Pages Navigation Menu

Poils indésirables

De nos jours, les femmes passent plus de temps à faire en sorte que leur peau ait une apparence sexy, attirante, douce et soyeuse. En fait, la douceur de la peau n’est pas seulement important chez les femmes mais aussi chez les hommes. Poils indésirables pourrait être un gros problème pour les femmes.

Au cours des dernières décennies, on a observé plusieurs changements dans la société quant aux concepts de masculinité et de féminité.

D’après les normes modernes, les femmes sont supposées ne pas avoir de poils ni sur la face ni sur le corps, spécialement les modèles de mode, les actrices, les femmes en vue dans le show business, les maîtresses célèbres, etc.

Il est important de mentionner que, biologiquement, toutes les femmes ont quelques poils indésirables sur certaines parties du corps : jambe, maillot, aisselles ou face.

POILS INDÉSIRABLES, Frida Kahlo

Malgré la règle qui veut que les femmes ne doivent pas avoir de poils sur le corps ou la figure, beaucoup d’entre elles souffrent d’avoir des poils indésirables qu’elles sont forcées d’enlever de façon à paraître belles selon les normes sociétales modernes.

“Magdalena Ventura avec son Mari et son Fils”

Du XVème au XVIIIème siècle, les idées sur la beauté des femmes étaient plus réalistes et loyales. L’histoire connaît beaucoup d’exemples de femmes poilues qui étaient très populaire dans l’ancien temps.
En visitant les galeries d’art, on peut observer des portraits anciens de femmes qui étaient bien connues à cause de leur excès de “poils indésirables”.Par exemple, le fameux peintre espagnol Jusepe de Ribera in 1631 AD présenta son tableau “Magdalena Ventura avec son Mari et son Fils” qui montrait clairement la pilosité excessive (poils indésirables selon la société moderne) de Magdalena.

Des célébrités modernes ne sont pas non plus des exceptions : elles ont biologiquement des poils indésirables qu’elles enlèvent soigneusement de sorte que personne ne peut les voir.

Elizabeth Taylor
Taylor est née avec une hypertrichose, une pilosité excessive. Elle était couverte de poils foncés sur tout le corps y compris ses oreilles et son nez. Bien que finalement ces poils tombèrent, l’actrice était connue comme se rasant la figure pour apparaître douce et glabre.
Rita Hayworth
L’actrice à la chevelure flamboyante et qui est en fait née avec des cheveux noirs se fit remonter la limite des cheveux de deux cm par électrolyse. De plus, ses cheveux poussaient si vite qu’elle devait les teindre tous les trois jours pour cacher ses racines noires.

Kim Kardashian

Kim a révélé qu’elle avait commencé à soigner sa beauté intime très jeune et qu’elle allait avec sa sœur et sa mère se faire épiler au moins une fois par mois.

Lors d’une interview par Usmagazine.com, elle dit “Littéralement, à douze ans, j’ai eu une épilation du maillot à la cire. J’avais un rendez-vous chaque mois un jour précis, de même que chaque vendredi nous allions nous faire épiler à la cire les paupières et le bikini.”
Kim, qui a fait la promotion de la méthode TRIA d’épilation au laser, indiqua : “ J’avais mon propre nécessaire d’épilation à la cire à la maison et je m’épilais tout le temps. Si vous regardez des photos de moi il y a trois ans, j’avais deux cm de duvet sur le front mais il n’était pas suffisamment épais pour être ramené en arrière de sorte qu’il me tombait sur le front et je devais l’épiler à la cire tout le temps mais maintenant je l’ai enlevé au laser et il ne repousse plus. Et à cette époque quand mes cheveux étaient relevés en queue de cheval, j’avais des poils sur la nuque et je les ais aussi enlevés au laser. Je suis comme obsédée de l’épilation”.

Pourquoi les femmes ont-elles des poils indésirables ?

La pousse des poils chez les femmes dépend d’hormones (principalement des hormones mâles) et de leur patrimoine génétique (antécédents familiaux de femmes très poilues, sensibilité accrue de la peau aux hormones mâles).

On sait bien que l’hormone mâle “testostérone” est produite non seulement chez les hommes mais aussi chez les femmes en bonne santé. Le taux correct de testostérone chez les femmes est très faible : environ 5% à 8% de celui des hommes.

D’ordinaire, à la puberté, toutes les hormones sexuelles augmentent et chez les filles aussi bien que chez les garçons le taux de testostérone augmente ce qui cause la peau grasse et l’apparition de poils pubiens et axillaires. A la puberté, les filles peuvent aussi noter quelques poils indésirables sur les jambes, les cuisses, entre le nombril et le pubis, autour des mamelons, sur le menton et la lèvre supérieure. Certaines femmes peuvent avoir des poils indésirables sur encore d’autres régions du corps : le thorax, l’abdomen, la nuque et les joues.

Qu’est-ce qu’une pilosité normale ?

La mesure objective de la pilosité indésirable peut se faire à l’aide de l’échelle de Ferriman Gallway, un système d’évaluation du degré de pilosité indésirable.

Vous pouvez vérifier votre degré de pilosité selon Ferriman Gallway à la page suivante.

Méthodes d’élimination des poils indésirables

La société moderne attend des femmes qu’elles s’épilent presque partout le corps y compris les poils pubiens. Les attentes de la société sont basées sur la mode et les techniques d’épilation modernes.


Liens assortis des Femmes Info / Google


Leave a Comment