Pages Navigation Menu

Propagation de l’infection

Propagation de l’infection – Comment les infections se transmettent? Toutes les MST ne se transmettent pas de la même façon. Voici comment les différentes infections se transmettent principalement à la suite de jeux intimes :

RAPPORTS ORAUX OU VAGINAUX NON PROTÉGÉS – RISQUE ÉLEVÉ DE

RAPPORTS ORAUX NON PROTÉGÉS – RISQUE ÉLEVÉ DE

  • gonorrhée
  • syphilis
  • virus de l’herpès simplex
  • hépatite B
  • cytomégalovirus

JEUX SANS PÉNÉTRATION – LES RISQUES

  • cytomégalovirus
  • virus papillome humain
  • virus de l’herpès simplex
  • morpions
  • gale
Des tas d’autres infections, de la grippe à la mononucléose peuvent aussi se transmettre par les jeux intimes.

Les contacts vaginaux et anaux comportent le plus de risques de MST dangereuses.

PROPAGATION DE L'INFECTION

PROPAGATION DE L’INFECTION

Les jeux les moins risqués incluent :

  • masturbation
  • masturbation mutuelle
  • massage érotique
  • caresses sur le corps
  • baiser
  • baiser profond
  • rapport vaginal avec condom mâle ou femelle
  • rapport anal avec condom mâle ou femelle

Si vous êtes un homme…

Les MST n’affectent pas seulement les femmes. Vous pouvez aussi avoir une infection et ne pas le savoir. Et si une infection n’est pas traitée, elle peut faire des dégâts. Par exemple, la Chlamydia peut remonter par l’urètre jusqu’aux testicules et entraîner une infertilité. Non traitée, l’infection des testicules par la Chlamydia peut provoquer une arthrite réactive qui peut conduire à un handicap permanent.

Quand vous vous faites faire un check-up…

Ne supposez pas que vous serez dépisté pour les MST. Vous devez demander à votre médecin de le faire. Sinon, ça ne sera probablement pas fait. « Chacun est différent. Chacun doit décider quels risques il est prêt à courir – et ensuite décider quoi faire. » (Une femme afro-américaine de 26 ans).

Rapports sexuels “externes”

Les rapports intimes peuvent être très satisfaisants sans pénétrations. Il y a beaucoup plus que la pénétration. Il s’agit d’explorer les multiples façons qui peuvent exciter votre partenaire. Ainsi que les nombreuses manières de vous exciter, vous.

Ne soyez pas honteux de votre plaisir. Les partenaires qui explorent des contacts plus sûrs peuvent découvrir de nouvelles formes d’excitation. Ils peuvent se dire franchement où et comment ils aiment être caressés. Ils s’aident mutuellement à connaître davantage de plaisirs.

Pendant longtemps, on a appris aux hommes et aux femmes que des “relations satisfaisantes” impliquaient obligatoirement un orgasme par pénétration vaginale. Rien ne pourrait être plus inexact. Chez la plupart des femmes, la pénétration n’entraîne pas d’orgasme. La plupart des femmes n’ont d’orgasme que par la stimulation du clitoris. Les hommes aussi apprécient ces jeux, même s’ils ont honte de le dire à leur partenaire.

Alternatives

Baisers — Beaucoup explorent différentes manières de baiser. Ils peuvent aussi baiser différentes parties du corps.

Masturbation — Beaucoup aiment la masturbation, c’est-à-dire toucher ses propres organes par plaisir. Ils peuvent se masturber seuls ou avec leur partenaire.

Massage érotique — Beaucoup de couples se caressent mutuellement les organes avec les mains, le corps ou la bouche.

Frottage corps-à-corps — Beaucoup de couples se frottent l’un contre l’autre avec plaisir et même jusqu’à l’orgasme.

Fantasmes — Les couples peuvent lire des histoires ou regarder des images ensemble. Cela peut aussi être excitant de partager ses fantasmes. Les gens font cela en personne, par téléphone, par Internet ou par E-mail.

Jouets — Godemichés vibrants et autres jouets érotiques peuvent être utilisés pour explorer et caresser le corps. Des préservatifs doivent être utilisés si les partenaires partagent leurs jouets. Respectez les instructions de nettoyage de ces jouets.

Condoms

Le condom est la meilleure protection des rapports sexuels. Il peut contribuer à faire durer le plaisir en évitant l’éjaculation précoce.

Les condoms masculins et féminins réduisent les risques de

  • Vaginite causée par le trichomonas
  • Chlamydia
  • syphilis
  • infections pelviennes
  • gonorrhée
  • VIH/SIDA

Les condoms masculins et féminins peuvent offrir une protection, quoique plus limitée, contre

Mais n’utilisez pas les deux en même temps.

Le condom féminin

  • reste en place même si l’homme perd son érection
  • possède un anneau externe qui peut stimuler le clitoris
  • peut être utilisé en cas de rapport oral
  • peut être utilisé par ceux qui sont allergiques au latex

Suivez les instructions fournies dans la boîte pour savoir comment l’utiliser.
(Ecrit par Jon Knowles, revu par Jennifer Johnsen, MPH)


Matched Related Content:

Leave a Comment

Pin It on Pinterest

Share This