Pages Navigation Menu

Démangeaisons génitales : remèdes naturels

Les irritantes démangeaisons génitales sont assez courantes chez les femmes de tous les âges. En général, les femmes peuvent prévenir la plupart des cas de démangeaisons génitales grâce à leur hygiène quotidienne et à de saines habitudes de vie. Les principales causes de démangeaisons vaginales peuvent être des bactéries, une mycose, des maladies sexuellement transmissibles, de l’eczéma ou des facteurs allergiques. En fonction des causes, les femmes peuvent également présenter des pertes vaginales anormales, une sensation de brûlure vaginale, un gonflement, une irritation ou une odeur nauséabonde.

Un vagin en bonne santé contient des bactéries équilibrées et un pH bas qui protègent des infections. En même temps, toutes les femmes produisent une petite quantité de sécrétions vaginales laiteuses sans odeur (pertes vaginales) qui assurent un nettoyage vaginal continu. Si les composants mentionnés (bactéries équilibrées, pH et sécrétions vaginales) deviennent déséquilibrés, plusieurs infections peuvent déclencher des démangeaisons génitales.

Dans de nombreux cas, les démangeaisons génitales peuvent être traitées avec des remèdes naturels qui peuvent les éliminer et réduire l’intensité des démangeaisons. Les remèdes naturels peuvent rétablir la santé vaginale et vous débarrasser des démangeaisons irritantes du vagin. Dans la plupart des cas, le traitement naturel anti-démangeaisons est facile et peut donner des résultats assez rapides (soulagement de l’inconfort et de l’envie de se gratter). Selon les experts, certains remèdes (vinaigre de cidre de pomme, ail et huile de théier) contiennent des propriétés antimicrobiennes qui détruisent certaines infections. D’autres remèdes naturels (huile de noix de coco et yogourt) peuvent atténuer l’intensité des symptômes ou éliminer les démangeaisons génitales et la sensation de brûlure vaginale.

Démangeaisons génitales : vinaigre de cidre

Démangeaisons génitales : remèdes naturels

Le vinaigre de cidre peut être efficace en cas d’infection vaginale à levures et de vaginose bactérienne. Selon les scientifiques, l’acide acétique du vinaigre de cidre de pomme peut détruire les souches de levure et rétablir l’équilibre bactérien vaginal. Le vinaigre de cidre de pomme non transformé peut réduire les démangeaisons vaginales et les symptômes associés.

Tout d’abord, préparez un mélange dilué de parties égales de vinaigre de cidre de pomme cru et d’eau. Deuxièmement, préparez un tampon vaginal et imbibez-le du mélange préparé. Troisièmement, insérez un tampon imbibé dans le vagin pendant 40 à 60 minutes pour éliminer les microbes responsables des démangeaisons vaginales. Après avoir retiré le tampon, il suffit de laver la zone intime à l’eau tiède (sans aucun autre produit d’hygiène).

Les tampons au vinaigre de cidre peuvent être utilisés régulièrement jusqu’à la disparition des démangeaisons.

Démangeaisons génitales : compresse froide

Une compresse froide peut procurer un soulagement assez rapide des démangeaisons dans et autour de la zone vaginale. En fait, une compresse froide aide à calmer la sensation de démangeaison et à réduire l’enflure et l’inflammation.

Tout d’abord, préparez un sachet en coton propre ou un triangle en coton et placez-y des glaçons. Deuxièmement, placez le sachet glacé sur le vagin pendant 5 à 8 minutes. Une fois que vous ressentez un engourdissement, le sachet peut être retiré. Vous répétez la même chose à des intervalles de 10-15 minutes.

Démangeaisons génitales : huile de noix de coco

Selon les experts, l’huile de coco vierge peut être utilisée dans les cas d’eczéma, de vaginose bactérienne et de mycose vaginale. L’huile de coco contient des acides gras qui aident à calmer les démangeaisons. Dans le même temps, les propriétés antimicrobiennes de l’huile de coco peuvent combattre les infections vaginales et maintenir la zone intime au sec (défavorable aux microbes).

Tout d’abord, préparez un tampon vaginal propre et faites-le tremper dans de l’huile de coco vierge liquéfiée. Pour augmenter le pouvoir antibactérien de l’huile de coco, il est recommandé d’ajouter quelques gouttes d’huile d’arbre à thé au mélange. Deuxièmement, insérez un tampon imbibé dans le vagin pendant 8 à 12 heures pour détruire l’infection anormale. Troisièmement, lavez la zone intime après le retrait du tampon (sans aucun produit hygiénique). Les tampons à l’huile de coco peuvent être utilisés une fois par jour jusqu’à la disparition des démangeaisons.

