Pages Navigation Menu

Couleur des pertes vaginales

Chaque femme en bonne santé a des pertes vaginales résultant d’un processus de nettoyage vaginal normal : nettoyage et protection d’un environnement vaginal sain. Les pertes vaginales saines sont normalement claires ou blanches avec une odeur spécifique de la femme, mais sans couleur et ne sentant pas mauvais. Pendant le cycle menstruel, la qualité et la quantité des pertes vaginales peuvent être modifiées en fonction des fluctuations hormonales au cours des cycles hormonaux mensuels. Mais chez les femmes en bonne santé, elles sont toujours claires sans odeur désagréable. La texture de l’écoulement vaginal peut varier en fonction des jours du cycle menstruel. La couleur des pertes vaginales est très importante car elle peut être une indication spécifique de plusieurs problèmes de santé.

Tout changement dans les pertes vaginales (couleur, texture, odeur, volume) pourrait indiquer des problèmes spécifiques. Des écoulements vaginaux modifiés associés à d’autres symptômes tels que des démangeaisons vaginales, une odeur vaginale de poisson, une éruption vaginale ou une sensation de brûlure vaginale pourraient indiquer certaines infections vaginales.

Couleur des pertes vaginales : pertes blanches, claires

Les pertes vaginales blanches sont normales, mais si elles s’accompagnent de démangeaisons vaginales, d’une texture rappelant celle du fromage blanc et d’une irritation locale, elles peuvent indiquer une mycose vaginale. Un écoulement aqueux clair est parfaitement normal et pendant l’ovulation, il pourrait devenir collant ou élastique et ressembler à du mucus.

Couleur des pertes vaginales : pertes vertes

Couleur des pertes vaginales

Dans la plupart des cas, les pertes vaginales vertes sont un symptôme d’infection vaginale et sont généralement associées à d’autres symptômes désagréables tels qu’une odeur vaginale fétide, des démangeaisons vaginales, une sensation de brûlure, une irritation et une gêne, des douleurs pelviennes, de la fièvre et des taches brunes

égulières.

Les principales causes de pertes vaginales vertes sont les suivantes :

  • Infections sexuellement transmissibles (chlamydia, trichomonas, gonorrhée) ;
  • Vaginose bactérienne (déséquilibre des bactéries vaginales) ;
  • Corps étranger infecté dans le vagin (tampon menstruel perdu ou oublié, jouets sexuels) ;
  • Lichen Sclerosus (affection cutanée chronique affectant principalement la peau des organes génitaux).

Couleur des pertes vaginales : pertes aqueuses

Les écoulements vaginaux aqueux sont un signe de processus normaux en cours dans le système de reproduction féminin. Le vagin est une partie très importante du système reproducteur : c’est le passage entre les organes reproducteurs internes et externes et il est responsable de l’autonettoyage et de l’évacuation des bactéries dangereuses, de la saleté et des cellules mortes. Les écoulements vaginaux aqueux sont parfaitement nettoyants et maintiennent le vagin propre et en bonne santé.

Dans les cas où le vagin nécessite un nettoyage supplémentaire, le volume des pertes vaginales aqueuses peut augmenter : pendant la grossesse, pendant et après les rapports sexuels, après des activités physiques intensives. Après l’ovulation, l’augmentation des pertes aqueuses peut aider les spermatozoïdes à remonter jusqu’à atteindre un ovule mature.

Couleur des pertes vaginales : pertes jaunes

Les pertes vaginales jaunes peuvent être le signe de différentes infections vaginales (inflammations). Dans un cas, les pertes vaginales jaunâtres peuvent être ignorées : si elles sont apparues avant les règles et si elles sont associées à des symptômes du syndrome prémenstruel et si elles disparaissent après les règles.

Si vous avez des pertes vaginales jaunes non-stop accompagnées de démangeaisons vaginales, une odeur nauséabonde, une sensation de brûlure, des mictions fréquentes et douloureuses, vous devez considérer ces symptômes comme évidents des maladies suivantes :

Trichomonas (infection sexuellement transmissible) : les symptômes peuvent apparaître de 5 à 28 jours après un rapport sexuel non protégé. Les symptômes typiques sont des pertes vaginales jaunes ou verdâtres, une odeur nauséabonde, ce qu’on appelle « col de fraise », des douleurs vaginales, des mictions douloureuses fréquentes et des rapports sexuels douloureux ;

Gonorrhée (infection sexuellement transmissible) : les symptômes apparaissent quelques jours après un rapport sexuel non protégé. Les symptômes typiques sont : écoulement vaginal jaunâtre ou verdâtre, fièvre, sensation de brûlure vaginale, miction fréquente avec sensation de brûlure, rapports sexuels douloureux, lésions de la bouche et mal de gorge ;

Vaginose bactérienne (déséquilibre des bactéries vaginales) : les symptômes typiques sont des écoulements vaginaux jaunâtres ou blanc grisâtre ou jaune grisâtre, une odeur vaginale de poisson, une gêne et une irritation vaginales ;

Chlamydia (maladie sexuellement transmissible) : les symptômes typiques sont une décharge jaune, des mictions fréquentes, une sensation de brûlure pendant la miction, une inflammation des organes de la reproduction (maladie inflammatoire pelvienne), la stérilité, une perte d’appétit et des rapports sexuels douloureux ;

Cervicite (inflammation du col utérin provoquée par une maladie sexuellement transmissible ou un contraceptif vaginal) : les symptômes typiques sont un écoulement jaune, la stérilité, un saignement vaginal irrégulier ou un écoulement brun, la douleur ;

Vulvovaginite (inflammation du vagin et de la vulve provoquée par une mauvaise hygiène, allergènes, infection à levures, bactéries, virus ou parasites spécifiques) : les symptômes typiques sont un écoulement jaune, une odeur vaginale désagréable, une sécheresse vaginale ou une sensation de brûlure ou un inconfort, des démangeaisons et une irritation vaginale.

Couleur des pertes vaginales : pertes brunes

En général, les écoulements vaginaux bruns sont un signe de vieux tissus de l’endomètre et de vieux sang oxydé). Il pourrait s’agir de restes de menstruations antérieures ou de lésions de la muqueuse utérine interne endommagée. Les principales causes de pertes vaginales brunes sont les suivantes :

  • Endométriose (implants endométriaux anormaux) ;
  • Maladie inflammatoire pelvienne ;
  • Infections sexuellement transmissibles (blennorragie, chlamydia, virus du papillome humain) ;
  • Anomalies cervicales (polypes, irritation, cervicite, cancer) ;
  • Dysfonctionnements hormonaux (menstruations irrégulières, diabète, troubles de la thyroïde, périménopause ou ménopause) ;
  • Contraceptifs (pilules contraceptives, pilules oubliées, stérilet) ;
  • Stress (stress émotionnel ou physique grave).

Couleur des pertes vaginales : pertes comme du fromage blanc

Les pertes comme du fromage blanc (épaisses, blanches) sont le symptôme typique de la mycose (candidose vaginale). Il s’agit en réalité d’une vaginite déclenchée par Candida albicans. Les symptômes typiques incluent des démangeaisons vaginales (légères à intenses), des douleurs vaginales, une irritation ou une sensation de brûlure (particulièrement pendant les rapports sexuels) et des rougeurs autour du vagin.


Liens assortis des Femmes Info / Google