Pages Navigation Menu

Depo Provera

Le Depo Provera ou DMPA (acétate de médroxyprogestérone) est une injection d’hormone qui empêche la grossesse pendant 3 mois. Elle contient une progestérone synthétique et pas d’œstrogène. Elle est généralement injectée dans le bras, la hanche, le haut de la cuisse ou l’abdomen et délivre une grande quantité de progestérone dans l’organisme. Le Depo Provera empêche les ovaires de libérer des ovules. Le Depo Provera fait s’épaissir le mucus cervical (du col de l’utérus) et modifie la paroi interne de l’utérus ce qui empêche le sperme d’entrer dans l’utérus et d’y survivre. Ces modifications empêchent la fécondation. Le Depo Provera est une forme très intime de contraception parce qu’elle ne se voit pas sur le corps et ne requiert aucun produit ni accessoire chez soi. Il exige cependant un rendez-vous à la clinique tous les trois mois. Comme contraceptif, le Depo Provera est efficace à 97%-99%. Il ne protège pas contre les infections des organes reproducteurs, y compris contre le HIV. Il y a quand même des risques sérieux pour la santé avec le Depo Provera. Veillez donc à vous informer au préalable.

Utilisation du Depo Provera

La première injection de Depo Provera est généralement administrée au départ d’un cycle menstruel normal.

Depo Provera et votre santé

Vu les risques de problèmes de santé sérieux, les femmes qui se trouvent dans l’un des cas suivants ne doivent pas utiliser le Depo Provera :

  • Saignements vaginaux inexpliqués
  • Grossesse connue ou suspectée

Le Depo Provera n’est pas à recommander aux femmes qui projettent de tomber enceinte dans le futur proche, ni celles qui craignent de prendre du poids, ni celles qui ont une maladie du foie ou de la vésicule biliaire ni celles qui ont des antécédents dépressifs. Considérez les risques et parlez-en avec votre médecin.

Depo Provera : Risques pour la santé

  • Des études publiées en 2004 montrent que le Depo Provera est associé à une perte de densité osseuse qui constitue un risque d’ostéoporose. Cette perte osseuse ne semble pas réversible lorsque la femme cesse le recours au Depo Provera. Le Depo Provera n’est pas à recommander pour un usage à long terme, particulièrement chez la jeune femme dont les os sont encore en croissance. On conseille aux femmes sous Depo Provera de faire de l’exercice et de prendre un supplément de calcium. Si vous avez pris du Depo Provera pendant plus de 2 ans, il vaudrait la peine que vous passiez un test de densité osseuse.
  • Certaines femmes font des réactions allergiques au Depo Provera.
  • Si une femme tombe enceinte alors qu’elle utilise le Depo Provera et que sa grossesse n’est pas interrompue, il y a un risque accru de naissance prématurée.
  • Les effets du Depo Provera sur le cancer du sein ne sont toujours pas connus.

Depo Provera : Avantages pour la santé

Les femmes sous Depo Provera ont risque diminué de cancer de l’endomètre, de cancer ovarien et de maladie inflammatoire pelvienne. Elles pourront avoir moins de crampes menstruelles, des règles moins fréquentes et moins de risque d’anémie.

Effets secondaires du Depo Provera

  • 70% des femmes sous Depo Provera prennent du poids. Près de la moitié des femmes sous Depo Provera prennent plus de 2,5 kg après un an d’utilisation. Beaucoup de femmes grossissent de plus de 5 kg.
  • Des règles irrégulières, abondantes ou pas de règles du tout sont des effets secondaires courants de l’usage du Depo Provera. Après un an d’utilisation, beaucoup de femmes n’ont plus de règles, ce qui se produit d’autant plus que l’usage se prolonge.
  • Parmi les autres effets secondaires du Depo Provera, il y a maux de tête, nervosité, sautes d’humeur, ballonnement, bouffées de chaleur, diminution de l’appétit sexuel, sensibilité des seins, acné, perte de cheveux et mal de dos.
  • Après la dernière injection, il peut falloir plus de six mois pour que le produit disparaisse de l’organisme. Les effets secondaires peuvent continuer jusqu’à ce que le produit soit complètement éliminé.

Interactions médicamenteuses avec le Depo Provera

Peu de médicaments réduisent l’efficacité du Depo Provera. Les femmes atteintes du syndrome de Cushing pourraient prendre des médicaments qui interfèrent avec le Depo Provera. Si vous êtes sous traitement médicamenteux quel qu’il soit, signaler-le à votre médecin. Si vous prenez un médicament susceptible d’interférer avec le Depo Provera, veillez à prendre un moyen de contraception supplémentaire tel que spermicide ou condom. Comme avec tous les autres médicaments, il est toujours utile d’informer les médecins que vous prenez du Depo Provera.

Avantages du Depo Provera

Depo Provera

  • Privé,
  • Efficace après 24 heures,
  • Ne requiert pas d’attention particulière,
  • Ne dérange pas les jeux sexuels,
  • Ne contient pas d’œstrogène,
  • Peut réduire les risques de cancers ovarien et utérin,
  • Les femmes peuvent commencer avec le Depo Provera 6 semaines après avoir accouché.

Inconvénients du Depo Provera

  • Cause une perte de densité osseuse qui peut conduire à de l’ostéoporose;
  • Ne protège pas contre les MST y compris le SIDA;
  • Requiert une injection tous les trois mois;
  • Retarde le retour de la fertilité;
  • Irrégularité des règles;
  • Gain de poids chez la plupart des femmes.

Depo Provera et la fertilité future

Les femmes qui envisage de tomber enceintes peuvent arrêter le Depo Provera à tout moment. Chez certaines femmes, la fertilité revient immédiatement. Chez d’autres, cela peu prendre de 6 à 18 mois ou même davantage pour que leur cycle hormonal naturel revienne à la normale.

Sortir du Depo Provera

  • D’après le livre Contraceptive Technology : « Il n’est pas possible d’interrompre le Depo Provera immédiatement. Prise de poids, dépression, sensibilité des seins, réactions allergiques et irrégularité des règles peuvent perdurer tant que le Depo Provera n’est pas complètement éliminé de l’organisme de la femme environ 6 à 8 mois après la dernière injection. Après l’interruption du Depo Provera, les femmes peuvent encore attendre 6 à 12 mois le retour de leur fertilité ».
  • Vous pourriez essayer des méthodes de nettoyage pour vous désintoxiquer et éliminer l’hormone synthétique des endroits où elle est stockée dans votre corps : buvez beaucoup d’eau chaque jour, consommez beaucoup de légumes frais, buvez des jus de fruits et de légumes crus, faites-vous suer dans un bain de vapeur ou un sauna et faites beaucoup d’exercice physique au grand air. Vous pouvez aussi demander au magasin de produits biologiques quelles formules à base de plantes pourraient vous aider à désintoxiquer votre organisme et à rééquilibrer vos hormones. Consultez un naturopathe ou un herboriste.
  • Si vous décidez de passer du Depo Provera à une autre méthode hormonale de contraception comme la pilule, l’anneau vaginal ou le patch, il est conseillé de commencer cette nouvelle méthode le jour où la prochaine injection aurait dû être faite. Utilisez alors un moyen de contraception supplémentaire tel que condom, male ou femelle, ou bien abstenez-vous pendant la première semaine.

(D’après //www.birth-control-comparison.info/bcdepo.htm)


Liens assortis des Femmes Info / Google


Leave a Comment