Pages Navigation Menu

Petites pertes brunes entre les périodes de règles

Certaines femmes souffrent de petites pertes qui peuvent être très déplaisantes et dérangeantes. Ces petites pertes sont de petites quantités de sang qui passent par le vagin entre les périodes de règles. Parfois, elles n’atteignent même pas la culotte mais elles se retrouvent sur le papier toilette après miction ou défécation.

Ces taches peuvent être du mucus rosâtre, brun rouille ou rouge vif.

Ces taches peuvent ne survenir qu’une fois ou peuvent revenir plusieurs fois pendant plusieurs heures ou plusieurs jours. Elles peuvent apparaître lorsqu’on prend les pilules ou même sans que l’on prenne quoi que ce soit.

Ces taches ne déterminent pas le premier jour du cycle menstruel lequel commence le premier jour de vrais saignements, généralement tous les 28 jours.

Petites pertes brunes après les règles

De petites pertes sont normales pendant 3 à 5 jours à la suite des règles.

Petites pertes brunes avant les règles

Une cause courante de petites pertes avant les règles, c’est un déficit de progestérone. La progestérone permet de maintenir la paroi interne de l’utérus prête pour une grossesse et quand le niveau de progestérone tombe, le cycle menstruel démarre. Les femmes qui manquent de progestérone verront de petites pertes se produire plusieurs jours à une semaine avant leurs règles. Cela peut affecter leur fertilité et dans certains cas causer une fausse couche.

Petites pertes brunes dues à l’ovulation

De petites pertes au milieu de votre cycle, ou bien de 10 à 14 jours avant le début du cycle suivant, c’est normal aussi. Cela peut se produire pendant l’ovulation. Les petites pertes au milieu du cycle peuvent s’expliquer de différentes façons. Quand l’ovule perce à travers le follicule, il peut y avoir un petit saignement. Ou alors, pendant l’ovulation, le niveau d’œstrogènes augmente ce qui stimule l’utérus à éliminer un peu d’endomètre, ce qui se manifeste par de petites pertes.

Petites pertes brunes entre les règles

Si vos règles sont en retard, vous pouvez avoir des pertes brunes plutôt que rouges. Cela peut aussi signifier que, lors de vos dernières règles, pour l’une ou l’autre raison, l’endomètre ne s’est pas éliminé complètement. Les pertes brunes peuvent survenir juste après les règles et ce n’est qu’un « nettoyage » du vagin. Le vieux sang a un aspect brunâtre. Cela peut se produire au milieu du cycle menstruel lorsque vous ovulez. Des pertes brunes entre les règles peuvent aussi être un symptôme de problème médical plus inquiétant que quelques restes de cellules endométriales. Certaines de ces problèmes sont notamment la maladie inflammatoire pelvienne, la ménopause, les maladies sexuellement transmissibles (gonorrhée, chlamydia ou verrues génitales) ou cancer du col de l’utérus.

Petites pertes brunes dues à une infection vaginale

Une infection vaginale (mycose, infection bactérienne) ou une infection sexuellement transmissible (trichomoniase, gonorrhée, chlamydia, ou herpès) peuvent irriter votre col de l’utérus et y causer de l’inflammation. Un col enflammé est particulièrement susceptible de produire de petites pertes après les rapports sexuels ou un frottis. Vous pouvez aussi saigner ou avoir de petites pertes après un frottis si avez un polype cervical (une excroissance bénigne sur le col de l’utérus).

Petites pertes brunes dues à l’usage de pilules contraceptives

Règles soudainement très abondantes ou saignements alors que les règles ne sont pas encore attendues sont des cas très courants pendant les six premiers mois de l’utilisation continue de la pilule contraceptive. Votre s’habitue à un taux d’hormones constant. On parle de « petites pertes » quand elles ne nécessitent pas de tampon ni de serviette hygiéniques. Plus longtemps vous prenez la pilule, moins de pertes vous aurez. Si vous avez des pertes, n’arrêtez pas la pilule, essayez plutôt de comprendre qu’est-ce qui a pu causer ce saignement et continuez à prendre votre pilule quotidienne si vous voulez ne plus avoir ces pertes. Arrêter la pilule ne fera que répéter les mêmes événements depuis le début.

