Pages Navigation Menu

Jours fertiles

Le cycle menstruel est très particulier et personnel et peut aller de 24 à 37 jours. La longueur de ce cycle peut être affectée par beaucoup de choses comme une maladie, un stress, un voyage, un traitement de l’infertilité et quelques autres facteurs. Dans la plupart des cas, la durée du cycle est de 28 jours. Si le cycle est de 28 jours, le premier jour de saignement doit être considéré comme le premier du cycle. Il est important de s’en souvenir pour certains calculs.

Chaque mois, plusieurs follicules mûrissent dans les ovaires de la femme ; c’est pourquoi les jours 1 à 14 sont appelés la phase folliculaire. Chacun des nombreux follicules est une petite poche remplie principalement d’œstrogènes. Le nombre de follicules actifs change à chaque cycle, mais, normalement, un seul de ces follicules dans un seul ovaire devient dominant et produit un ovule viable. A mesure que le follicule mûrit, les niveaux d’œstrogènes s’élèvent. Juste avant la moitié du cycle, l’hypothalamus et la glande pituitaire libèrent de la LH (hormone lutéinisante) et la FSH (hormone stimulant le follicule) excite le follicule dominant et déclenche l’ovulation. Les niveaux d’œstrogènes continuent à augmenter. C’est à ce moment qu’un moyen de contraception devrait être utilisé. Les jours 14 à 28 sont appelés la phase lutéale pendant laquelle les niveaux d’œstrogènes commencent à retomber et les niveaux de progestérone croissent. Vers le 14ème jour (mais ça peut varier), l’ovule dominant est libéré par le follicule, il est entraîné dans le tube de Fallope en route vers l’utérus. Ceci déclenche une sécrétion d’hormones (notamment d’œstrogènes) qui épaissit la paroi de l’utérus de façon à permettre une grossesse.

Important à savoir :

les femmes sont fertiles pendant environ 24 à 48 heures autour du moment de l’ovulation (avant et après).

JOURS FERTILES

JOURS FERTILES

Mais, combien de temps le sperme peut-il survivre dans la femme ? La réponse est très difficile et dépend de nombreux facteurs notamment la longévité individuelle du sperme, la capacité métabolique interne du sperme, l’environnement du vagin (température corporelle et acidité relative (pH)) la présence de mucus cervical, la qualité du mucus cervical, la capacité du sperme de sortir du vagin pour entrer dans la matrice et la présence d’antagonistes du sperme comme des globules blancs du système immunitaire.

Si on considère les conditions les plus favorables (environnement idéal dans le vagin et l’utérus, ovules fertiles, sperme fort, etc.), le sperme peut survivre de 6 à 7 jours. C’est à peu près un quart du cycle menstruel typique et cela signifie qu’il y a une fenêtre de fertilité étendue précédant l’ovulation. Dans la plupart des cas cependant on peut considérer qu’il y aura dans la réalité des facteurs limitant la longévité du sperme et inhibant sa mobilité. Tout d’abord, les spermatozoïdes doivent sortir du vagin et entrer dans l’utérus (par le col de l’utérus). Si les spermatozoïdes ne peuvent pas accomplir cette partie de leur voyage en quelques heures, la plupart mourront peu après. Maintenant, si le mucus cervical est abondant et favorable et si le sperme parvient dans l’utérus à travers le col, sa durée de vie peut être plus étendue. En moyenne, on peut s’attendre à ce que le sperme survive un jour ou deux et, en cas de conditions vraiment idéales ou par chance, quelques jours de plus. Evidemment, à mesure que les jours passent, de plus en plus de spermatozoïdes meurent et les chances de concevoir diminuent.

Ovulation - jours fertiles

Ovulation – jours fertiles

Si vous n’avez pas l’intention de tomber enceinte, vous ferez mieux d’utiliser un moyen de contraception particulièrement pendant les jours fertiles.

La méthode du rythme

Cette méthode est basée sur la constatation que l’ovulation a lieu 2 semaines avant les règles. Maintenant, puisque nous savons que les règles n’arrivent pas exactement le jour attendu, on calcule la période de sécurité sur la base de la durée des 12 derniers cycles. D’abord, prenez note de la durée de votre cycle le plus court et de celle du plus long parmi les 12 derniers. Le premier jour fertile sera calculé à partir de la durée du cycle le plus court moins 18 jours et le dernier jour fertile sera calculé à partir du cycle le plus long moins 11 jours.

Par exemple :

Si le cycle court est de 25 jours, le premier jour fertile sera : 25-18 = le 7ème jour et si le cycle long est de 32 jours, le dernier jour fertile sera : 32-11=le 21ème jour.

Il devra donc y avoir abstinence pendant 2 semaine du 7ème au 21ème jour inclusivement.

Cette méthode est basée sur les observations d’Ogino en 1930 au Japon et Knaus en 1933 en Autriche. On doit garder à l’esprit que cette méthode de contraception est assez grossière.
Apprenez-en davantage sur la méthode du calendrier aux pages suivantes.


Matched Related Content:

Leave a Comment

Pin It on Pinterest

Share This