Démangeaisons génitales : huile d’arbre à thé

L’huile de théier est bien connue en tant que remède naturel antibactérien, antifongique et anti-inflammatoires. Ces propriétés naturelles de l’huile de théier la rendent efficace dans plusieurs cas : en cas de candidose vaginale, d’infections bactériennes et d’eczéma.

Commencez par préparer de l’eau tiède dans un bol et ajoutez quelques gouttes d’huile d’arbre à thé (à très bien mélanger). Deuxièmement, lavez correctement la région vaginale (vous pouvez utiliser du savon) et rincez la zone intime avec le mélange préparé. Cela réduira les sensations de démangeaisons. Cette procédure peut être mise en œuvre tous les jours.

L’huile de théier peut également être très efficace si elle est ajoutée à des tampons à l’huile de coco (comme mentionné ci-dessus).

Démangeaisons génitales : ail

L’ail est un remède naturel bien connu doté d’une puissante propriété antibiotique. L’ail contient une propriété antimicrobienne très spécifique appelée « allicine ». Selon les scientifiques, les propriétés antifongiques de l’ail sont très efficaces dans la lutte contre la mycose vaginale. L’ail est également capable d’éliminer certaines infections de la peau et de la vulve.

Vous pouvez consommer de l’ail frais tous les jours et obtenir un soulagement des démangeaisons génitales. Certaines femmes préfèrent les capsules d’ail deux fois par jour, qui produisent le même effet. L’ail peut également renforcer le système immunitaire en aidant l’organisme à lutter contre les infections (locales et générales).

Démangeaison génitale : acide borique

L’acide borique est un remède antifongique bien connu qui peut inhiber l’infection vaginale fongique.

Les suppositoires d’acide borique peuvent être un moyen assez efficace d’obtenir un soulagement naturel des démangeaisons génitales. Le suppositoire d’acide borique peut être inséré dans le vagin deux fois par jour pendant 1-2 semaines pour se débarrasser de la mycose vaginale. Dans les cas graves, l’acide borique peut être utilisé jusqu’à 4 semaines.

Démangeaison génitale : yogourt

Le yaourt naturel est capable de rétablir l’équilibre du pH vaginal naturel et d’éliminer les démangeaisons / gonflements génitaux. Le yogourt a un effet apaisant qui peut aider à se débarrasser de l’irritation vaginale. Dans le même temps, le yogourt cru contient des probiotiques qui peuvent favoriser la croissance des « bonnes bactéries ». Si le régime alimentaire quotidien contient du yaourt, il peut également améliorer la santé vaginale.

Selon les scientifiques, une consommation de 100g de yaourt deux fois par jour peut lutter contre la vaginose bactérienne. Le yaourt cru frais peut également être appliqué au vagin irrité. Commencez par préparer un tampon vaginal propre et faites-le tremper dans du yaourt cru frais. Deuxièmement, insérez ce tampon dans le vagin pendant 2 à 2,5 heures. Après le retrait de la zone intime doit être lavé correctement. Les tampons au yaourt peuvent être utilisés deux fois par jour jusqu’au traitement complet.

Démangeaisons génitales : prévention

  • Faites de l’hygiène intime une partie de votre routine quotidienne et une partie importante de votre mode de vie (douche ou bain quotidiens, maintien de la zone génitale propre et au sec) ;
  • Portez toujours des sous-vêtements en coton (de préférence également des slips en coton) qui permettent à la peau de « respirer » (empêchant l’humidité de pénétrer dans la zone intime) ;
  • Il est nécessaire de changer de sous-vêtements au moins une fois par jour et de ne jamais hésiter à les changer plus souvent (en cas d’humidité après la baignade, de pertes vaginales ou de menstruations) ;
  • Évitez les sous-vêtements et les vêtements serrés et synthétiques qui restreignent la ventilation du corps (portez des vêtements amples) ;
  • Évitez les savons non naturellement parfumés ou colorés, lotions, bains moussants, déodorants et autres produits chimiques commerciaux ;
  • Utilisez toujours des détergents à lessive doux et sans parfum pour le lavage des sous-vêtements ;
  • Évitez de vous asseoir dans des vêtements mouillés pendant de longues périodes ;
  • Évitez les comportements sexuels non protégés et évitez les partenaires sexuels multiples.
  • Essuyez toujours de l’avant vers l’arrière après les selles.

Liens assortis des Femmes Info / Google