Pages Navigation Menu

Cycle menstruel et fertilité

Le cycle menstruel est l’évolution cyclique déterminée génétiquement et hormonalement du système reproducteur de la femme. D’une façon générale, tous les organes reproducteurs sont impliqués dans le cycle menstruel régulé par les hormones.

La durée du cycle est très particulière et individuelle et peut aller de 24 à 37 jours. Sa durée n’est pas importante, c’est sa régularité qui l’est. Au début, pendant la période de développement, les cycles ne peuvent pas être réguliers. A partir de 18-20 ans, le cycle est en général complètement développé et les règles doivent être très régulières. Bon à savoir : un cycle normal est un cycle qui est normal pour votre corps. La durée de votre cycle peut être affectée par beaucoup de choses notamment une maladie, un stress, un voyage, un traitement de l’infertilité et d’autres facteurs.

Si votre cycle est de 28 jours, le premier jour de saignement doit être considéré comme el premier jour du cycle. Il importe de s’en souvenir car dans beaucoup de cas (troubles, grossesse, utilisation d’une contraception, etc.) le premier jour est le point de départ d’un calcul (pour vous et pour le corps médical).

Cycle menstruel

Chaque mois les ovaires de la femme commencent à faire mûrir plusieurs follicules et c’est pourquoi les jours 1 à 14 sont appelés la phase folliculaire. Chacun des nombreux follicules dans les deux ovaires est une poche principalement remplie d’œstrogènes. Le nombre de follicules actifs change à chaque cycle, mais, typiquement, seul un follicule par mois dans un seul ovaire devient dominant par rapport aux autres et produit un ovule viable. A mesure que les follicules mûrissent, les niveaux d’œstrogènes s’élèvent.

Juste avant le milieu du cycle, l’hypothalamus et la glande pituitaire libèrent de la LH (hormone lutéinisante) et la FSH (hormone folliculostimulante) excite le follicule dominant et déclenche son ovulation. Les niveaux d’œstrogènes continuent d’augmenter.
Les jours 14 à 28 sont appelés la phase lutéale au cours de laquelle les niveaux d’œstrogènes commencent à baisser et ceux de la progestérone commencent à monter. Vers le 14ème jour (mais ça peut varier), l’ovulation se produit : l’ovule dominant est libéré par le follicule et est entraîné dans le tube de Fallope en chemin vers l’utérus. Cela déclenche une quantité de sécrétions hormonales – y compris des œstrogènes – qui épaississent la paroi de l’utérus en préparation d’une grossesse.

Important à retenir :

Les femmes sont fertiles pendant environ 24 à 48 heures autour du moment de l’ovulation.

Les niveaux de progestérone restent élevés à moins que l’ovule soit fertilisé ; sinon, l’ovule est réabsorbé et les niveaux de progestérone chutent.

Dès lors, les niveaux de progestérone continuent à baisser jusqu’au 28ème jour où ils atteignent leur minimum ; alors les règles surviennent et le cycle recommence.

Ce tournant se produit presque toujours 14 jours après l’ovulation.


Liens assortis des Femmes Info / Google


Leave a Comment