Pages Navigation Menu

HORMONES THYROÏDIENNES

La thyroïde est une petite glande en forme de papillon située en-dessous de la pomme d’Adam dans le cou.

Les hormones thyroïdiennes sont des substances chimiques fabriquées par la glande thyroïde située à l’avant du cou. Cette glande utilise l’iode pour produire ces hormones qui sont essentielles pour le fonctionnement de chacune des cellules du corps. Elles contribuent à la régulation de la croissance et de la vitesse des réactions chimiques (métabolisme) et elles sont impliquées dans les rythmes circadiens qui gouvernent le sommeil et autres fonctions essentielles.

Les deux hormones thyroïdiennes les plus importantes sont la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3). L’hormone thyroïdostimulante (TSH) qui est produite par la glande pituitaire agit en stimulant la production d’hormones par la thyroïde. La glande pituitaire est elle-même stimulée par l’hypothalamus, une autre glande dans le cerveau. Normalement, quand les niveaux d’hormones thyroïdiennes dans l’organisme sont élevés, ils “éteignent” la production de TSH ce qui arrête la production de plus d’hormones T3 et T4 par la thyroïde.

La thyroïde produit aussi la calcitonine, une hormone impliquée dans la métabolisation du calcium et qui stimule les cellules osseuses à ajouter du calcium aux os.

Thyroïde normale

Thyroïde normale

Les hormones thyroïdiennes sont nécessaires au développement normal du cerveau spécialement pendant les 3 premiers mois de la vie. Un handicap intellectuel peut être causé par une glande thyroïde qui ne produit pas assez d’hormones chez le bébé (hypothyroïdisme congénital). Plus tard l’enfant aura aussi besoin des hormones thyroïdiennes pour grandir et se développer normalement et les adultes ont également besoin de ces hormones pour la régulation de l’utilisation de l’énergie par l’organisme (métabolisme).

Des problèmes surviennent quand la thyroïde devient soit trop peu active (hypothyroïdisme) soit trop active (hyperthyroïdisme). Les problèmes thyroïdiens sont plus courants chez les femmes que chez les hommes. Le cancer peut aussi se développer dans la thyroïde.

Hypothalamus-Pituitaire-Thyroïd

Hypothalamus-Pituitaire-Thyroïd

Les symptômes des maladies thyroïdiennes

HYPOTHYROÏDISME

HYPOTHYROÏDISME

HYPOTHYROÏDISME

L’hypothyroïdisme entraîne un déficit de T3 et de T4 dans le sang ce qui fait ralentir le métabolisme. Les symptômes en sont ordinairement :

* cheveux épais et secs
* confusion mentale et oublis (souvent confondus avec la démence chez les séniors)
* constipation
* dépression
* peau sèche, squameuse
* fatigue ou manque d’énergie
* perte des cheveux
* règles plus abondantes chez la femme
* intolérance aux basses températures
* irritabilité
* crampes musculaires
* ralentissement du pouls
* faiblesse
* prise de poids

Si l’hypothyroïdisme n’est pas traité, les symptômes s’amplifieront. Une forme sévère mais rare d’hypothyroïdisme appelée myxœdème peut s’installer dont les symptômes sont notamment :

* température du corps basse
* engourdissement intellectuel
* insuffisance cardiaque congestive (le cœur ne pompe plus assez de sang pour satisfaire aux besoins de l’organisme

Un coma myxœdémateux peut survenir chez une personne atteinte d’hypothyroïdisme sévère qui est en plus exposée à des stress tels qu’infections, basse température, traumatisme ou usage de sédatifs. Les symptômes sont notamment : perte de connaissance, attaque cérébrale et respiration ralentie.

HYPERTHYROIDISM

HYPERTHYROIDISM

HYPERTHYROIDISM

L’hyperthyroïdisme entraîne un excès de T3 et de T4 dans le sang ce qui fait accélérer le métabolisme. Les symptômes en sont ordinairement :

* accélération du rythme cardiaque avec anomalies du rythme et palpitations.
* hypertension
* augmentation de la température du corps (sensation de chaleur inhabituelle)
* augmentation de la transpiration
* sueurs froides
* agitation, nervosité
* tremblements des mains
* sensation d’agitation alors même qu’on se sent faible et fatigué
* augmentation de l’appétit tout en perdant du poids
* sommeil perturbé
* fréquents besoins d’aller à selles parfois avec diarrhée
* bouffissure autour des yeux, larmoiement, sensibilité à la lumière ou regard intensifié
* perte de masse osseuse (ostéoporose)
* arrêt des règles

La maladie de Basedow, en plus des symptômes ordinaires de l’hyperthyroïdisme, peut causer une protubérance à l’avant du cou (goitre) due au grossissement de la thyroïde. Elle provoque aussi une protubérance des globes oculaires qui peut faire que l’on “voie double”.

Si l’hyperthyroïdisme n’est pas traité, ou n’est pas traité correctement, une complication qui peut être mortelle appelée “basedowisme aigu” peut survenir (hyperactivité extrême de la thyroïde) dont les symptômes sont :

* confusion
* coma
* fièvre
* hypertension
* pouls irrégulier, pouvant être fatal
* jaunisse avec gonflement du foie
* sautes d’humeur
* perte de masse musculaire
* agitation
* état de choc
* faiblesse

Ce basedowisme aigu que l’on considère comme une urgence médicale, peut aussi être déclenché par un traumatisme, une infection, une intervention chirurgicale, un diabète incontrôlé, la grossesse, l’accouchement ou un excès de médicaments pour la thyroïde.

Leave a Comment