Pages Navigation Menu

Pertes brun clair

Les pertes vaginales proviennent de sécrétions par de petites glandes qui se trouvent dans la paroi du vagin et du col de l’utérus. Toutes les femmes ont des petites pertes qui commencent un an ou deux avant la puberté et finissent après la ménopause. Pertes brun clair ?

Les pertes qu’une femme peut avoir varient dans le temps et changeront beaucoup entre les règles et tout au long de sa vie reproductrice (de 15 à 44 ans). Différentes femmes peuvent avoir différents volumes de pertes “normales” en fonction de leur âge, de leur cycle menstruel, de leur équilibre hormonal et de leur activité sexuelle.
La quantité de pertes varie de femme à femme. Différentes femmes ont différentes opinion quant à ce qui est normal. Mais si ces pertes nécessitent toujours de porter des protège-slips ou de changer de protection hygiénique plusieurs fois par jour, alors c’est probablement plus que la normale.

L’abondance de ces pertes est souvent influencée par les changements hormonaux dans l’organisme de la femme. La semaine précédant les règles, en cas de grossesse ou de prise de pilules contraceptives sont des circonstances associées typiquement à une augmentation des pertes vaginales. Des pertes physiologiquement normales sont d’ordinaire claires et/ou transparentes, crémeuses et/ou légèrement jaunes.

Pertes brun clair

Pertes brun clair

Que sont les pertes brun clair ?

Les pertes brun clair sont généralement un mélange de restes de sang et de pertes vaginales normales. La présence de cellules sanguines colore les pertes vaginales en leur donnant un aspect brun clair. En fait, la couleur de vos pertes vaginales peut aller du rose au brun : toutes ces nuances de couleurs dépendent de la présence de cellules sanguines qui peuvent être fraîches ou anciennes. En général, du sang ancien donne une couleur brune et, mélangé aux sécrétions vaginales, cela peut donner une couleur brun clair.
D’habitude, les pertes brun clair ne sont pas abondantes comme des règles : elles peuvent apparaître à différents moments (avant les règles, après les règles, au milieu du cycle menstruel, à des moments quelconques inattendus).

Pertes brun clair : Causes

Les causes les plus courantes des pertes brun clair sont notamment la grossesse, l’atrophie vaginale, les polypes utérins, la périménopause et la ménopause.

Grossesse

Le tout début de la grossesse peut causer des pertes brun clair. A ce stade de la grossesse, les pertes bruns clair sont généralement sans danger et sont causées par les changements hormonaux, la fécondation et/ou l’implantation. Mais parfois, elles peuvent être un signe alarmant de problèmes avec la grossesse.

Plusieurs hormones sont responsables des cycles menstruels réguliers. Pendant la grossesse, les taux d’hormones changent de façon spectaculaire et cela peut déclencher l’apparition de pertes brun clair au lieu des règles normales ou même pendant le début de la grossesse. En fait, des pertes brun clair peuvent être le premier signe de la grossesse.

Quand vous tombez enceinte, l’ovule fécondé qui s’enfouit dans la paroi de l’utérus cause un léger saignement. Ce type de saignement est appelé saignement d’implantation : c’est sans danger et cela dure un jour ou deux.

Parfois, des pertes brun clair pourraient être un symptôme de fausse couche précoce : cela se produit généralement lorsque la grossesse ne se déroule pas normalement. Le saignement dû à une fausse couche ne s’arrête pas et de vient de plus en plus abondant. Certaines femmes peuvent faire une fausse couche avant même de réaliser qu’elles sont enceintes.

Malheureusement, les pertes brun clair peuvent être un symptôme de grossesse extra-utérine : c’est ce qui se passe lorsque l’ovule fécondé s’implante en dehors de l’utérus (généralement dans les trompes de Fallope). Si vous faites une grossesse extra-utérine, le saignement peut être foncé et aqueux : les pertes brun clair. En cas de grossesse extra-utérine, une intervention médicale urgente est nécessaire.

