Pages Navigation Menu

Pilules contraceptives et cancer du foie

Pilules contraceptives et cancer du foie font l’objet de débats scientifiques et de plusieurs recherches. Avant de commencer la discussion sur les liens entre la pilule contraceptive et le cancer du foie, il est important de comprendre comment les pilules contraceptives fonctionnent.

Les pilules contraceptives contiennent deux hormones : œstrogène et progestine en diverses combinaisons. En fait, les pilules contraceptives contiennent des analogues synthétiques des hormones sexuelles féminines naturelles qui sont produites dans l’ovaire de chaque femme. Chaque comprimé est une combinaison d’œstrogène et de progestine synthétiques semblables aux hormones.

L’effet contraceptif des pilules combinées pilules est basé sur quelques mécanismes d’action :

  • Elles suppriment l’ovulation (maturation et libération d’un ovule dans les ovaires) ;
  • Les pilules épaississent le mucus du col utérin (créant une barrière rendant impossible l’invasion de spermatozoïdes actifs) ;
  • Les pilules modifient la muqueuse de l’utérus (rendant impossible l’implantation de l’ovule fécondé dans l’utérus) ;
  • Les pilules réduisent la capacité du sperme à se déplacer dans les trompes de Fallope.

La combinaison de tous ces facteurs fait des pilules contraceptives une méthode très fiable et efficace dans la prévention des grossesses non désirées. Cependant, en dépit d’un certain nombre d’effets positifs, les pilules contraceptives peuvent augmenter le risque de développer un cancer du foie.

Le risque de cancer du foie est augmenté chez les femmes qui prennent des pilules contraceptives et qui sont par ailleurs considérées comme à faible risque pour cette maladie.

Pilules contraceptives et cancer du foie

Pilules contraceptives et cancer du foie – Comment les pilules contraceptives affectent-elles le risque de cancer du foie ?

Plusieurs études ont trouvé que les pilules augmentent le risque de cancer du foie dans des populations que l’on considère normalement comme à faible risque comme les femmes blanches aux USA et en Europe qui n’ont pas de maladie du foie. Dans ces études, les femmes qui avaient pris la pilule le plus longtemps avaient aussi un risque plus élevé de cancer du foie. Néanmoins, les pilules n’augmentaient pas le risque de cancer du foie chez les asiatiques ni les africaines lesquelles sont considérées à haut risque pour cette maladie. Les chercheurs pensent que cela est dû à ce que d’autres facteurs de risque tels que l’hépatite ont plus de poids que les effets des pilules.


Liens assortis des Femmes Info / Google