Pages Navigation Menu

Bouffées de chaleur

Bouffées de chaleur : Qu’est-ce que c’est ?

Les bouffées de chaleur constituent le symptôme le plus fréquent que les femmes subissent pendant la préménopause, la périménopause et la ménopause, mais toutes les femmes en ménopause n’ont pas de bouffées de chaleur.

La bouffée de chaleur est une sensation passagère de chaleur qui peut s’accompagner d’un rougissement de la figure et de transpiration.
La bouffée de chaleur est une sensation de chaleur qui se répand dans tout le corps et est le plus fortement perçue dans la région de la tête et du cou. C’est une sensation soudaine et intense de chaleur sur la face et le haut du corps éventuellement précédée ou accompagnée d e battements de cœur, de suées, de nausée, de vertige, d’anxiété, de mal de tête et/ou de faiblesse. Pendant la ménopause, certaines femmes ressentent une “aura” (sentiment très particulier juste avant la bouffée de chaleur) qui les avertit que cela vient. Cette bouffée est suivie d’un rougissement et laisse la femme en transpiration. Les femmes ménopausées peuvent ressentir leur lèvre supérieure mouillée ou juste un peu humide.

Bouffées de chaleur

Les bouffées de chaleur pendant la ménopause durent d’habitude de 30 secondes à plusieurs minutes. En général, elles ne durent que quelques minutes mais certains femmes infortunées peuvent avoir des bouffées de chaleur durant jusqu’à 30 minutes. Certaines femmes ménopausées peuvent avoir des bouffées de chaleur jusqu’à 15 fois par jour, typiquement toutes les 2 à 4 heures.

Parfois les bouffées de chaleur peuvent être accompagnées de suées nocturnes (épisodes de transpiration qui vous laisse trempée pendant la nuit) qui pourraient vous réveiller avec difficulté de vous rendormir d’où un sommeil peu réparateur et une sensation de fatigue pendant la journée.

Bouffées de chaleur : Probabilité d’en avoir à la ménopause

Les bouffées de chaleur surviennent chez plus de 2/3 des nord-américaines pendant la ménopause et chez presque toutes les femmes en ménopause prématurée ou induite.

Environ 80% à 85% des américaines ont des bouffées de chaleur quand elles approchent de la ménopause et, avec le temps, un an ou deux après la cessation de leurs règles, l’intensité de ces bouffées de chaleur diminue.
On a découvert que des bouffées de chaleur peuvent survenir chez 35% à 40% des femmes dans la quarantaine qui ont leurs règles régulièrement de sorte que les bouffées de chaleur de la ménopause peuvent commencer avant l’irrégularité des règles.

La sévérité et la durée des bouffées de chaleur varient selon les femmes qui entrent en ménopause. Dans la plupart des cas, 80% des femmes ménopausées verront ces bouffées de chaleur disparaître après 4 à 5 ans. Certaines femmes souffrent de bouffées de chaleur pendant 9 à 11 ans.

Bouffées de chaleur et autres symptômes de la ménopause

Très souvent, les bouffées de chaleur sont accompagnées par plusieurs autres symptômes de la ménopause ce qui les rend plus sévères. L’effet secondaire le plus courant des bouffées de chaleur, c’est la transpiration : la quantité de sueur produite lors d’une bouffée de chaleur varie selon le stade de la ménopause, l’alimentation de la femme et les médicaments qu’elle prend. Certaines femmes s’en tirent avec un peu de sueur sur la lèvre supérieure alors que d’autres se sentent comme si elles avaient couru un marathon. Si la transition entre leur périménopause et leur ménopause est rapide, les femmes doivent s’attendre à des symptômes additionnels de ménopause plus sévères lors des bouffées de chaleur.

Parfois les bouffées de chaleur se combinent avec des suées nocturnes lesquelles peuvent interférer avec le sommeil jusqu’à ne plus permettre un sommeil vraiment réparateur. Parfois, les femmes ménopausées ont des bouffées de chaleur avec rougissement de la face et du cou.

Dans la plupart des cas les bouffées de chaleur montent par la taille, le torse, le cou et la face et peuvent causer de désagréables sensations de nausées, de suffocation ou même de vertiges. La transpiration émise pendant les bouffées de chaleur se refroidit rapidement causant des frissons par tout le corps.

Souvent les bouffées de chaleur peuvent causer un inconfort émotionnel : ces bouffées de chaleur rendent les femmes ménopausées anxieuses car elles sont difficiles à prédire. Les femmes en ménopause peuvent se sentir mal à l’aise si elles ont des bouffées de chaleur au restaurant, pendant une réunion officielle, chez leurs amis ou lors d’une fête.

