Pages Navigation Menu

Infections urinaires : remèdes naturels

Les infections urinaires sont des infections courantes qui peuvent affecter la vessie, les reins et les canaux qui leur sont liés : ces infections se produisent habituellement lorsque des bactéries pénètrent dans les voies urinaires de l’urètre et commencent à se multiplier dans la vessie. Malheureusement, l’infection urinaire est particulièrement fréquente chez les femmes et de nombreuses femmes souffrent d’infections urinaires récurrentes. Le traitement des infections urinaires peut être compliqué et long. Les remèdes naturels pourraient être une bonne solution pour beaucoup de personnes, en particulier pour les personnes ayant des réactions allergiques à la médecine moderne.

Les symptômes d’infection urinaire les plus courants sont les suivants :

  • Miction fréquente,
  • Sensation de brûlure lors de la miction,
  • Douleur et pression dans le dos ou le bas de l’abdomen,
  • Urine étrange (trouble, sombre, sanglante, odorante),
  • Fatigue,
  • Fièvre ou frissons.

Un traitement naturel pour l’infection des voies urinaires est très efficace et facile. De nombreuses infections légères à modérées dans les voies urinaires ne nécessitent pas d’antibiotiques et sont bien guéries avec des remèdes maison pour les infections des voies urinaires si elles sont prises lors de l’apparition de symptômes d’infection des voies urinaires. La meilleure façon de traiter l’infection des voies urinaires est de garder l’E coli hors des voies urinaires.

Infections urinaires : remèdes naturels

Voici des remèdes maison pour l’infection des voies urinaires :

Infections urinaires - remèdes naturels - boire de l'eau

Infections urinaires – remèdes naturels – boire de l’eau

L’une des meilleures façons naturelles de traiter l’infection des voies urinaires est de boire beaucoup d’eau. Les liquides vous aideront à uriner plus souvent et à éliminer les bactéries. Il est recommandé de boire 6 à 8 verres d’eau par jour.

Infections urinaires - remèdes naturels - vitamine C

Infections urinaires – remèdes naturels – vitamine C

L’apport quotidien de vitamine C dans le régime alimentaire augmentera le contenu en acidité de l’urine et évitera la croissance bactérienne. Si vous souffrez d’infection urinaire, l’apport de 1000 mg de vitamine C tous les jours est très efficace pour prévenir les infections récurrentes.

Infections urinaires - remèdes naturels - le jus de canneberge

Infections urinaires – remèdes naturels – le jus de canneberge

Le jus de canneberge est riche en vitamine C et en acide quinolique. Les deux sont utiles pour guérir l’infection urinaire en empêchant les bactéries de s’ancrer dans les parois de la vessie. Boire 35 à 70 cl de jus de canneberge pendant quelques jours peut être très efficace.
L’echinacée est une plante qui aide à combattre l’infection urinaire. Boire du thé d’échinacée ou consommer des capsules ou des comprimés d’échinacée de 300mg de haute qualité une fois par jour peut être extrêmement bénéfique.

Infections urinaires - remèdes naturels - le vinaigre de cidre de pomme

Infections urinaires – remèdes naturels – le vinaigre de cidre de pomme

Le vinaigre de cidre de pomme contient une forte concentration d’enzymes et de potassium qui aident à prévenir la croissance bactérienne. La plupart de patientes atteintes d’infection urinaire sont déficientes en enzymes alimentaires et en potassium. Par conséquent, le vinaigre de cidre de pomme peut être utilisé comme antibiotique naturel pour éliminer l’infection.

Infections urinaires - remèdes naturels - fibres

Infections urinaires – remèdes naturels – fibres

Pour la guérison et la prévention, il est fortement recommandé d’avoir des aliments riches en fibres et de l’eau. Cela aidera à rincer naturellement les impuretés avec les bactéries du corps.

L’infection des voies urinaires, si elle n’est pas traitée à temps, peut être extrêmement pénible. Elle peut également se propager aux reins et causer de graves problèmes de santé. En plus de suivre ces remèdes domestiques pour les voies urinaires, la patiente devrait également éviter l’apport de nourriture à forte teneur en acide comme le café, le thé, l’ananas, les tomates, etc.


Matched Links from Women Info Sites / Google