Pages Navigation Menu

Démangeaisons vaginales (les causes)

Les démangeaisons vaginales consistent en chatouillements ou irritation de la peau du vagin et de la zone entourant la vulve qui peuvent inciter à se gratter.

Bien que les démangeaisons vaginales soient un signe caractéristique des mycoses et autres infections vaginales, notamment les maladies sexuellement transmissibles (MST), les ont néanmoins des causes multiples. Elles peuvent aussi être dues à des irritants chimiques que l’on trouve dans des détergents, des savons, des douches vaginales, des crèmes vaginales, des papiers hygiéniques, des produits de bain, des produits d’hygiène féminine et des produits contraceptifs vaginaux.

Les femmes en transition ménopausale peuvent avoir des démangeaisons vaginales dues aux fluctuations des niveaux d’œstrogènes. Comme les niveaux d’œstrogènes déclinent pendant la périménopause, la paroi vaginale devient de plus en plus fine et sèche, ce qui peut provoquer ces démangeaisons.

Démangeaisons vaginales

Certaines études ont montré une relation entre le stress psychologique et les mycoses vaginales. Ceci est vraisemblablement dû au fait que le stress est connu pour affaiblir le système immunitaire et pourrait donc peut-être augmenter le risque d’attraper une mycose.

L’erreur courante en cas de démangeaisons vaginales est de supposer que vous avez le muguet et d’appliquer de façon répétée des crèmes anti-muguet que l’on trouve en pharmacie. Cela peut en fait aggraver la situation car vous pourriez devenir allergique à certains de leurs ingrédients. Si une crème anti-muguet ne résout pas le problème en quelques jours ou si les démangeaisons recommencent, voyez votre médecin pour un traitement plus approprié.

Les causes courantes des démangeaisons vaginales :

  • Irritants chimiques : détergents, adoucisseurs de lessive, sprays féminins, onguents, crèmes, douches et mousses ou gels contraceptifs ;
  • Périménopause et ménopause : la chute du niveau d’œstrogènes provoque un amincissement et un dessèchement de la paroi vaginale ;
  • Stress : peut amplifier les démangeaisons et vous rendre plus susceptible d’attraper une mycose ;
  • Mycose vaginale : se manifeste souvent par des pertes blanches de la consistance du lait caillé. Les mycoses vaginales peuvent être provoquées par des antibiotiques, des pilules contraceptives, une grossesse, les règles, l’utilisation d’un condom, les rapports sexuels, le diabète et un système immunitaire déprimé.
  • Vaginite : inflammation, démangeaisons, pertes et odeurs causées par d’autres infection parmi lesquelles des MST comme la vaginose bactérienne, la chlamydia, l’herpès génital, les verrues génitales, la trichomoniase vaginale et la gonorrhée ;
  • La vaginite de la fillette avant la puberté est assez courante.

Démangeaisons vaginales

Autres causes possibles mais moins fréquentes de démangeaisons de la vulve ou du vagin :

  • Le psoriasis ou autres problèmes dermatologiques ;
  • Le lichen scléreux ;
  • Certains problèmes dermatologiques affectant la vulve qui pourraient être précancéreux ;
  • Des oxyures, parasites qui infectent principalement les enfants.

 

Démangeaisons vaginales

A la page suivante, vous trouverez davantage d’informations sur les causes particulières et les maladies qui provoquent les démangeaisons vaginales ainsi que des conseils et recommandations.


Liens assortis des Femmes Info / Google


Leave a Comment