Les bouffées de chaleurs peuvent rendre les femmes complètement épuisées jusqu’à une heure après car toute leur énergie a été pompée par cet épisode.

Bouffées de chaleur : Causes

Bien que la cause exacte des bouffées de chaleur ne soit pas complètement comprise, on pense que les bouffées de chaleur sont dues à une combinaison de fluctuations hormonales et biochimiques induites par le déclin du taux d’œstrogènes et peuvent être liées à un changement brusque dans la circulation du sang. La plupart des scientifiques sont d’accord que les bouffées de chaleur sont principalement causées par les changements hormonaux de la ménopause mais pourraient aussi être influencées par le mode de vie et les médicaments.

On pense généralement que le déclin des hormones chez les femmes ménopausées est la cause de l’afflux de sang, des palpitations et des suées associés aux bouffées de chaleur. Cependant d’autres facteurs notamment des fluctuations de neurotransmetteurs dans le cerveau peuvent aussi expliquer les bouffées de chaleur.

Il est bien connu que les taux d’œstrogènes et de progestérone chutent lors de la ménopause et, en réaction, l’organisme produit davantage l’hormone libérant la gonadotrophine (GnRH) pour renforcer la fertilité. La GnRH est aussi responsable de la régulation des capteurs de chaleur dans le cerveau. Lorsque le taux de GnRH est élevé, votre corps croit à tort qu’il a trop chaud. L’organisme ménopausé essaie de se refroidir en dilatant les vaisseaux sanguins du cou et de la face ce qui cause la transpiration.

Les bouffées de chaleur consistent en une dilatation des vaisseaux sanguins près de la surface de la peau ce qui produit la rougeur de la face.

Bouffées de chaleur : Prévention et conseils

Il est impossible de complètement éviter les bouffées de chaleur à la ménopause mais il y a certains déclencheurs qui les rendent plus fréquentes et plus sévères. Pour prévenir les bouffées de chaleur à la ménopause, il est recommandé d’éviter le stress, la caféine, les aliments épicés, les vêtements serrés, la chaleur et la fumée de cigarette.

Si vous voulez réduire la sévérité de vos bouffées de chaleur lors de votre ménopause, mieux vaut suivre ces recommandations :

Restez au frais.
Maintenez votre chambre à coucher fraîche. Utilisez un ventilateur pendant la journée. Portez des vêtements légers en fibres naturelles comme le coton. Utilisez des draps en coton car le coton “respire” mieux et est plus absorbant que d’autres tissus. Il vous tiendra plus fraîche la nuit.

Détendez-vous
faites des choses plaisantes : natation, yoga, musique, méditation, voyages, tricot. Occupez-vous avec des activités plaisantes.

Faites des exercices de respiration
Essayez la respiration abdominale lente et profonde (6 à 10 respirations par minute). Pratiquez cet exercice pendant 15 minutes le matin, minutes le soir et aussi dès que vous sentez arriver la bouffée de chaleur.

Faites de l’exercice physique
Faites de l’exercice physique quotidien : aérobic, cardio, natation, danse et/ou vélo sont de bons choix.

Choisissez le bon oreiller
Un oreiller “fraîcheur” pour la nuit peut être utile.

Choisissez les vêtements adéquats
Habillez-vous de vêtements légers en-dessous et de vêtements chaud par dessus. Si vous vous mettez soudain à transpirer, vous pourrez facilement en enlever une couche.

Choisissez la nourriture appropriée
Faites attention à votre alimentation. Certains aliments exacerbent souvent les bouffées de chaleurs spécialement les plats épicés, l’alcool et les boissons chaudes. Il a été démontré que les produits à base de soja réduisent les bouffées de chaleur chez les femmes ménopausées. Buvez plein d’eaux et de jus de fruits et gardez une boisson fraîche près du lit en cas de bouffées de chaleur nocturnes.

Envisagez une thérapie de remplacement hormonal
La thérapie de remplacement hormonal (œstrogène/progestérone orales ou transdermiques) permettent de contrer les fluctuations hormonales et d’empêcher les bouffées de chaleur dès le départ.

Organisez mieux votre vie en réduisant vos contraintes
Planifier votre emploi du temps de façon à éviter les urgences imprévues. Accordez-vous plus de temps pour organiser votre travail et vos loisirs, planifier vos voyages, répéter vos présentations, finir vos tâches, arriver à l’heure, etc. Accordez-vous du temps entre vos activités pour vous détendre et vous rafraîchir. Planifiez toujours votre emploi du temps en sorte que vous puissiez éviter des réunions ou prises de décision aux moments où vous avez le plus de chances d’être en sueur.


Liens assortis des Femmes Info / Google


Leave a Comment