Pages Navigation Menu

Pertes noires et crampes

Pendant la période de reproduction, certaines femmes éprouvent des pertes vaginales noires associées à des crampes. Dans la plupart des cas, les pertes vaginales noires peuvent être associées aux menstruations et aux vieux tissus endométriaux. On peut voir que le flux menstruel a pris plus de temps que d’habitude pour sortir des organes reproducteurs (utérus, col utérin et vagin). Parfois, une décharge noire est simplement un auto-nettoyage vaginal. Pertes noires et crampes peuvent être une combinaison très désagréable.

Un écoulement vaginal noir associé à des crampes peut être un symptôme de plusieurs problèmes de santé chez les femmes : il peut survenir pendant les règles, l’ovulation, une fausse couche, une maladie inflammatoire pelvienne, une grossesse extra-utérine, l’endométriose, la cervicite et les fibromes.

Pertes noires et crampes pendant les règles

Une période menstruelle normale implique la perte de la muqueuse utérine et du flux menstruel (saignements) pendant quelques jours. C’est un signe du début du prochain cycle menstruel et il se produit généralement tous les 28 à 36 jours, selon les individus. Certaines femmes peuvent présenter de courtes pertes noires (1 à 2 jours) avant et / ou après leurs règles, ce qui ne devrait pas être un sujet de préoccupation. Les crampes menstruelles pendant la période mentionnée peuvent également être temporaires (comme symptôme des contractions de l’utérus). Mais il serait utile de vérifier toutes les causes possibles de crampes menstruelles à la page suivante.

Pertes noires et crampes pendant l’ovulation

Certaines femmes peuvent éprouver de courtes crampes pendant l’ovulation et parfois, elles peuvent être associées à des taches vaginales noires. Il pourrait s’agir d’une réponse de l’utérus à une augmentation des taux d’hormones pendant l’ovulation. Si vous avez de courtes crampes (30 à 60 minutes) et un léger écoulement noir au milieu de votre cycle menstruel, considérez-le simplement comme un signe d’ovulation.

Pertes noires et crampes pendant une fausse couche

Pertes noires et crampes

Un écoulement vaginal noir et des crampes peuvent être des symptômes d’interruption de grossesse spontanée (fausse couche). Il est bien connu qu’environ 15% des ovules fécondés sont perdus avant même que l’ovule ait la possibilité de s’implanter dans la paroi de l’utérus. Pendant les fausses couches très précoces (avant ou pendant les menstruations), les femmes peuvent présenter des pertes vaginales noires, de légères taches ou des saignements combinés à des contractions utérines et à des crampes abdominales.

Les causes les plus courantes de fausse couche au cours du premier trimestre de la grossesse peuvent être des dysfonctionnements hormonaux, des infections, du stress, des anomalies de l’utérus, des anomalies chromosomiques, une maladie vasculaire du collagène ou le diabète.

Pertes noires et crampes pendant la maladie inflammatoire pelvienne

La maladie inflammatoire pelvienne (MIP) est une inflammation très spécifique déclenchée par une infection pouvant affecter les organes de reproduction (utérus, trompes de Fallope et ovaires). Cela peut entraîner des adhérences pelviennes et des tissus cicatriciels se développant entre les organes internes, entraînant des douleurs pelviennes persistantes, une infertilité et la possibilité d’une grossesse extra-utérine. Les MIP peuvent être déclenchées par des infections sexuellement transmissibles. Les femmes sexuellement actives âgées de 20 à 31 ans courent le plus grand risque de contracter la MIP par le biais de bactéries sexuellement transmissibles. Au cours d’une MIP, les femmes peuvent avoir des crampes et des pertes noires entre les règles.

Les symptômes les plus courants de la MIP comprennent la douleur et la sensibilité dans le bas de l’abdomen, des douleurs pelviennes, des saignements entre les règles, des pertes vaginales malodorantes, de la fièvre et des frissons, des nausées et / ou des vomissements, un inconfort pendant les rapports sexuels.

