Pages Navigation Menu

SEINS DOULOUREUX

Beaucoup de femmes ont des seins sensibles ou douloureux à un certain moment dans leur vie. Les seins douloureux sont dus à diverses raisons, certaines de nature pas très grave et d’autres qui peuvent nécessiter une intervention médicale.

Les seins douloureux sont un phénomène courant qui peut être ignoré en pensant que cela va passer avec le temps. Mais ce que beaucoup ne savent pas c’est que des seins douloureux ou seulement sensibles peuvent être le signe d’un problème de santé sérieux.

Les seins des femmes sont très sensibles aux hormones féminines et à toute fluctuation de celles-ci. A partir de la puberté jusqu’à la ménopause et parfois après celle-ci, les femmes peuvent avoir mal aux seins et autour des mamelons. Cette sensation peut varier d’une personne à l’autre et peut être ressentie dans l’un ou les deux seins.

SEINS DOULOUREUX : Causes

Il peut y avoir plusieurs raisons pour lesquelles les femmes ont mal aux seins. Certaines causes du mal aux seins peuvent être passagères mais d’autres peuvent être assez graves. Certains mal de seins peuvent être chroniques tandis que d’autres peuvent être l’avertissement d’un problème.

Développement des seins à la puberté

Les fillettes et les adolescentes peuvent souvent avoir mal aux seins pendant le développement mammaire. Pendant l’évolution de la puberté, les niveaux hormonaux ont des hauts et des bas ce qui conduire à des douleurs ou sensibilités des seins apparemment anormales. Les œstrogènes et la progestérone sont les facteurs à incriminer en cas de mal aux seins. Les filles auront particulièrement mal aux seins une fois qu’elles auront commencé à avoir leurs règles. Même si leurs seins ne sont pas encore pleinement développés, les règles peuvent quand même engendre de la douleur.

Ovulation

L’ovulation est une autre cause du mal aux seins. Juste vers votre période de fécondité mensuelle, vos hormones sont à nouveau responsables de ces douleurs aux seins.

Le pic du niveau d’œstrogènes juste avant l’ovulation peut être cause de mal aux seins. D’autres signaux peuvent indiquer que l’ovulation est la raison de votre mal aux seins. Certaines femmes ont des crampes dans le bas-ventre à cette époque. Cependant, contrairement aux crampes menstruelles, ces douleurs ont tendance à être plus aiguës et elles ne devraient pas durer aussi longtemps que les douleurs du SPM ou des règles.

Syndrome prémenstruel (SPM)

SEINS DOULOUREUX

SEINS DOULOUREUX

Vos sont parmi les meilleurs indicateurs de ce que votre corps entre dans la période des règles. Gonflement, ballonnement et rétention d’eau ne sont juste que quelques unes des causes du mal aux seins juste avant les règles.

Avoir mal aux seins avant les règles c’est un signe de syndrome prémenstruel (SPM) qui est dû aux fluctuations des hormones féminines (dominance des œstrogènes et interaction entre œstrogènes et progestérone). La dominance des œstrogènes est une situation dans laquelle les niveaux d’œstrogènes et de progestérone sont déséquilibrés : la progestérone dans votre organisme n’est pas suffisante pour contrebalancer les niveaux d’œstrogènes. Il y a aussi une rétention d’eau excessive dans les seins à cause de laquelle la peau devient tendue. C’est pourquoi les femmes ont mal aux seins dans le SPM.

Signes de grossesse

Pendant la grossesse, l’organisme des femmes subit généralement d’énormes changements hormonaux (niveaux accrus d’œstrogènes et de progestérone). Les œstrogènes augmentent la quantité de tissu mammaire tandis que la progestérone favorise la maturation des glandes dans les seins avec une certaine accumulation d’eau. Au début de la grossesse, l’organisme se prépare à l’allaitement du bébé après sa naissance. Les niveaux hormonaux dans l’organisme augmentent ce qui rend les seins sensibles et douloureux. Les seins, en particulier les mamelons, deviennent plus sensibles au toucher et même au frottement du tissu. En général, sensibilité et douleur dans les seins au début de la grossesse sont des symptômes très courants considérés comme signes précurseurs de la grossesse. Il n’y a pas à s’en inquiéter.

Si vos seins continuent à être douloureux longtemps après la date de votre ovulation, c’est que vous pourriez être enceinte. Si vous êtes enceinte, attendez-vous à avoir mal aux seins de façon intermittente pendant la grossesse et l’allaitement. Les seins sont souvent douloureux à cause de la production et de la rétention du lait.

Ménopause

En général, pendant la préménopause et la ménopause à peu près 15% à 20% des cycles sont anovulatoires (sans ovulation). Avec l’âge, la production d’œstrogènes et de progestérone par votre corps ralentit progressivement et vous aurez de moins en moins de cycles avec ovulation jusqu’à la ménopause. La plus grande part de la progestérone dans votre corps est produite par les ovaires après l’ovulation. Absence d’ovulation signifie pratiquement absence de progestérone. Même si vous produisez moins d’œstrogènes à mesure que vous entrez dans la ménopause, ils sont toujours en déséquilibre par rapport aux niveaux très bas de progestérone. Ainsi, vous pouvez toujours avoir une dominance des œstrogènes alors même que vous avez un faible niveau de progestérone, ce qui entraîne le mal aux seins.

