Pages Navigation Menu

Signe de la ménopause

Est-ce que ma ménopause commence ? Comment savoir si elle a commencé ? Quels sont les signes du début de la ménopause ? Telles sont les questions que les femmes posent très souvent dans les forums féminins.

Expliquons donc quels sont les signes du commencement de la ménopause.

Avant tout, il importe de clarifier ce qu’est la ménopause. La ménopause est une étape qui arrive naturellement dans la vie de la femme et qui signifie l’arrêt définitif des règles : c’est la fin de la fonction reproductrice de la femme. Médicalement, la ménopause est définie comme l’absence de règles pendant 12 mois consécutifs. Généralement, la ménopause survient entre 45 et 55 ans. Lors de la ménopause, l’appareil reproducteur de la femme subit des changements qui résultent en l’interruption de la production d’œstrogènes, du cycle menstruel et de la maturation des ovules.

La ménopause s’explique simplement par le fait que votre organisme et votre système reproducteur ne fonctionnent plus de la même façon qu’avant. La femme moyenne atteint la ménopause vers l’âge de 51 ans, bien que cela puisse varier entre la trentaine et la cinquantaine. Certains facteurs comme l’âge de votre mère lors de sa ménopause ou des influences environnementales peuvent jouer un rôle déterminant sur le moment où vous commencez à ressentir les premiers effets de la ménopause.

A propos, le mot « ménopause » est une combinaison de deux mots grecs qui signifient « mois » et « arrêt ». Littéralement, ménopause signifie arrêt des menstrues.

Les premiers signes de la ménopause sont notamment les changements suivants :

Signe de la ménopause n°1 : Changements dans le cycle menstruel

Le déséquilibre hormonal est typique de la ménopause. Pendant la ménopause, les ovaires diminue leur production d’hormones (principalement d’œstrogènes et de progestérone) et cela entraîne troubles menstruels : les cycles menstruels sont retardés ou avancés (règles irrégulières). Le flux menstruel peut devenir plus abondant ou plus léger que d’habitude.
La ménopause est définie comme l’absence de règles pendant 12 mois consécutifs : cela signifie la fin du cycle menstruel et de la fertilité de la femme. Cela signifie aussi que ses ovaires arrêtent de produire des ovules et leur production d’hormones telles qu’œstrogènes et progestérone se réduit.

Beaucoup de femmes connaissent plusieurs années de dysfonctionnements menstruels avant que leurs règles cessent pour de bon.

Signe de la ménopause n°2 : Bouffées de chaleur

Signe de la ménopause

Les bouffées de chaleur constituent le symptôme le plus fréquent que les femmes subissent pendant la préménopause, la périménopause et la ménopause, mais toutes les femmes en ménopause n’ont pas de bouffées de chaleur.
La bouffée de chaleur est une sensation passagère de chaleur qui peut s’accompagner d’un rougissement de la figure et de transpiration.

La bouffée de chaleur est une sensation de chaleur qui se répand dans tout le corps et est le plus fortement perçue dans la région de la tête et du cou. C’est une sensation soudaine et intense de chaleur sur la face et le haut du corps éventuellement précédée ou accompagnée d e battements de cœur, de suées, de nausée, de vertige, d’anxiété, de mal de tête et/ou de faiblesse. Pendant la ménopause, certaines femmes ressentent une “aura” (sentiment très particulier juste avant la bouffée de chaleur) qui les avertit que cela vient. Cette bouffée est suivie d’un rougissement et laisse la femme en transpiration. Les femmes ménopausées peuvent ressentir leur lèvre supérieure mouillée ou juste un peu humide.

Les bouffées de chaleur à la ménopause durent d’habitude de 30 secondes à plusieurs minutes. En général, elles ne durent que quelques minutes mais certains femmes infortunées peuvent avoir des bouffées de chaleur durant jusqu’à 30 minutes. Certaines femmes ménopausées peuvent avoir des bouffées de chaleur jusqu’à 15 fois par jour, typiquement toutes les 2 à 4 heures.

Parfois les bouffées de chaleur peuvent être accompagnées de suées nocturnes (épisodes de transpiration qui vous laisse trempée pendant la nuit) qui pourraient vous réveiller avec difficulté de vous rendormir d’où un sommeil peu réparateur et une sensation de fatigue pendant la journée.

Signe de la ménopause n°3 : Sautes d’humeur

Il est bien connu que les perturbations hormonales ont une influence sur l’humeur des femmes et leur état émotionnel. Comme pendant la ménopause il y a des poussées hormonales, on observe des épisodes de changements d’humeur et des états de stress. Certaines hormones sont responsables des sautes d’humeur : elles peuvent rendre la femme ménopausée plus passive, d’autres l’aident à se détendre tandis que certaines la rendent plus active et plus énergique. Le déséquilibre hormonal causé par la ménopause peut aussi affecter les hormones qui altèrent l’état émotionnel de la personne provoquant dépression, fatigue, irritabilité, sautes d’humeur ou comportement agressif.

Signe de la ménopause n°4 : Changements dans le syndrome prémenstruel (SPM)

Beaucoup de femmes peuvent souffrir du SPM même avant la ménopause. Lors de la ménopause cependant il s’amplifie en intensité ou en fréquence. Le SPM est une des formes les plus courantes de déséquilibre hormonal et comme ce déséquilibre s’amplifie lors de la ménopause, le SPM s’intensifie. Les femmes qui souffrent de SPM bien avant leur ménopause auront plus de chances de voir ses effets plus marqués lorsqu’elles entreront en ménopause.

