Pages Navigation Menu

Douche vaginale

Qu’est-ce que la douche vaginale ? Cette “douche” consiste à se nettoyer le vagin à l’eau ou avec d’autres mixtures liquides préconditionnées à base de vinaigre, bicarbonate de soude ou iode en vente libre. Elles se présentent en bouteilles et peuvent être injectées à l’aide d’un tube ou d’un gicleur.

Pourquoi les femmes pratiquent-elles la douche vaginale ?

Les femmes se douchent le vagin car elles pensent à tort que c’est utile. En réalité, cela peut faire plus de mal que de bien. Les motivations ordinaires sont les suivantes :

  • Nettoyer le vagin
  • Rincer el sang menstruel restant après les règles
  • Eliminer une odeur vaginale
  • Prévenir les maladies sexuellement transmissibles (MST)
  • Eviter une grossesse

DOUCHE VAGINALE

Est-ce courant ?

La douche vaginale est très répandue chez les femmes aux USA. On estime que 20% à 40% des américaines se douchent régulièrement. La moitié d’entre elles se douchent chaque semaine.

Est-ce sûr ?

La plupart des médecins et l’ American College of Obstetricians and Gynecologists (ACOG) suggèrent que les femmes se détournent de cette habitude. Tous les vagins en bonne santé contiennent des bactéries et autres microorganismes appelés “flore vaginale”. L’acidité normale du vagin limite l’abondance de cette flore. Mais la pratique de la douche vaginale peut modifier cet équilibre délicat ce qui peut rendre une femme plus susceptible d’attraper des infections vaginales. En outre, la douche peut propager l’infection vers l’utérus, les tubes de Fallope et les ovaires.

Quels sont les dangers de la douche vaginale ?

Les recherches montrent que les femmes qui se douchent régulièrement ont plus de problèmes de santé que celles qui ne le font pas. Les médecins ne peuvent pas encore dire avec certitude que ces problèmes sont liés à la douche vaginale. La pratique de la douche peut simplement être plus fréquente chez ces femmes parce qu’elles ont des problèmes. Parmi les problèmes liés à la douche vaginale :

  • Irritation vaginale,
  • Infection appelée vaginose bactérienne,
  • Maladies sexuellement transmissibles,
  • Maladie inflammatoire pelvienne.

La maladie inflammatoire pelvienne est une infection de l’utérus, des tubes de Fallope et des ovaires. Elle est causée par des bactéries qui remontent du vagin et du col de l’utérus vers les organes reproducteurs. Non traitée, cette maladie peut provoquer des problèmes de fertilité (difficulté à tomber enceinte). Elle favorise aussi le risque de grossesse ectopique (extra-utérine), la grossesse se produisant dans un tube de Fallope au lieu de l’utérus. Certaines MST, la vaginose bactérienne et la maladie inflammatoire pelvienne peuvent aussi poser de sérieux problèmes pendant la grossesse notamment une infection chez le bébé, des problèmes pendant le travail et un accouchement prématuré.

Dois-je le doucher pour nettoyer mon vagin ?

Non. La plupart des experts estiment que la pratique de la douche vaginale augmente les risques d’infection. La seule fois où elle est recommandée, c’est quand le médecin la prescrit.

Ne vous douchez jamais le vagin !

La plupart des experts estiment que la pratique de la douche vaginale augmente les risques d’infection.

Quelle est la meilleure façon de nettoyer mon vagin ?

La plupart des médecins disent que vous devriez laisser votre vagin se nettoyer tout seul. En effet, le vagin se nettoie automatiquement en produisant du mucus. Les femmes n’ont pas besoin de se doucher pour évacuer sang, pertes ou sperme. Le vagin s’en charge lui-même. Il faut aussi accepter que le vagin, même en bonne santé, ait naturellement une légère odeur.

Se laver régulièrement l’extérieur du vagin avec de l’eau tiède et un savon doux dans le bain ou sous la douche suffit. Les médecins recommandent de ne pas utiliser à cet endroit de savons parfumés, de sprays hygiéniques, de poudres, etc. Ces produits peuvent augmenter les risques d’infections vaginales.

Mon vagin sent mauvais. Le doucher serait-il utile ?

Non. La douche ne fera qu’occulter l’odeur. Elle ne la fera pas disparaître. Si votre vagin sent mauvais, vous devez consulter immédiatement votre médecin. Cela pourrait être un signe d’infection bactérienne, d’infection du tractus urinaire (ITU), de MST ou d’un problème encore plus sérieux.

Dois-je me doucher pour me débarrasser de pertes vaginales, de démangeaisons, d’irritations ou de sensations de brûlure ?

Non. La douche peut même aggraver ces problèmes. Il importe d’appeler immédiatement votre médecin en cas de :

  • Pertes vaginales malodorantes ;
  • Pertes épaisses, blanches ou vert/jaunâtres avec ou sans odeur ;
  • Sensation de brûlure, rougeur et gonflement du vagin et de la région autour ;
  • Douleur pendant la miction ;
  • Inconfort pendant les rapports sexuels.

Ce pourraient être des signes d’infection, bactérienne, de mycose, d’ITU ou de MST. Ne vous douchez surtout pas avant la visite médicale. Cela pourrait rendre difficile l’identification du problème par le médecin.

Est-ce que la douche vaginale après les rapports sexuels prévient les maladies sexuellement transmissibles (MST) ?

Non. C’est un mythe. La seule façon d’éviter toute MST est de n’avoir aucun rapport sexuel. Mais en prenant les précautions usuelles, vous réduirez très fort vos risques d’attraper une MST. Notamment en :

  • Utilisant des condoms en latex, masculins ou féminins, à chaque rapport sexuel;
  • Evitant le contact avec toute plaie ou lésion du pénis ou du vagin ;
  • Evitant l’échange de sperme, de sécrétions vaginales et de sang.

Est-ce que la douche vaginale après les rapports sexuels peut m’empêcher de tomber enceinte ?

Non. La douche n’empêche pas la grossesse et ne devrait jamais être utilisée comme moyen contraceptif. En fait, la douche augmente la probabilité de tomber enceinte en repoussant le sperme plus haut dans le vagin et le col de l’utérus.

Est-ce que la douche vaginale peut être nuisible pendant ma grossesse ?

Cela se peut. Un certain nombre encore limité d’études semble montrer que l’habitude de se doucher diminue la probabilité de tomber enceinte. Chez les femmes qui essaient de tomber enceintes, celles qui se douchent plus d’une fois par semaine prennent plus de temps avant d’y arriver.

Les études montrent aussi que l’habitude de se doucher augmente les risques d’une grossesse extra-utérine. La grossesse extra-utérine consiste en ce que l’œuf fertilisé s’accroche à l’intérieur d’un tube de Fallope au lieu de l’utérus. Non traitée, la grossesse extra-utérine met votre vie en danger. Elle peut aussi avoir pour conséquence de compromettre votre fertilité dans le futur.


Liens assortis des Femmes Info / Google


Leave a Comment