Pages Navigation Menu

Saignement décidual ou règles

QUESTION

J’ai eu des relations non protégées avec mon ami au milieu de mon cycle menstruel et j’attendais mes règles pour le 23 février. Mais j’ai des règles vraiment très “inhabituelles” le 25 février : elles étaient brèves et légères. Mes amies m’ont dit que ce pourrait être ce qu’on appelle « saignement décidual » et m’ont conseillé de faire un test de grossesse. Comment savoir si ce sont des règles normales ou un saignement décidual ?

RÉPONSE des experts

SAIGNEMENT DÉCIDUAL ou RÈGLES ?

Beaucoup de femmes peuvent avoir des épisodes de saignement pendant le premier trimestre de leur grossesse : ce saignement peut être brun ou rouge, léger et de courte durée. Certaines femmes (mères et grand mères) racontent qu’elles ont eu des règles pendant les deux premiers mois de leur grossesse. Mais en réalité ce ne sont pas des règles ordinaires, c’est ce qu’on appelle “saignement décidual”.

Le « saignement décidual » est un saignement très particulier qui ressemble à des règles et qui apparaît généralement le jour où les règles seraient normalement attendues par la femme. Le phénomène est plutôt rare (20% à 35%) et ne se produit généralement que dans les premiers mois de la grossesse. Ce saignement peut être semblable aux règles et peut parfois empêcher la femme de réaliser qu’elle est enceinte jusqu’à ce que d’autres signes apparaissent.

Pendant la grossesse l’ensemble de la santé féminine change spectaculairement et la plupart des femmes sont capables de reconnaître ce changement très tôt (même avant le jour attendu pour les règles).

Quelle est la différence entre le saignement décidual et les règles normales ?

En fait, le saignement décidual est un saignement ressemblant aux règles qui se produit pendant la grossesse. Bien que ce saignement puisse ressembler à des règles, c’est en réalité quelque chose de tout-à-fait différent.

En quoi consistent les règles (menstrues) ? La périodicité normale des règles est une part essentielle de la santé féminine. Pendant le cycle menstruel les femmes produisent des hormones à un rythme très spécifique et ces hormones donnent des signaux à tous les organes reproducteurs : signaux qui déclenchent des actions biologiques selon un rythme menstruel. Dès le début du cycle menstruel les hormones augmentent et provoquent la libération par les ovaires d’un ovule qui se met à voyager à travers une des trompes de Fallope. Entretemps, une couche protectrice s’épaissit sur la paroi interne de l’utérus. Si l’ovule n’est pas fécondé (absence de grossesse), le taux d’hormones va retomber ce qui signale à l’organisme qu’il est temps de se débarrasser de la paroi interne de l’utérus qui s’était développée. C’est ce qui cause les règles.

Saignement décidual

Pendant la grossesse, la production d’hormones change spectaculairement : toutes les hormones féminines et tous les organes, principalement reproducteurs, se mobilisent complètement pour apporter leur soutien au bébé. Le cerveau envoie des signaux aux ovaires pour qu’ils arrêtent le cycle menstruel de façon à fournir un environnement adéquat pour le développement du bébé. Dès lors, au lieu de retomber, les hormones féminines continuent d’augmenter pendant les neufs mois qui suivent. Cela permet à l’utérus de se préparer à accueillir et alimenter le bébé.

Parfois, pendant la grossesse, les hormones féminines peuvent se détraquer et causer le décollement d’une partie de la paroi interne de l’utérus : c’est en fait le saignement décidual. Ceci est particulièrement courant au début de la grossesse, avant que la paroi de l’utérus se soit complètement attachée au placenta.


Liens assortis des Femmes Info / Google


Leave a Comment