Pertes noires et crampes en cas de grossesse extra-utérine tubale

La grossesse extra-utérine se produit lorsque l’ovule fécondé se fixe à l’extérieur de la cavité utérine. Dans la plupart des cas, la grossesse extra-utérine apparaît dans les trompes de Fallope (aussi appelée « grossesse tubaire »).

Habituellement, la grossesse extra-utérine ne survit pas et dans la plupart des cas, l’embryon cesse de se développer à un stade précoce. Avant et pendant la fausse couche des trompes (interruption de la grossesse dans les trompes de Fallope), les femmes peuvent présenter des pertes noires et des crampes.

Au cours de la grossesse tubaire, les femmes peuvent présenter d’autres symptômes tels que douleurs dans le bas ventre, retard de règles, saignements vaginaux, étourdissements ou évanouissements (pertes de sang), hypotension (également due à une perte de sang).

Pertes noires et crampes pendant une endométriose

L’endométriose est la croissance de cellules semblables à celles qui forment l’intérieur de l’utérus (cellules endométriales) dans des endroits atypiques (en dehors de l’utérus). Les cellules endométriales sont les mêmes cellules qui sont excrétées chaque mois pendant la menstruation : elles sont appelées « implants de l’endométriose ».

Ces implants se trouvent le plus souvent sur les ovaires, les trompes de Fallope, les surfaces externes de l’utérus ou des intestins et sur la paroi superficielle de la cavité pelvienne. Ils peuvent également être trouvés sur la vessie, le foie, les cicatrices de chirurgie, les poumons et même le cerveau. Lorsque des implants endométriaux apparaissent dans le vagin et le col utérin, ils provoquent des pertes noires et des crampes.

Les symptômes généraux de l’endométriose comprennent les règles douloureuses, les douleurs pelviennes et la stérilité.

La douleur pelvienne chez les femmes atteintes d’endométriose dépend en partie du lieu où sont situés les implants d’endométriose : en général, les implants plus profonds et les implants situés dans des zones comportant de nombreux nerfs sensibles à la douleur sont plus susceptibles de provoquer des crampes et des douleurs.

Pertes noires et crampes pendant une cervicite

L’inflammation cervicale appelée « cervicite » est l’une des affections courantes chez les femmes sexuellement actives. Dans la plupart des cas, la cervicite se développe à la suite d’une maladie sexuellement transmissible (MST). La cervicite peut parfois être causée par une exposition à des irritants chimiques, à l’utilisation d’un diaphragme et / ou à des allergies aux préservatifs.

Les femmes atteintes de cervicite peuvent présenter des crampes et des écoulements vaginaux noirs irréguliers et désagréables. Les autres symptômes de la cervicite comprennent des taches noires ou brunes entre les règles, des douleurs pendant ou après les rapports sexuels, des pertes vaginales inhabituelles et une pression sur l’abdomen et le pelvis.

Pertes noires et crampes en cas de fibromes

Les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes qui se développent dans la muqueuse de l’utérus, à l’intérieur de l’utérus ou à l’extérieur de l’utérus. Les fibromes peuvent avoir différentes formes et tailles. Les principales causes du développement des fibromes utérins sont les dysfonctionnements hormonaux et les prédispositions génétiques. On a noté une fréquence accrue des fibromes utérins chez les femmes obèses et les femmes âgées (après 35 à 40 ans).

Les femmes atteintes de fibromes utérins peuvent souvent avoir des crampes et des pertes vaginales noires irrégulières. Les autres symptômes des fibromes utérins comprennent des taches rougeâtres ou sombres entre les règles, des douleurs pelviennes, des mictions fréquentes, des douleurs lors des contacts sexuels, des douleurs dans le bas du dos et un ballonnement abdominal.


Liens assortis des Femmes Info / Google