Pages Navigation Menu

Pertes dues aux pilules contraceptives

La pilule contraceptive est la méthode de planification familiale et de contraception la plus populaire. Généralement, les pilules contraceptives (contraceptifs oraux combinés) contiennent deux hormones différentes (œstrogène et une forme synthétique de progestérone). Les hormones mentionnées peuvent déclencher des pertes vaginales qui peuvent parfois être dérangeantes. Dans la plupart des cas, la composante œstrogène de la pilule anticonceptionnelle entraîne une augmentation progressive des pertes vaginales, car elle stimule et augmente la quantité de sécrétion lubrifiante provenant des glandes vaginales. Le composant progestatif des pilules contraceptives peut provoquer des pertes vaginales abondantes en raison de l’hyper stimulation du col de l’utérus par un excès de progestérone. En règle générale, les pertes dues aux pilules contraceptives ne sont pas dangereuses tant que leur couleur n’est pas modifiée, qu’elles ne provoquent pas de démangeaisons vaginales ni de sensation de brûlure ou d’irritation vaginales.

Certaines femmes l’accroissement des sécrétions vaginales dues aux pilules contraceptives (en cas de sécheresse du vagin), mais cela provoque parfois une gêne et des inquiétudes. Dans certains cas, une lubrification vaginale accrue favorise les infections vaginales provoquant des symptômes désagréables tels que des démangeaisons vaginales, une sensation de brûlure vaginale et une odeur vaginale (odeur nauséabonde).

Pertes dues aux pilules contraceptives : causes

Toutes les femmes ont une certaine quantité de pertes vaginales : elles résultent d’un auto-nettoyage du vagin en bonne santé. Les pertes vaginales sont un mélange de sécrétions vaginales (lubrification), de cellules muqueuses, de cellules mortes et de bactéries locales. La couleur, la texture, le volume, la consistance et l’odeur des pertes vaginales dépendent de plusieurs facteurs, notamment les bactéries vaginales, le cycle menstruel (fluctuations hormonales cycliques), le type de pilule contraceptive, l’alimentation, les infections vaginales et la période de la vie (âge).

Les pertes vaginales normales sont généralement blanches, claires ou jaunes sans odeur nauséabonde.

La décharge due aux pilules contraceptives peut être déclenchée par plusieurs causes :

  • composants hormonaux des pilules contraceptives (doses inadéquates chez certaines femmes),
  • pilules oubliées,
  • sensibilité accrue aux pilules contraceptives choisies,
  • infections vaginales (apparues de manière inattendue lors de l’utilisation de pilules contraceptives – sans corrélation avec les pilules).

Pertes brunes dues aux pilules contraceptives

Pertes dues aux pilules contraceptives

Les hormones des pilules contraceptives peuvent causer des taches de gouttes venant de la muqueuse utérine. Lorsque la quantité de gouttes est très faible, elles restent généralement dans le vagin et se mélangent au mucus cervical. Lorsque le sang reste dans l’utérus, il s’oxyde et provoque des pertes vaginales brunes. Dans tous les cas, un écoulement brun ou des taches brunes ou des écoulements vaginaux noirs résultent d’un vieux sang oxydé.

Si vous ressentez des pertes de sang dues aux pilules contraceptives, il pourrait s’agir d’une réaction normale du corps (adaptation) à des hormones artificielles (synthétiques). Ce type de décharge peut survenir au cours des six premiers mois suivant le début du traitement par la pilule contraceptive. Cela se produit généralement parce que les pilules contraceptives ont une incidence sur les niveaux hormonaux normaux (biologiques) de la femme, qui affectent le développement cyclique de l’endomètre. Les faibles niveaux d’hormones dans les pilules contraceptives peuvent amincir la muqueuse utérine qui se détache et se présente sous forme de décharge brune lors de l’utilisation de pilules.

Si vous observez des pertes brunes dues aux pilules contraceptives, il pourrait s’agir de taches vaginales dues à des doses trop faibles d’hormones dans certaines pilules. Dans ces cas, vous devez discuter du problème avec votre gynécologue et modifier le type de pilule contraceptive avec des doses plus élevées d’hormones.

Si vous oubliez de prendre une ou plusieurs pilules contraceptives, votre équilibre hormonal en sera perturbé, ce qui perturbera votre endomètre (muqueuse utérine), ce qui provoquera une expulsion inattendue et une décharge brune. Les pilules oubliées doivent être immédiatement compensées.

Différents types de pilules contraceptives contiennent différentes compositions d’hormones et différentes concentrations de composants hormonaux. Les femmes pourraient être sensibles à certains types de pilules.

L’effet contraceptif principal des pilules contraceptives est la suppression de l’ovulation, mais il arrive que les pilules ne fassent pas le travail correctement, ce qui peut déclencher un écoulement brun au milieu du cycle menstruel (entre 10 et 14 jours du cycle).

Pilules contraceptives et infection vaginale

Les femmes peuvent avoir des infections vaginales à tout moment de la vie reproductive active. Parfois, l’utilisation de pilules contraceptives peut coïncider avec différents types d’infections vaginales, y compris des maladies sexuellement transmissibles (blennorragie, chlamydia, trichomonas). Les principaux symptômes d’une infection vaginale incluent :

  • pertes vaginales intensives colorées (vertes ou jaunes ou de type fromage blanc ou brunes),
  • démangeaisons vaginales,
  • sensation de brûlure vaginale,
  • irritation vaginale,
  • douleur ou sensation de brûlure pendant la miction.

Pilules contraceptives : effets secondaires

Les femmes trouvent toujours la pilule anticonceptionnelle pratique et efficace, malgré certains effets secondaires, notamment des pertes vaginales persistantes ou des taches brunes entre les règles. Avant de commencer à prendre des pilules contraceptives, il est vivement recommandé d’apprendre tous les effets secondaires possibles :

  • nausée : survient lorsque vous commencez à prendre la pilule contraceptive et disparaît souvent au bout de quelques jours ;
  • prise de poids : apparaît chez les femmes présentant un type de métabolisme spécifique ;
  • seins douloureux ou enflés : les seins peuvent devenir sensibles et / ou grossir ;
  • pertes vaginales brunes ou pertes de cheveux : peuvent survenir au cours des 1 à 3 premières semaines suivant le début du traitement avec la pilule contraceptive, ou si vous oubliez de prendre la pilule ;
  • règles plus légères : en raison de la suppression des hormones et de l’ovulation normale ;
  • changements d’humeur : sentir des hauts et des bas émotionnels ;
  • maux de tête pouvant survenir à cause du stress ou du manque de sommeil ou de certaines infections. Les pilules contraceptives peuvent améliorer ou aggraver les maux de tête.

Liens assortis des Femmes Info / Google