Pages Navigation Menu

Mycose vaginale

La mycose vaginale (candidose vaginale, candida vaginale) est une infection fongique assez commune. Selon les experts de la santé, 3 femmes sur 4 souffrent d’une infection vaginale fongique au cours de leur vie. L’infection vaginale fongique est causée par Candida albicans, mais d’autres espèces de Candida peuvent également causer une infection. Habituellement, le vagin sain a différentes bactéries et certaines cellules de levure et chaque fois que l’équilibre microbien vaginal est changé, le candida vaginal commence à se multiplier et à se propager.

L’infection vaginale fongique (mycose) peut être très dérangeante à cause de symptômes typiques tels que des démangeaisons vaginales intenses, une irritation et un gonflement.

La mycose n’est pas considérée comme une maladie sexuellement transmissible mais parfois le contact sexuel peut propager le candida.

Mycose vaginale : causes

La cause principale de la mycose dans le vagin est le déséquilibre de l’environnement bactérien vaginal. Le vagin sain a des niveaux équilibrés de champignon Candida et de bactéries. Chez les bactéries du vagin saines, Les lactobacilles tiennent la croissance de Candida en échec et créent un environnement qui n’encourage pas la prolifération des champignons. Mais certains facteurs négatifs et plusieurs perturbations pourraient rendre la levure dominante, ce qui peut entraîner une multiplication et une propagation de la levure et déclencher une infection fongique.

Mycose vaginale

Un déséquilibre bactérien vaginal peut être causé par :

  • Grossesse,
  • Antibiotiques,
  • Diabète mal contrôlé,
  • Dépendance au sucre,
  • Système immunitaire faible,
  • Dysfonctions hormonales ou contraception hormonale,
  • Stress sévère,
  • Troubles du sommeil,
  • Douches vaginales,
  • Infection fongique récurrente.

Mycose vaginale : symptômes

  • Démangeaisons vaginales,
  • Pertes vaginales blanches inodores épaisses («décharge de fromage blanc») ou augmentation des pertes vaginales aqueuses,
  • Sensation de brûlure vaginale,
  • Irritation vaginale et inflammation,
  • Plaie vaginale,
  • Gonflement autour du vagin,
  • Éruption vaginale,
  • Brûlure pendant la miction et les contacts sexuels.

Mycose vaginale : diagnostic

La mycose peut être facilement identifiée après une entrevue, un examen pelvien et des tests de laboratoire. Selon la gravité, un traitement adéquat peut être suggéré par votre médecin.

Mycose vaginale : prévention

Les experts de la santé suggèrent les actions de prévention suivantes :

Évitez les antibiotiques si ce n’est pas nécessaire ;

Choisissez des sous-vêtements aérés en coton naturel ;

Évitez les douches vaginales ;

Contrôlez votre consommation de sucre et votre glycémie en cas de diabète ;

Évitez les pantalons serrés, les collants et les leggings ;

Changez les maillots de bain humides aussi vite que possible ;

Évitez les cuves thermales et les bains chauds ;

Lavez les sous-vêtements à haute température ;

Évitez les désodorisants féminins ou les serviettes et tampons parfumés ;

Choisissez une alimentation saine et équilibrée et ajoutez du yogourt ou des suppléments contenant du lactobacille dans votre alimentation quotidienne.

Mycose vaginale : traitement

Le traitement doit être fourni par votre médecin. L’auto-traitement n’est pas recommandé.
La médecine moderne offre plusieurs médicaments efficaces (vaginaux et oraux), y compris le butoconazole (Gynazole-1), le clotrimazole (Gyne-Lotrimin), le miconazole (Monistat 3), le terconazole (Terazol 3) et le fluconazole (Diflucan).

Un traitement vaginal efficace comprend des crèmes vaginales, des onguents, des comprimés ou des suppositoires pendant environ 7 à 14 jours.

Dans certains pays, les remèdes maison contre les infections à levures sont très populaires. Quelques remèdes naturels efficaces et populaires à la maison incluent l’huile de noix de coco, la crème d’huile de théier, l’ail, les suppositoires vaginaux d’acide borique et le yogourt simple pris oralement ou inséré dans le vagin.


Liens assortis des Femmes Info / Google