Pages Navigation Menu

Principaux symptômes du cancer à ne pas ignorer

Au cours des dernières décennies, le cancer est devenu l’une des menaces les plus courantes de la vie. Les cancers les plus communs qui affectent souvent la santé des femmes sont les cancers du sein, du col de l’utérus, de l’endomètre, du côlon, du poumon, de la peau et de l’ovaire. Malheureusement, de nombreuses femmes ignorent certains signes évidents de cancer ou ne sont pas en mesure d’identifier les symptômes connus du cancer. Les femmes devraient être conscientes de leur santé et les femmes devraient consulter un médecin si nécessaire. Chaque femme devrait connaître les symptômes du cancer généralement ignorés : cela aidera à détecter le cancer à un stade précoce et aidera à traiter ou même guérir le cancer dès que possible. La détection précoce du cancer sauve des vies. L’ignorance des symptômes possibles du cancer peut mal se terminer.

Dans la plupart des cas, le corps met en garde les femmes contre les transformations cancéreuses. Les femmes devraient faire confiance aux instincts et aux signes corporels qui peuvent sauver la vie des femmes. Plusieurs types de cancer à un stade précoce peuvent être traités efficacement.

« Les symptômes ne sont pas des ennemis à détruire, mais des messagers sacrés qui nous encouragent à mieux prendre soin de nous-mêmes »

Principaux symptômes du cancer à ne pas ignorer : état de santé général

Perte de poids inattendue
Toutes les femmes veulent être belles et attrayantes et parfois inexpliquée (sans essayer) la perte de poids peut être considérée comme un bon changement, mais pas une perte de poids continue non planifiée peut être un signe d’alerte du cancer. Perdre plus de 5-10 kg pendant une courte période de temps sans aucun régime ou activités physiques peut indiquer un gros problème. Dans le même temps, des changements inhabituels soudains de l’appétit peuvent également être un symptôme d’avertissement. Le cancer de l’œsophage, du pancréas, du foie ou du côlon peut entraîner une perte de poids. La leucémie et le lymphome peuvent également entraîner une perte de poids inattendue.

Parfois, les femmes peuvent perdre du poids pendant un stress ou un dysfonctionnement thyroïdien.

Fatigue inhabituelle
Beaucoup de femmes se sentent souvent fatiguées à cause de la vie trépidante, mais cela n’arrive jamais après un bon sommeil, une bonne journée ou après des vacances détendues. Si vous ressentez une fatigue persistante inhabituelle pendant plus de 2 semaines, cela pourrait être un signe d’alerte. Selon des experts de la santé, l’anémie et la dépression pourraient également causer une fatigue extrême. Dans le même temps, la leucémie et le lymphome changent les niveaux d’énergie corporelle et pourraient être responsables de la fatigue persistante.

Ecchymoses excessives
Les enfants super-actifs ont souvent des ecchymoses mais les adultes (surtout les femmes) peuvent avoir des ecchymoses rarement et seulement après quelques accidents (traumatismes). Les femmes maladroites pourraient avoir plus de contusions. Si vous découvrez quelques contusions aléatoires qui apparaissent tout le temps dans des endroits corporels inhabituels, cela pourrait être un signe d’avertissement. Pendant l’anémie et la leucémie, les femmes peuvent avoir des ecchymoses excessives.

Fièvres fréquentes
Les fièvres fréquentes peuvent être un symptôme d’affaiblissement du système immunitaire. Plusieurs états de santé pourraient conduire à un système immunitaire déprimé, mais une attention particulière devrait être accordée à la leucémie et au lymphome. La fièvre inexpliquée qui ne disparaît pas pourrait être un signe de transformations cancéreuses du sang. Lorsque le système immunitaire est affaibli, les femmes peuvent avoir des infections fréquentes (grippe, pharyngite, conjonctivite, voire pneumonie).

Principaux symptômes du cancer à ne pas ignorer : système reproducteur et seins

Principaux symptômes du cancer à ne pas ignorer

Saignement utérin
Le corps féminin subit des fluctuations hormonales au cours de différentes périodes de la vie (puberté, période de reproduction, grossesse, ménopause) et pendant les cycles menstruels mensuels. Les femmes souffrant d’obésité, de dysfonctionnements thyroïdiens, d’endométriose, de kyste de l’ovaire, de stress et d’activités physiques intenses peuvent éprouver plusieurs troubles hormonaux. Les dysfonctionnements hormonaux peuvent souvent être responsables de troubles menstruels tels que des règles irrégulières, des règles tardives, une oligoménorrhée, une aménorrhée ou des règles fréquentes. Une attention particulière doit être accordée aux règles significativement plus abondantes, aux saignements utérins irréguliers et aux saignements entre les règles pouvant être des signes précoces de cancer de l’endomètre, du col de l’utérus ou de l’ovaire. Parfois, des saignements peuvent être combinés avec des douleurs pelviennes.

Une attention particulière doit être accordée aux saignements post-ménopausiques qui peuvent souvent être un indicateur alarmant de cancer du col de l’utérus ou de l’utérus. Ne jamais ignorer les saignements après la ménopause.

Pertes vaginales anormales
Chaque femme en bonne santé a des pertes vaginales normales : blanches, transparentes ou jaunâtre sans odeur nauséabonde. Le volume et l’apparence des pertes vaginales saines normales peuvent être modifiés pendant le cycle menstruel mensuel. Les femmes peuvent facilement remarquer des changements des pertes vaginales. Les pertes vaginales nauséabondes ou malodorantes peuvent être un symptôme du cancer du col de l’utérus.

