Pages Navigation Menu

Retard de règles

Un retard de règles peut être un signe de grossesse mais pas toujours. Vous pouvez manquer un cycle si vous avez vécu un stress (des examens, un problème amoureux, une dispute avec quelqu’un de proche), si vous êtes malade (certaines maladies infectieuses), si vous avez perdu beaucoup de poids, si vous avez certains troubles hormonaux, etc.

Il y a 10 raisons pour lesquelles vos règles pourraient être en retard :

  1. Stress
    Le stress peut affecter beaucoup de choses dans notre vie, y compris notre cycle menstruel. Parfois, nous sommes tellement stressées que notre corps produit des hormones qui arrêtent nos saignements.
  2. Maladie
    Une maladie soudaine ou même une longue maladie peut être la cause du retard. C’est généralement temporaire.
  3. Changement de rythme de vie
    Un changement d’horaire peut vraiment dérégler votre horloge interne. C’est particulièrement vrai si vous passer d’un travail de jour à un travail de nuit ou vice versa
  4. Changement de médication
    Vous essayez peut-être une nouvelle médication et cela peut causer un retard ou une absence de règles. Veillez à en parler à votre médecin. C’est très courant en cas de changement de méthode de contraception
  5. Surpoids
    Transporter avec vous une surcharge pondérale peut retarder ou même stopper vos cycles par un effet hormonal. La plupart des femmes verront leurs cycles de même que leur fertilité revenir à la normale grâce à une perte de poids.
  6. Maigreur
    Si vous n’avez pas assez de graisse corporelle, vos règles peuvent parfois cesser. Cela s’appelle l’aménorrhée. En général, une reprise de poids peut aider au retour du cycle. C’est une cause fréquente d’interruption du cycle chez des femmes épuisées par un travail excessif ou chez des athlètes professionnelles.
  7. Erreur de calcul
    Le cycle menstruel varie de femme à femme. Lorsque nous disons que le cycle menstruel moyen est de 28 jours, ce n’est pas vrai pour tout le monde. Parfois nous croyons avoir un retard alors que nous avons simplement fait une erreur de calcul. Si vous avez un cycle menstruel irrégulier, mais que vous savez quand vous ovulez, attendez vos règles deux semaines après. Cela peut vous aider dans le suivi de vos règles.
  8. Périménopause
    La périménopause est la période de transition entre l’âge reproductif et l’âge non-reproductif. Vos règles peuvent devenir plus légères, plus lourdes, plus fréquentes ou moins fréquentes et, en général, anormales. Si vous ne souhaitez pas tomber enceinte, veillez à continuer votre contraception car vous serez encore fertile pendant un certain temps.
  9. Ménopause
    La ménopause, c’est le moment de votre vie à partir duquel vous n’ovulerez plus et n’aurez plus de règles. C’est un événement naturel dans la vie.

    test de grossesse

    test de grossesse

  10. Grossesse
    Finalement, oui vous avez une absence de règles parce que vous êtes enceinte ! Un test de grossesse simple peut d’ordinaire vous aider à déterminer si votre absence de règles est due à une grossesse. Les tests de grossesse à partir de l’urine ou du sang recherchent la présence de l’hormone hCG.

Il est bon de savoir que, normalement, l’ovulation se produit 14 ou 15 jours avant le premier jour des règles (si votre cycle est de 28 à 30 jours). Rappelez-vous donc que votre prochaine ovulation se produira 14 jours après le premier jour de vos règles précédentes. La grossesse ne peut avoir lieu que si l’ovule est fertilisé dans les 24 heures de sa libération. La fertilisation ne peut avoir lieu que si vous avez eu un contact sexuel non protégé avec quelqu’un qui a un sperme sain et suffisamment actif pour fertiliser votre ovule, et si ce dernier est lui-même sain.

Faites aussi particulièrement attention à vos sensations. Vous pourriez y voir d’autres signes de grossesse. Il est toujours utile de connaître certains symptômes de grossesse qui peuvent apparaître dans la plupart des cas (à part l’absence de règles) :

signes de grossesse

signes de grossesse

  • Changements de l’appétit. Des envies pressantes de certains aliments peuvent être signes de grossesse. Ne vous fiez pas à cela uniquement (cela peut n’être que dans votre imagination ou bien vous manquez réellement de certains nutriments), mais si ces envies s’accompagnent d’autres symptômes de la liste ci-après, vous pouvez commencer à compter les jours écoulés depuis vos dernières règles.
  • Altération du sens du goût. Vous pouvez remarquer que votre sens du goût a changé. Certaines femmes disent qu’elles ont un goût métallique dans la bouche, d’autres qu’elles ne peuvent plus supporter le goût de certains aliments. Souvent les femmes enceintes ne peuvent plus manger des choses qu’elles aimaient d’habitude.
  • Envie fréquente d’uriner. Une fois que l’embryon s’est implanté et commence à produire l’hormone Gonadotrophine Chorionique Humaine (hCG), vous pourriez devoir aller plus souvent aux toilettes.
  • Malaise matinal (envie de vomir). A peine quelques jours suivant la conception, vous pouvez commencer à ressentir des nausées le matin. Parfois les nausées liées à la grossesse peuvent devenir un problème nuit et jour.
  • Amollissement des seins et assombrissement des aréoles. Très souvent au début de la grossesse, les femmes ressentent un gonflement des seins, un amollissement et parfois une douleur dans les seins. Si, en plus, la peau autour de vos tétons devient plus sombre, vous avez probablement réussi à concevoir. Si vous êtes enceinte, vos seins vont probablement devenir de plus en plus mous au toucher, un peu comme lors de vos règles mais juste un peu plus. Une fois que votre corps se sera habitué à la poussée hormonale, la douleur éventuelle disparaîtra.
  • Saignements dus à l’implantation et/ou maux de ventre. Environ huit jours après l’ovulation, vous pourriez avoir de petites pertes roses ou brunes et aussi quelques maux de ventre. Vous pourriez aussi avoir de petites pertes vers l’époque normale de vos règles ; ceci est dû au fait que l’ovule se fait une niche dans la paroi de l’endomètre.
  • Fatigue. Vous vous sentez fatiguée ? Non, pas du tout. Des niveaux élevés de l’hormone Progestérone peuvent vous faire croire que vous venez de courir un marathon alors que vous n’avez fait que passer la journée au bureau. La fatigue est un effet obligé de toute grossesse débutante, quoique probablement pas un symptôme certain en soi.
  • Augmentation des pertes vaginales (parfois). Pendant la grossesse, l’équilibre hormonal est modifié et certaines femmes peuvent avoir une augmentation des écoulements vaginaux.
  • Autres sensations inhabituelles telles que somnolence, agitation, irritabilité, etc.

Comment vérifier et en être sure ?

  Vous pouvez faire le test de grossesse (disponible dans toutes les pharmacies avec instructions détaillées). Mais avant de l’acheter, il est recommandé de vérifier la fiabilité du test (vous pouvez demander au fournisseur ou vérifier dans les instructions). Ces tests ont des fiabilités différentes (de 70% à 95%) ;

  Vous pouvez vérifier votre température basale (tôt le matin avant de vous lever). Si la température est supérieure à 37.1-37.2 °C, cela pourrait correspondre à une grossesse (50% de fiabilité) ;

  Vous pouvez allez chez le médecin pour une échographie (85%-95% de fiabilité).

Leave a Comment