Pages Navigation Menu

Aménorrhée

Qu’est-ce que l’aménorrhée ?

L’aménorrhée est une absence de règles (saignement menstruel) pendant plus de 6 mois. Une absence de règles pendant 2 à 6 mois s’appelle l’oligoménorrhée. L’aménorrhée peut être primaire ou secondaire.

  L’aménorrhée primaire est l’absence de saignement menstruel et de caractères sexuels secondaires (par exemple: développement de la poitrine et poils pubiens chez une fille de 14 ans ou l’absence de saignement menstruel avec développement normal des caractères sexuels secondaires chez une fille vers l’âge de 16-17 ans.

  L’aménorrhée secondaire est l’absence de règles chez les filles et les femmes qui ont déjà eu leurs règles mais qui se sont interrompues pendant 6 mois ou plus en l’absence de grossesse, de ménopause, de traitement hormonal et/ou de contraception hormonale.

Aménorrhée – Généralités

Pour qu’une femme ait un cycle menstruel régulier, il faut que son hypothalamus, sa glande pituitaire, ses ovaires et son utérus fonctionnent normalement. L’hypothalamus incite la glande pituitaire à libérer l’hormone folliculostimulante (HFS) et l’hormone lutéinisante (HL). La HFS et la HL font produire aux ovaires de l’œstrogène et de la progestérone, deux hormones qui sont responsables des modifications cycliques de l’endomètre (la paroi interne de l’utérus), y compris la menstruation (les règles). Il faut pour cela que le tractus génital de la femme soit exempt de toute anomalie et permette le passage du sang menstruel.

Les causes de l’aménorrhée

L’aménorrhée peut résulter d’une anomalie de l’axe hypothalamus-pituitaire-ovaires qui peut être fonctionnelle ou anatomique.

Aménorrhée – Principales causes fonctionnelles

Aménorrhée

  • Stress ;
  • Anorexie et/ou boulimie ;
  • Maladies chroniques (exemples : diabète, tuberculose) ;
  • Gain ou perte de poids excessifs ;
  • Malnutrition ;
  • Désordres psychiatriques et/ou dépression ;
  • Toxicomanie et/ou abus de médicaments ;
  • Exercices physiques très intensifs (exemple : compétitions olympiques) ;
  • Suppression du cycle (exemple : par pilules contraceptives hormonales).
  • Principales causes ovariennes :
  • Syndrome polykystique ovarien (désordres hormonaux, taux sanguins élevés d’hormones mâles);
  • Non-ovulation (absence d’ovulation par manque d’hormones);
  • Défaillance prématurée des ovaires;
  • Syndrome de Turner (désordre génétique caractérisé par un sous-développement des ovaires);
  • Dysgénésie gonadique (manque de développement des ovaires);
  • Anomalies anatomiques du tractus génital;
  • Adhérences intra-utérines (les parois opposées de l’utérus sont collées l’une sur l’autre);
  • Aplasie (absence d’un organe ou d’un tissu) du vagin, du col de l’utérus ou de l’utérus lui-même;
  • Oophorite auto-immune (les cellules des ovaires sont détruites par le système de défense du corps lui-même).

HyperProlactinémie

Aménorrhée – Principales causes pituitaires

  • Prolactinémie (niveaux sanguins élevés de prolactine) ;
  • Tumeurs pituitaires ;
  • Nécrose pituitaire post-partum (mort des cellules pituitaires après qu’une femme a accouché d’un bébé) ;
  • Hypophysite auto-immune (les cellules de la glande pituitaire sont détruites par le propre système de défense du corps).

Aménorrhée -Principales causes hypothalamiques

  • Poids corporel trop bas ;
  • Déficit nutritionnel ;
  • Tumeurs ;
  • Syndrome de Kallmann (déficit de gonadotrophines, hormones qui déterminent la croissance et le fonctionnement des organes reproducteurs)

Aménorrhée -Quels peuvent être les symptômes supplémentaires ?

Des symptômes supplémentaires peuvent être présents qui dépendent des causes de l’aménorrhée. Mais en général, on peut observer les symptômes suivants:

  • Migraine;
  • Galactorrhée (production de lait par les seins qui n’est pas enceinte et qui n’allaite pas);
  • Diminution de la vision périphérique;
  • Augmentation de la pilosité à des endroits inattendus (hirsutisme);
  • Sécheresse vaginale;
  • Bouffées de chaleur et/ou suées nocturnes troubles du sommeil;
  • Obésité et/ou gain ou perte de poids.

Aménorrhée -Que faut-il faire ?

Immédiatement consulter le médecin pour une analyse appropriée et un traitement adéquat, éventuellement complexe.

Apprenez-en davantage sur les remèdes naturels pour l’aménorrhée à la page suivante.


Liens assortis des Femmes Info / Google


Leave a Comment