Cancer du sein
Le cancer du sein est le cancer le plus commun chez les femmes. Il peut survenir à tout âge, mais les risques augmentent avec le vieillissement. Les symptômes les plus courants du cancer du sein comprennent :

  • Grosseur dans un sein (indolore ou douloureuse, tendre ou dure, le plus souvent avec des bords irréguliers) ;
  • Mamelons changés (mamelon inversé, mamelon démangeant, aspect inhabituel du mamelon) ;
  • Douleur mammaire (douleur localisée, douleur à l’aisselle) ;
  • Apparence de la peau du sein (fossette cutanée, décoloration, démangeaisons, changements de texture de la peau) ;
  • Forme du sein (changement de la forme du sein d’un côté) ;
  • Rougeur des seins (irritation, inflammation).

Principaux symptômes du cancer à ne pas ignorer : système gastro-intestinal

Ballonnements
Les ballonnements, les douleurs abdominales, le changement des habitudes intestinales, les saignements rectaux et le sang dans les selles ou dans l’urine peuvent être considérés comme des signes avant-coureurs. Si les symptômes mentionnés sont associés à une perte de poids inattendue et ne disparaissent pas pendant 1-2 semaines, ils peuvent indiquer un cancer de l’ovaire, de l’utérus, du côlon, du pancréas, de la vessie ou du rein.

Difficulté à avaler
Chaque jour, nous avalons de la nourriture sans réfléchir. Mais une fois vous pourriez avoir de la difficulté à avaler qui peut être causée par un simple mal de gorge. Une attention particulière doit être accordée à la difficulté persistante à avaler, en particulier si elle est associée à des vomissements et à une perte de poids : cela peut être un signe de cancer de la gorge, de l’estomac, du poumon ou même de tumeur thyroïdienne. Si votre difficulté à avaler dure plus de deux semaines, mieux vaut consulter votre médecin.

Mal à la bouche
Pendant le rhume ou la grippe, beaucoup de personnes éprouvent des douleurs buccales, mais cela ne dure jamais plus de 1 à 2 semaines. Si vous souffrez de douleurs persistantes à la bouche et de douleurs associées à un ulcère oral ou à des plaques blanches ou rouge vif dans la bouche ou les lèvres, le moment est venu de demander un examen médical. Le cancer de la cavité buccale n’est pas commun mais cela peut arriver surtout en cas de tabagisme important.

Mal à l’estomac
L’estomac bouleversé est très commun et les causes sont toujours claires : nourriture de qualité inhabituelle ou de mauvaise qualité, stress, grossesse, grippe ou maladies gastro-intestinales. Dans le même temps, une douleur soudaine et persistante à l’estomac, parfois associée à des nausées qui durent plus de deux semaines, pourrait être un signe de cancer de l’œsophage, du foie, du pancréas, du côlon ou de leucémie.

Brûlures d’estomac
Brûlures d’estomac est un état simple très commun qui arrive presque avec tous les gens surtout après la gourmandise, la consommation excessive d’alcool ou le stress. Si vous changez de régime, les brûlures d’estomac disparaîtront assez rapidement. Habituellement, les brûlures d’estomac disparaissent après quelques heures ou un jour. Les brûlures d’estomac persistantes peuvent endommager la muqueuse interne de l’œsophage et conduire au développement d’une affection très spéciale appelée « œsophage de Barrett » qui peut aboutir au cancer de la gorge. En général, les brûlures d’estomac persistantes qui durent plus de 2 semaines peuvent être un signe de cancer de l’estomac, de la gorge ou de l’ovaire.

Principaux symptômes du cancer à ne pas ignorer : peau

Le cancer de la peau est la forme de cancer la plus courante dans de nombreux pays. Heureusement, les changements cutanés peuvent être détectés facilement et les stades précoces du cancer de la peau peuvent être facilement identifiés. Si vous remarquez des changements dans la taille, la forme ou la couleur d’une tache cutanée, cela pourrait être considéré comme un signe de transformation cancéreuse. Une attention particulière doit être accordée aux taches d’aspect brun ou noir asymétriques avec des bords irréguliers, des bordures floues ou fragmentaires.

Principaux symptômes du cancer à ne pas ignorer : système respiratoire

Une toux chronique persistante (plus de 2 semaines), une douleur thoracique, une respiration sifflante ou un essoufflement peuvent être considérés comme des symptômes de cancer du poumon ou de leucémie. Cracher du sang devrait être considéré comme un signe rouge de soins médicaux d’urgence.

Principaux symptômes du cancer à ne pas ignorer : ganglions lymphatiques

Les ganglions lymphatiques sont une composante importante du système immunitaire humain. Les ganglions lymphatiques sont de petits nodules mous en forme de haricot qui agissent comme des cellules « nettoyeuses » du corps. Dans la plupart des cas, les ganglions lymphatiques enflés apparaissent pendant les infections. Malheureusement, certains types de cancer (en particulier les formes métastatiques) peuvent également causer des ganglions lymphatiques douloureux enflés. Les ganglions lymphatiques enflés peuvent apparaître sur le cou, les aisselles ou l’aine. Les ganglions lymphatiques douloureux gonflés sont typiques de la leucémie et du lymphome.

Principaux symptômes du cancer à ne pas ignorer : douleur

Maux de tête
Beaucoup de femmes souffrent de migraine chronique de genèses différentes qui n’est pas dangereuse pour la vie. Mais des maux de tête soudains et inattendus pourraient signaler quelque chose de mauvais.

Douleur inhabituelle
En général, la douleur persistante dans les os ou les maux de tête continus ou les maux de dos persistants inhabituels devraient être testés par les médecins. Toute douleur inexpliquée en cours peut être un signe de cancer du cerveau, des os, du foie, du sein ou d’autres types de cancer.


Liens assortis des Femmes Info / Google