Pages Navigation Menu

Dépendance au sucre

Certaines femmes « ne peuvent pas survivre» sans bonbons, mangeant secrètement du chocolat et souffrant de fringales de sucre. C’est la dépendance au sucre. Selon certaines études, le sucre est huit fois plus addictif que la cocaïne. Certaines femmes sont plus sensibles que d’autres, mais plus vous consommez de sucre, plus vous devenez dépendante.

Une fois que le sucre apparaît dans le sang, il stimule la libération de la « dopamine », une substance très spécifique du cerveau qui vous rend «heureuse» et satisfaite : c’est juste un sentiment à court terme qui déclenche l’envie de davantage de sucre. Plus vous mangez de sucre, plus vous avez besoin de sucre pour les atteindre les mêmes sentiments « heureux », plus votre tolérance s’adapte et vous finissez par vous trouver embarquée dans le cycle pathologique de la dépendance au sucre (similaire à la toxicomanie et à l’alcoolisme).

En cas de dépendance au sucre des signaux biologiques au niveau du cerveau qui devraient normalement contrôler la faim et la satiété sont désorientés par la stimulation de la dopamine et le corps commence « à n’écouter » que les fluctuations du sucre, en ignorant le fait que vous avez déjà mangé beaucoup plus que vous n’avez besoin.

Certaines femmes deviennent obsédées par le sucre en cas de stress et mangent de plus en plus de bonbons pour se sentir mieux et être soulagées. En fait, la dépendance au sucre est non seulement une habitude malsaine ou une contrainte due à la chimie du cerveau. La dépendance au sucre est un lien émotionnel assez fort : vous êtes émotionnellement attachée au sucre et il devient votre meilleur ami assurant le soulagement du stress, le confort, l’apaisement et le plaisir. Paradoxalement le sucre aide à vous sentir en sécurité.

Certains scientifiques suggèrent que la dépendance au sucre est liée à des déséquilibres minéraux, à la candidose, à un intestin malade et à un déséquilibre hormonal. Cela signifie qu’il existe une prédisposition physiologique à la dépendance au sucre.

Dépendance au sucre : signes

Dépendance au sucre

  • Est-ce que le sucre vous aide pour vous détendre et gérer la situation lorsque que vous êtes stressée, sous pression, accablée ou déprimée ?
  • Seriez-vous anxieuse ou paniquée si vous étiez privée de sucre ?

    Avez-vous besoin de sucre lorsque vous êtes effrayée, désorientée et malheureuse ou quand on vous demande de faire quelque chose de très difficile ou lorsque vous êtes confrontée à quelque chose de nouveau, d’inconnu ?

  • Est-ce que la consommation de sucre aide à vous sentir heureuse, en sécurité, calme et détendue ?
  • Êtes-vous impatiente d’avoir le dessert après le dîner ?
  • Considérez-vous le sucre comme un meilleur ami ?
  • Êtes-vous en manque de bonbons (de sucre) quand vous n’avez pas mangé depuis un certain temps ?
  • Achetez-vous toujours chocolat, bonbons, gâteaux, brownies ou crème glacée pendant vos courses alimentaires ?
  • Le fait de manger du sucre vous apporte-t-il le soulagement d’une douleur émotionnelle et suscite-t-il une sensation de chaleur ?

La dépendance au sucre pourrait conduire à des problèmes de santé, y compris l’obésité, le diabète, les dysfonctionnements menstruels, la boulimie, l’hyperphagie boulimique, la dysmorphie corporelle et la douleur psychologique (sentiment de culpabilité pour être accro au sucre).

Dépendance au sucre : comment en sortir

  1. Si vous avez vraiment décidé d’arrêter de souffrir de la dépendance au sucre, d’abord, vous devez reconnaître votre problème et, deuxièmement, vous devriez être assez forte pour prendre la décision d’arrêter ce cycle pathologique. Guérir de la dépendance au sucre n’est pas facile.
  2. Démarrez un journal alimentaire quotidien ; suivez votre consommation de sucre et ses connexions avec vos sentiments. Essayez de découvrir ce qui déclenche votre désir de manger des produits sucrés.
  3. Soutenez votre corps dans la guérison de la dépendance au sucre : prenez un petit déjeuner tous les matins et incluez des protéines, des fibres et des matières grasses à votre alimentation quotidienne, buvez 1,5 à 2 litres d’eau tous les jours (au lieu de jus de fruits et limonades), ne sautez aucun repas et mangez de petites portions.
  4. Des fruits et légumes frais devront faire partie de votre alimentation quotidienne.
  5. Ayez suffisamment de sommeil par jour (7-8 heures) et n’allez jamais vous coucher tard.
  6. Maintenez votre chambre obscure, calme et confortable : pas de nourriture, pas de mobile, pas d’ordinateur et pas de tablette dans la chambre.
  7. Interdisez-vous de manger devant la télé.
  8. Soyez honnête avec vous-même et découvrez à quel moment exact vous prenez des bonbons ou de la crème glacée ou d’autres sucreries. Élaborez un plan pour éviter cela en changeant vos horaires ou en vous occupant avec quelque chose d’important et intéressant.
  9. Établissez un calendrier d’activités physiques pour les périodes où vous avez besoin le plus de sucre.
  10. Développez un rituel spécifique personnel pour les périodes où vous avez besoin de plus de sucre : boire de l’eau ou sauter 10 fois ou sortir ou prendre un bain agréable ou utiliser un snack non-sucré à manger pendant ce temps.
  11. Essayez la méditation : elle peut renforcer votre esprit et peut grandement contribuer à la création d’une plus grande capacité à lutter contre la dépendance au sucre.
  12. Demandez à vos membres de la famille ou des amis proches de vous aider par l’organisation d’activités avant l’heure de votre envie de sucre. Vos proches peuvent fournir la chaleur et confort à la place du sucre.

Au début, vous pourrez éprouver certains symptômes de sevrage tels que léger inconfort physique, maux de tête, envies de sucre et de glucides mais tenez-vous à votre plan et tout passera. Après quelques jours, vous vous sentirez pleine d’énergie, votre bien-être physique s’améliorera, vous aurez une meilleure digestion, la tête plus claire et une meilleure humeur.

Changer vos habitudes et améliorer votre mode de vie va vous rendre plus saine et plus heureuse.


Liens assortis des Femmes Info / Google