Signe de la ménopause n°5 : Gain de poids

La ménopause est une période très spéciale de la vie d’une femme : lorsque la femme approche de la ménopause, elle endure beaucoup de symptômes déplaisants parmi lesquels le gain de poids ménopausal. Dans la plupart des cas, la femme en ménopause continue à s’alimenter de la même façon mais moins de calories dépensées pour une même consommation alimentaire cela signifie prise de poids. Environ 85% à 90% des femmes ménopausées ont différentes sortes de prises de poids. Dans la plupart des cas, ces kilos supplémentaires ont un effet ravageur sur l’estime de soi et l’image de soi de la femme. En outre, le gain de poids peut déboucher sur un tas de problèmes de santé qui peuvent à la longue menacer sa vie.

En général, un gain de poids s’installe lorsqu’une femme augmente sa mass corporelle à cause soit d’un dépôt de graisse, soit d’un développement musculaire, soit d’un excès de liquide. Mais, le gain de poids associé à la ménopause implique, typiquement, une augmentation de la graisse à mi-corps.

A la ménopause, les femmes prennent environ 6 à 7 kilos : la masse principale s’accumule d’habitude autour de l’abdomen et les femmes constatent que leur corps perd lentement sa forme de sablier et commence à prendre une forme plus ronde.
En même temps, beaucoup de femmes en ménopause se plaignent d’une perte de consistance de leurs seins : c’est un des signes les plus dérangeants de la ménopause. A la ménopause, le soutien-gorge se relâche et, sans soutien, les seins peuvent s’affaisser.

Signe de la ménopause n°6 : Pilosité inhabituelle

Le système reproducteur de la femme est caractérisé par un rapport équilibré entre les œstrogènes et la testostérone. Lors de la ménopause, la chute brusque du taux d’œstrogène s’accompagne souvent dune augmentation du taux de testostérone (hirsutisme). Malheureusement, la testostérone c’est ce qui détermine la pousse des poils et une augmentation de la testostérone peut provoquer l’apparition d’une pilosité déplaisante sur la face et le corps des femmes ménopausées.

Parfois, à la ménopause, on peut observer un amincissement des cheveux ainsi que des poils pubiens.

Signe de la ménopause n°7 : Changement de l’appétit sexuel

Le manque d’œstrogènes à la ménopause pourrait être responsable de la perte d’intérêt pour le sexe. Ce sont les hormones qui suscitent l’attirance pour les activités et les rapports sexuelles et chez certaines femmes, le déséquilibre hormonal se manifeste par une absence d’appétit sexuel. Sur le plan psychologique, la dépression qui accompagne d’habitude la ménopause peut faire que la femme se sente vieille et inattrayante ce qui est aussi de nature à tuer le désir. Enfin, la sécheresse vaginale qui accompagne la ménopause peut rendre les rapports sexuels douloureux ce qui contribue également au désintérêt pour la chose.

A la ménopause, les femmes ne sentent plus attirée par le sexe ou bien constatent que leurs orgasmes sont moins intenses.

Signe de la ménopause n°8 : Troubles du sommeil

Souvent un sommeil perturbé peut être un signe précurseur de la ménopause. La cause habituelle du manque de sommeil ce sont les suées nocturnes qui accompagnent les bouffées de chaleur. En même temps, les sautes d’humeur et la dépression dues au déséquilibre hormonal font que la femme passe parfois des nuits blanches à se morfondre.

Les troubles du sommeil et la fatigue qui s’ensuit la journée peuvent être causés par les suées nocturnes qui parfois obligent la femme à se relever pour changer ses draps trempés de sueur. Les troubles du sommeil peuvent être dus aux suées nocturnes ou à la nervosité. Les femmes qui ont tendance à beaucoup transpirer doivent souvent changer leurs draps plusieurs fois par nuit.

Signe de la ménopause n°9 : Sécheresse vaginale

A la ménopause, la femme peut avoir une sécheresse vaginale et des démangeaisons vaginales. La chute des œstrogènes à la ménopause provoque un amincissement et une sécheresse des parois du vagin d’où moins de lubrification par les glandes vaginales et sensation d’irritation. Ceci gêne les rapports sexuels ce qui peut entraîner le déclin de l’activité sexuelle.

Signe de la ménopause n°10 : Fatigue chronique, dépression et stress

Ces symptômes sont généralement les conséquences des autres symptômes. Le manque de sommeil et la dépression qui s’ensuit résulte en une perte d’énergie. Certaines femmes vieillissantes se lancent aussi dans des régimes de choc pour rester sveltes et jeunes d’aspect. Malheureusement, ces régimes intensifs entraînent un déficit de certains nutriments qui mine drastiquement leur énergie.
Jusqu’à 75% à 80% des femmes en ménopause déclarent être fatiguées, nerveuses, émotives, déprimées et stressées.

Signe de la ménopause n°11 : Rétention d’eau

Il est bien connu que le métabolisme des femmes est fortement influencé par leurs hormones. Les déséquilibres hormonaux de la ménopause se manifestent parfois par une baisse brutale de la vitesse à laquelle les cellules de l’organisme absorbent l’eau et brûlent l’excès de graisse ce qui entraîne rétention d’eau et gain de poids.


Liens assortis des Femmes Info / Google


Leave a Comment