Petites pertes brunes pendant la grossesse

Jusqu’à un quart des femmes enceintes ont quelques petites pertes ou des saignements au début de leur grossesse et à peu près la moitié d’entre elles feront une fausse couche. Mais si l’échographie détecte des battements de cœur normaux entre 7 et 11 semaines, vos chances de poursuivre votre grossesse seront supérieures à 90%. Petites pertes ou saignements peuvent être des signes précurseurs d’une fausse couche ou d’une grossesse extra-utérine, spécialement si cela s’accompagne de douleurs ou de crampes abdominales. Un saignement peut aussi signaler une grossesse molaire, un cas assez rare où des anomalies de l’ovule fécondé ne permettent pas à l’embryon de se développer et de survivre.

Petites pertes brunes dues à l’implantation

Vous pouvez avoir de légères pertes un jour ou deux avant l’époque où l’ovule fécondé s’enfouit dans la paroi de l’utérus. Ce processus démarre six à sept jours après la fécondation, de sorte que vous ne saurez même pas encore signe vous êtes enceinte. Les petites taches de sang constatées environ une semaine avant la date prévue des règles et qui durent moins d’une journée, pourraient être des petites pertes dues à l’implantation, ce qui se produit lorsque l’ovule fécondé s’enfouit dans la paroi interne de l’utérus. Une autre cause de petites pertes dues à l’implantation peut être une légère augmentation de l’œstrogène et une légère chute de la progestérone avant que le corpus luteum ne prenne le relais pour produire la progestérone. Ceci se produit quand l’ovule implanté signale à l’organisme que la grossesse a commencé et que la couche intérieure de la paroi de l’utérus doit être préservée. Cependant si ce type de pertes continue pendant plusieurs jours, la cause n’en sera pas l’implantation.

Autres causes de petites pertes brunes

Des fibroïdes utérins peuvent aussi provoquer des petites pertes anormales. Ils sont souvent inoffensifs mais il faut les surveiller. D’autres causes possibles sont une endométriose et les pilules contraceptives. Les causes les plus dangereuses des petites pertes sont les maladies sexuellement transmissibles et le cancer.

Saignements ou petites pertes entre les périodes des règles

Caractéristiques de la personne Causes possibles Recommandations
N’importe quelle femme stress, infections, kystes, polypes (de l’utérus, du col ou du vagin), fibroïdes Consultez votre médecin.
Petites pertes avant et après les règles Endométriose possible Consultez votre médecin.
Une nouvelle utilisatrice de la pilule Des règles soudainement très abondantes, ce qui est courant pendant les premiers mois d’utilisation, pourrait indiquer que cette marque de pilule ne convient pas à l’utilisatrice Changez de marque de pilule.
Qui utilise couramment la pilule Oubli de la pilule ou prise trop tardive Suivez les instructions en cas d’oubli de la pilule.
Qui utilise Norplant, Mini-Pill ou Depo-Provera Effet secondaire très courant particulièrement pendant les premiers mois d’utilisation de la minipilule. Soyez patiente pendant les premiers mois. Cela pourrait être temporaire.
Porteuse d’un stérilet Une infection ou inflammation locale causée par le stérilet Traitement anti-inflammatoire. Consultez votre médecin.
Enceinte Les fluctuations hormonales normales pendant le premier trimestre peuvent provoquer les petites pertes. Aucune raison de s’en faire. Si ça continue, consultez votre médecin pour prévenir une fausse couche éventuelle.

Si vous avez des petites pertes récurrentes, consultez votre médecin. Il/elle pourra déterminer leur cause et vous conseiller sur les moyens d’y remédier.

Leave a Comment