventuellement. Essayez de voir si oui ou non vous avez un état de santé ou si vous êtes sous traitement médicamenteux qui pourrait vous donner de faux résultats positifs au test de grossesse.

Bien que les tests de grossesse soient supposés être exacts à 97%-99%, cela veut dire qu’il y aura toujours une femme sur cent qui aura un problème. Veillez bien à suivre les instructions soigneusement et complètement et vérifiez en plus votre température basale et soyez attentive à tout symptôme de grossesse.


Matched Links from Women Info Sites / Google

Leave a Comment