Pages Navigation Menu

Viande rouge et cancer ?

Selon les experts internationaux de la santé, les charcuteries peuvent être aussi dangereuses que certaines des substances connues qui causent le cancer, comme l’amiante et l’arsenic. Les experts de la santé de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont élaboré une liste spéciale de produits qui peuvent déclencher ou causer le cancer et la viande rouge a été incluse dans la liste. Ils ont suggéré que la viande rouge devrait être dans la liste des carcinogènes parce qu’elle n’est pas beaucoup plus sûre que le lard, les hot-dogs, les hamburgers et autres fast-foods.

Certains experts estiment à environ 34 000 les décès dus à un cancer dans le monde entier associés à une consommation excessive de charcuterie. Un menu à teneur élevée en viande rouge est également nocif : environ 50 000 décès par an pourraient être liés à la consommation régulière de viande rouge. À titre comparatif : le tabagisme prend plus d’un million de vies, et la consommation excessive d’alcool, environ 600 000 vies par an.

Christopher Wilde, Directeur de l'Agence internationale de recherche sur le cancer

Christopher Wilde, Directeur de l’Agence internationale de recherche sur le cancer

Les résultats scientifiques confirment la nécessité de limiter la consommation de viande. Il est prévu que le rapport contenant des informations sur les dangers de la viande rouge, conduira à de nouvelles réglementations qui peuvent obliger les fabricants à mettre des étiquettes d’avertissement sur l’emballage et modifier les recommandations alimentaires pour les différents groupes de personnes.
(Christopher Wilde, Directeur de l’Agence internationale de recherche sur le cancer, OMS / ONU)

Viande rouge et cancer ?

Viande rouge et cancer ?

Les experts de la santé ont noté que non seulement la charcuterie mais aussi la viande rouge fraîche peuvent probablement causer le cancer. Les hot dogs, les saucisses et le bacon peuvent déclencher le cancer colorectal. Le porc, le bœuf et l’agneau sont reconnus comme des types de viande probablement cancérigènes. Cette conclusion a été faite par une équipe internationale d’experts après avoir examiné plus de 800 études scientifiques réalisées parmi la population de différents pays : ces études ont été en mesure de démontrer les liens entre le cancer et la consommation de viande traitée ou rouge.

Dr Kurt Straif, responsable du Programme des monographies du CICR

Dr Kurt Straif, responsable du Programme des monographies du CICR

Les scientifiques ont déjà trouvé les preuves concernant le cancer colorectal et la viande transformée. En outre, une consommation de viande importante peut augmenter la probabilité de développer un cancer du pancréas. Même une portion quotidienne de 50 grammes de charcuterie augmente le risque de cancer colorectal de 20%. En fait, la viande rouge (porc, bœuf, agneau) et surtout les produits carnés transformés peuvent être considérés comme un moyen direct de prendre rendez-vous avec l’oncologue.
(Dr Kurt Straif, responsable du Programme des monographies du CICR).

En fait, l’OMS reconnaît la viande traitée comme cancérigène et confirme le risque de manger de la viande traitée aussi élevé que les risques de fumer des cigarettes et de consommer des doses élevées d’alcool. Dans le même temps, la viande rouge a une valeur nutritionnelle. La situation est donc très compliquée et les autorités réglementaires internationales devraient évaluer tous les risques et adapter les recommandations pour une saine alimentation.

Cependant, compte tenu de la valeur nutritive de la viande (protéines, fer et zinc), l’exclure complètement de l’alimentation n’est pas nécessaire, en particulier à un jeune âge, lorsque le corps est dans un stade de croissance active. Il est seulement important de manger de la viande pas trop et pas trop souvent. Vous pouvez remplacer avec succès la plupart des viandes rouges (bœuf, agneau, porc, etc.) par le poisson et la volaille.

La suggestion optimale est de réduire la consommation de viande, d’améliorer la qualité de la viande ainsi que d’ajouter au régime quotidien beaucoup de grains entiers, de légumes et de fruits. Les quantités de fibres dans les produits mentionnés pourraient empêcher le développement du cancer.

Aujourd’hui, le volume de consommation recommandé pour la viande rouge et la viande transformée est de ne pas dépasser 500 grammes par semaine (70 grammes par jour).

Il est impossible de prédire tous les facteurs de risque de cancer et de se protéger contre tous les types possibles de cancer. Mais, en même temps, de nombreux risques de cancer peuvent être réduits et même éliminés par un mode de vie sain et une alimentation saine.


Matched Related Content:

Pin It on Pinterest

Share This