Des pertes brun clair peuvent être un symptôme inquiétant de grossesse molaire, une pathologie assez rare. La grossesse molaire n’affecte qu’environ une grossesse sur mille. La grossesse molaire consiste en ce que l’embryon ne se développe pas normalement mais que certaines des cellules qui forment le placenta continues à croître et se multiplier. La grossesse molaire est une situation dangereuse qui requiert des soins médicaux urgents.

Périménopause

La périménopause est une période de transition dans la vie de la femme qui se produit naturellement avant la ménopause : c’est le moment où votre organisme commence sa transition vers la ménopause. La périménopause est l’étape de la vie reproductrice de la femme qui commence plusieurs années (2 à 8 ans) avant la ménopause lorsque les ovaires commencent progressivement à produire moins d’œstrogènes. Elle commence généralement chez les femmes dans la quarantaine mais peut déjà se manifester dans la trentaine. Le début de la périménopause et sa durée diffèrent de cas à cas. Pendant la périménopause, les femmes peuvent avoir plusieurs symptômes inhabituels comme des pertes brun clair et/ou brun foncé, des bouffées de chaleur, de la sécheresse vaginale, des suées nocturnes, de l’insomnie et des sautes d’humeur.

Atrophie vaginale

En général, l’atrophie vaginale se produit à cause d’un manque d’œstrogènes dans l’organisme (typiquement à la ménopause et/ou autres dysfonctionnements hormonaux et/ou en cas de cancer et de chimiothérapie).Une chute du taux d’œstrogènes rend les tissus vaginaux plus fins, moins élastiques, plus secs et plus fragiles. Les vaisseaux sanguins s’affaiblissent et sont susceptibles d’éclater spontanément. L’atrophie vaginale provoque très souvent des pertes brun clair.

Polypes utérins

Les pertes brun clair peuvent être un symptôme de polypes utérins. Heureusement, les polypes utérins ne sont pas très fréquents. Il s’agit d’excroissances attachées à la paroi interne de l’utérus et qui envahissent l’utérus. Elles sont dues à une croissance excessive de cellules de l’endomètre. Leur taille peut varier de quelques millimètres à plusieurs centimètres. Ces excroissances restent attachées à la paroi de l’utérus par un fin pied ou par une large base. Les polypes utérins peuvent apparaître seuls ou en groupes. Les polypes utérins surviennent généralement chez des femmes de plus de 40 ans ou chez des femmes plus jeunes qui ont un dysfonctionnement hormonal ou qui subissent un traitement hormonal particulier. Les pertes brunes disparaîtront lorsque les polypes seront enlevés ou traités.

Irritation et/ou polypes du col de l’utérus

Les pertes brun clair sont très typiques d’une irritation cervicale ou de polypes cervicaux. Parfois, le col de l’utérus peut être irrité pour plusieurs raisons (principalement des infections du col et des changements hormonaux). Les hormones de la grossesse peuvent aussi modifier la surface du col de l’utérus, le rendant plus susceptible de saigner : dans ce cas, la femme aura des pertes brun clair après les rapports sexuels.

Les polypes cervicaux peuvent aussi résulter de dysfonctionnements hormonaux et peuvent être facilement enlevés et/ou traités.

Traitement hormonal

Parfois, lors de traitements hormonaux intensifs de l’infertilité ou autres causes médicales, les femmes ont des pertes brun clair intempestives. Certaines femmes ont des pertes brun clair lors de procédures de FIV ou traitement similaires de l’infertilité. Parfois, vous pouvez avoir des pertes brun clair à cause de la façon dont vos bébés ont été conçus. Parfois, deux embryons peuvent avoir été placés ensemble dans l’utérus mais après l’implantation, l’un d’eux ne se développe plus. On parle de jumeau disparu et cela peut déclencher des pertes brun clair ou même un saignement.


Matched Links from Women Info Sites / Google

Leave a Comment