Pages Navigation Menu

Pertes vaginales jaunes

Des pertes vaginales jaunes peuvent être symptôme de différents problèmes de santé et de maladies. Plusieurs facteurs peuvent causer des pertes vaginales de couleur jaune, épaisses et malodorantes. Certaines femmes peuvent avoir de telles pertes jaunes avant leurs règles et d’autres après leurs règles.

Des pertes vaginales jaunes pourraient être associées à une vaginite en une cervicite et/ou une maladie sexuellement transmissible (MST).

PERTES VAGINALES JAUNES : Vaginite

La vaginite peut être causée par une mycose, une trichomoniase ou une vaginose bactérienne. La vaginite causée par la chlamydia est plus courante et elle peut provoquer des pertes vaginales épaisses de couleur jaune ou blanche (comme du fromage blanc). Si les pertes sont jaunes, verdâtres ou grises et mousseuses, elles pourraient être dues à la trichomoniase. Si les pertes vaginales sont blanches ou jaunes mais fluides et homogènes, cela pourrait indiquer une vaginose bactérienne.

PERTES VAGINALES JAUNES : Cervicite

Parfois, une grande quantité de pertes jaunes peuvent être le signe d’une cervicite. La cervicite se caractérise par une inflammation du col de l’utérus. Elle peut causer des pertes vaginales jaunes ou grisâtres et malodorantes. Les pertes vaginales associées à la cervicite peuvent ressembler à du pus. Ce type de pertes est appelé “pertes mucopurulentes”. A part ce cas-ci, des pertes jaunes peuvent être dues des polypes cervicaux ou des maladies sexuellement transmissibles telles que la gonorrhée et la maladie inflammatoire pelvienne.

Des pertes vaginales jaunes pâles pendant la grossesse et qui ne sont pas malodorantes peuvent être normales. Les femmes peuvent avoir une augmentation de pertes liquides pendant leur grossesse à cause d’une augmentation du flux sanguin vers la région vaginale et aussi à cause de l’augmentation des taux d’hormones de la grossesse. Au début de la grossesse, les pertes sont plus souvent blanches ou claires mais à la fin de la grossesse elles peuvent prendre une légère couleur jaunâtre. Mais si ces pertes sont mousseuses ou malodorantes ou causent des démangeaisons et de l’irritation, elles pourraient être dues alors à une infection vaginale.

      Symptômes                                   Possibilités
  • Problème de fertilité
  • Saignements vaginaux
  • Douleur
  • Pertes vaginales jaunes
 Cervicite
La cervicite est un gonflement (inflammation) de l’extrémité de l’utérus (le col). Les maladies sexuellement transmissibles (MST) suivantes peuvent être causes de pertes vaginales jaunes et de cervicite : chlamydia, Gonorrhée, Herpès génital, papillomavirus humain (verrues génitales) et trichomoniase. La cervicite est le plus souvent causée par une infection. Cependant dans certains cas, elle peut être provoquée par un pessaire, un diaphragme ou une allergie aux spermicides utilisés comme contraceptifs ou au condom en latex. Des bactéries (comme les staphylocoques ou streptocoques) et une prolifération excessive de bactéries normales du vagin (vaginose bactérienne) peuvent aussi causer la cervicite.
  • Sécheresse vaginale
  • Pertes vaginales brunes
  • Douleur
  • Pertes vaginales jaunes
  • Douleur dans l’urètre
  • Irritation et démangeaisons dans la région génitale
  • Mauvaise odeur vaginale
  • Gêne ou brûlure en urinant
Vulvovaginite
La vulvovaginite est une inflammation ou une infection de la vulve et du vagin. La vulvovaginite peut affecter des femmes de tous âges. La plupart des femmes auront une vulvovaginite au moins une fois au cours de leur période reproductive. Elle peut être causée par des bactéries, des champignons, des virus et autres parasites. Certaines maladies sexuellement transmissibles (MST) peuvent aussi causer une vulvovaginite ainsi que différentes substances chimiques que l’on trouve dans le bain mousse, les savons et les parfums. Des facteurs environnementaux tels qu’une mauvaise hygiène et des allergènes peuvent aussi entraîner ce problème.
  • Problème de fertilité
  • Pertes vaginales jaunes
  • Sensation de brûlure en urinant
  • Rapports sexuels douloureux
  • Maladie inflammatoire pelvienne
  • Perte de l’appétit
  • Yeux jaunes (éventuellement)
  • Pertes par l’anus

Seules environ 30% des femmes atteintes de chlamydia ont des symptômes.

Chlamydia
La chlamydia est une maladie causée par la bactérie chlamydia trachomatis. Elle est le plus souvent transmise par voie sexuelle. Des rapports sexuels sûrs et l’usage constant du condom sont importants pour réduire les risques d’être infectée par la chlamydia. Un test de dépistage de la chlamydia est recommandé chaque année pour :

  • Les femmes sexuellement actives de 25 ans ou moins
  • Les femmes de plus de 25 ans qui ont un nouveau partenaire ou qui ont de multiples partenaires sexuels.
  • Odeur de poisson dans la région génitale
  • Pertes vaginales blanches grisâtres ou jaunes grisâtres
  • Pertes vaginales gris-jaunes après les rapports sexuels
  • Absence de douleur ou d’irritation
 Vaginose bactérienne
Chaque femme a beaucoup de bactéries différentes mais inoffensives dans son vagin. Dans la vaginose bactérienne certaines de ces bactéries prolifèrent excessivement de sorte qu’il y en a beaucoup plus que ce qui est normal (particulièrement la gardnerella et le mobiluncus). Le principal symptôme de la vaginose bactérienne est une odeur de poisson dans la région génitale. Vous pourriez remarquer que cette odeur empire après un rapport sexuel ou pendant vos règles. Il y a d’habitude des pertes de consistance liquide et de teinte blanc grisâtre ou jaune grisâtre. La quantité de pertes vaginales qui peut être considérée comme normale varie d’une femme à l’autre. C’est pourquoi toute intensité des pertes vaginales différente de la normale devrait être évaluée. En général, la vaginose bactérienne ne cause pas de douleur ni d’irritation.
  • Douleur pelvienne
  • Lésions buccales
  • Paraît chaud au toucher
  • Pertes vaginales jaunes
  • Brûlure ou douleur en urinant
  • Besoin d’uriner plus fréquent
  • Mal de gorge
  • Rapports sexuels douloureux
  • Fièvre (si l’infection se propage aux trompes de Fallope et à la région de l’estomac)

Les symptômes de la gonorrhée apparaissent généralement 2 à 5 jours après l’infection.

 Gonorrhée
La gonorrhée est une maladie sexuellement transmissible (MST) courante. La gonorrhée est causée par la bactérie neisseria gonorrhea. Quiconque a eu n’importe quel type de relation sexuelle peut attraper une gonorrhée. L’infection peut se propager par contact buccal, vaginal, anal ou pénien.
  • Pertes vaginales jaunes verdâtres, mousseuses et à odeur de poisson
  • Forte odeur vaginale
  • Irritation et douleur dans la région génitale
  • Gêne lors des rapports sexuels
  • Problèmes de miction
  • Col de l’utérus « en forme de fraise »

Les symptômes de la trichomoniase apparaissent généralement dans les 5 à 28 jours après l’exposition.

Trichomoniase
La trichomoniase est une maladie sexuellement transmissible (MST) courante qui affecte les femmes jeunes sexuellement actives. La trichomoniase est causée par le protozoaire parasite unicellulaire trichomonas vaginalis.


Matched Related Content:

Leave a Comment

Pin It on Pinterest

Share This