Les femmes ménopausées ont tendance à avoir mal aux seins en même temps que des bouffées de chaleur, de l’insomnie, des variations de poids et des migraines. Tout cela est dû aux changements hormonaux. Même en cas de thérapie de remplacement hormonal, le mal aux seins pourrait rester un problème.

De très gros seins peuvent aussi provoquer sensibilité et douleur à cause de leur poids. Vous pouvez dans ce cas avoir aussi mal à la nuque et aux épaules.

Seins fibrocystiques

Les seins fibrocystiques se caractérisent par une granulosité et de l’inconfort dans l’un ou les deux seins. Cet état est très courant et bénin, ce qui signifie que les seins fibrocystiques ne sont pas malins (cancéreux). Le mal aux seins est un symptôme très ordinaire des seins fibrocystiques. Cependant, des grosseurs dans les seins devraient toujours être vues comme un signal de danger. Si en plus du mal aux seins, vous avez des grosseurs ou des suintements verts ou bruns, vous ferez bien de consulter un médecin.

Médicaments

Si vous êtes sous médicaments tels que des pilules contraceptives ou une thérapie de remplacement hormonal, vous pourriez avoir mal aux seins, un effet secondaire de ces traitements, une réaction aux hormones utilisées. Les pilules contraceptives modifient le rythme hormonal biologique de l’organisme de la femme. Les pilules contraceptives sont responsables d’une augmentation du niveau de prolactine ce qui peut entraîner un mal aux seins.

Certains antidépresseurs (Prozac et Zoloft) peuvent avoir comme effet secondaire un mal aux seins particulièrement autour de l’aréole.

Dans les traitements de l’infertilité féminine, plusieurs hormones sont souvent prescrites qui peuvent aussi être responsables du mal aux seins.

Tumeur mammaire

Les kystes mammaires et/ou les tumeurs mammaires n’ont que peu de symptômes et l’un d’eux est la mal aux seins. Le mal aux seins peut être dû à la présence de kystes ou de tumeurs. Ce sont des masses de tissu durci qui se développent dans les seins et sont ressentis comme des grosseurs dures entourées de tissu mammaire douloureux. Les kystes et les tumeurs mammaires peuvent être soit bénins soit malins (voyez plutôt l’article “Maladies du sein”).

Cancer du sein

En général, sensibilité et douleur du sein pourraient être signes d’une maladie sous-jacente. Le premier signe de cancer du sein, particulièrement en cas de cancer inflammatoire, c’est une douleur sévère. Le mal au mamelon lorsqu’il s’accompagne de démangeaison et de rougeur peut aussi être un signe de cancer. Si vous avez ces symptômes, mieux vaut consulter votre médecin pour qu’il détermine l’état d’avancement de la maladie et pour vérifier qu’il n’y a pas de complications. Il est nécessaire de reconnaître les signes de cancer du sein pour éviter la propagation de métastases à d’autres parties du corps, ce qui pourrait s’avérer fatal.

Taux de graisse

Le mal aux seins pourrait être le résultat d’un déséquilibre des taux de graisses dans vos cellules qui rend votre tissu mammaire plus sensible aux hormones qui circulent dans votre corps et qui causent le mal aux seins.

Mauvaise taille de soutien-gorge

Beaucoup de femmes portent une mauvaise taille de soutien-gorge sans s’en préoccuper une seule seconde : 80% des femmes actuellement portent des soutiens-gorge d’une taille qui ne leur convient pas. Un raison courante c’est un soutien-gorge mal ajusté ce qui peut provoquer tensions dans muscles pectoraux et mal aux seins. La solution à cette gène, c’est de porter un soutien-gorge bien adapté et confortable.

Caféine

L’absorption excessive de caféine sous forme de café, de boissons énergisantes, etc. est aussi responsable du mal aux seins. Une consommation réduite et contrôlée de boissons à base de caféine peut prévenir le mal aux seins. Buvez plutôt beaucoup d’eau, de liquides et de jus de fruits frais.

Boire plus de trois tasses de café par jour peut apparemment réduire la taille des seins d’une femme mais cela réduit aussi le risque de cancer, d’après des chercheurs. L’oncologiste suédoise Dr Helena Jernstroem dit qu’un gène que possèdent la moitié des femmes peut réagir et réduire leurs seins à une taille de soutien-gorge plus basse. Mais elle ajoute : “Les femmes qui boivent du café ne doivent pas craindre que leurs seins vont se réduire à rien du jour au lendemain. Ils deviendront plus petits mais ne vont pas juste disparaître”.

Rarement

Une douleur dans le cœur ou thorax peut aussi être prise pour un “”mal aux seins”.

Recommandation : Comment éviter d’avoir les siens douloureux

  • Évitez la caféine, que ce soit dans le café ou autres boissons ou aliments.
  • Évitez de prendre des œstrogènes sans progestérone pour contrebalancer.
  • Évitez les produits laitiers autant que possible.
  • Évitez les aliments gras.
  • Évitez la viande et la volaille qui ont été exposées à des médicaments ou des hormones.
  • Pratiquez certaines techniques de relaxation : le stress et l’anxiété peuvent aggraver le mal aux seins.
  • Vérifiez la taille de votre soutien-gorge et choisissez un style de soutien-gorge confortable.