Pages Navigation Menu

Pertes vaginales noires avant les règles

Il est bien connu que les pertes vaginales peuvent être modifiées au cours du cycle menstruel (au cours du mois) en fonction des fluctuations hormonales et des jours du cycle menstruel. En règle générale, les pertes vaginales normales et saines sont blanches ou transparentes avec une légère odeur personnelle. En fonction de l’ovulation, les pertes vaginales peuvent devenir épaisses et crémeuses ou minces et aqueuses. Parfois, les femmes peuvent présenter des pertes vaginales brun foncé ou noires qui peuvent apparaître à différents jours du cycle menstruel. Les pertes vaginales noires avant les règles sont courantes : dans la plupart des cas, il s’agit des restes du cycle menstruel précédent (ancienne muqueuse utérine et vieux sang menstruel oxydé). Généralement, les pertes vaginales noires avant les règles sont très légères et courtes (1 à 2 jours).

Les pertes vaginales noires peuvent avoir différentes causes et, dans la plupart des cas, elles sont inoffensives.

Pertes vaginales noires avant les règles : puberté

Pendant la puberté, certaines filles peuvent présenter des pertes vaginales noires avant les premières règles. Cela peut être dû à une lente augmentation des hormones féminines, ce qui pourrait provoquer une élimination partielle de la muqueuse utérine (à des moments différents) et la quantité de « menstruations partielles » ne suffit pas pour les sortir de l’utérus. Dans ces cas, les menstruations partielles collectées s’oxydent et changent de couleur (deviennent brunes ou noires). En conséquence, les filles pourraient avoir des pertes vaginales noires avant les règles.

Pertes vaginales noires avant les règles : nettoyage de l’utérus

Pertes vaginales noires avant les règles

La perte de la vieille muqueuse utérine est une affection courante. Les pertes vaginales noires peuvent apparaître principalement en raison de la présence de vieux tissu endométrial et se produisent généralement lorsque les règles sont en retard. Le vieux sang et le vieux tissu utérin ont généralement une couleur noire ou brun foncé. Lorsque cela se produit juste avant les règles, cela doit être considéré comme une façon de nettoyer le système de reproduction du corps de la femme.

Au cours du cycle menstruel mensuel, le corps de la femme élimine divers types de déchets de l’appareil reproducteur. Ainsi, si une femme présente des pertes vaginales noires avant les règles, il s’agit simplement de vieilles cellules de l’endomètre datant du mois précédent, qui n’ont pas été correctement éliminées du corps.

Pertes vaginales noires avant les règles : règles tardives

Chaque mois, les femmes n’ont leurs règles que dans les cas où la grossesse n’est pas réussie et où l’utérus expulse la paroi interne préparée en vue de l’implantation de l’embryon. Le flux menstruel comprend l’ancien sang, la muqueuse endométriale, des nutriments et les restes de tissus. Parfois, ces décharges mensuelles (menstruations) ne sont pas terminées, laissant une petite quantité de tissus menstruels (cellules mortes et sang ancien) qui peuvent rester dans l’utérus pendant tout le cycle menstruel (un mois). Plus tard, le corps expulse cette ancienne décharge utérine qui apparaît en noir car elle est déjà oxydée. C’est pourquoi les femmes pourraient avoir des pertes noires après des règles tardives.

Pertes vaginales noires avant les règles : implantation

L’implantation survient généralement lorsque l’embryon fécondé est enfoui dans la muqueuse utérine, provoquant la rupture de petits vaisseaux sanguins. Toutes les femmes qui conçoivent ne ressentent pas de pertes noires avant les règles attendues. Cependant, cela peut arriver dans environ 10-15% des cas.

Pertes vaginales noires avant les règles : troubles hormonaux

Les fluctuations hormonales mensuelles chez la femme au cours du cycle menstruel sont très compliquées et contrôlées par l’hypophyse. Toute perturbation hormonale provoquée par un stress, une maladie, une dépression, un sport intensif, un voyage ou une situation émotionnelle peut provoquer une perte inattendue de la muqueuse utérine et des pertes vaginales noires prémenstruelles.

Pertes vaginales noires avant les règles : endométriose

L’endométriose est la croissance de cellules de l’endomètre (semblables à celles qui forment la paroi interne de l’utérus) dans des endroits inhabituels à l’extérieur de l’utérus. Les cellules de l’endomètre sont les mêmes que celles qui sont éliminées chaque mois pendant la menstruation. Ces cellules de l’endométriose se fixent aux tissus en dehors de l’utérus et sont appelées implants endométriaux.

Très souvent, des implants endométriaux peuvent être trouvés sur les ovaires, les trompes de Fallope, les surfaces externes de l’utérus ou des intestins et sur la muqueuse superficielle de la cavité pelvienne. Ils peuvent également être trouvés dans le vagin, le col utérin, sur la vessie, bien que moins fréquemment que dans d’autres endroits dans le pelvis. L’endométriose du vagin et du col utérin peut être une raison des pertes vaginales noires avant et / ou après les règles.

Pertes vaginales noires avant les règles : stress

Les femmes peuvent avoir différents types de stress : aigu ou chronique, grave ou léger, positif ou négatif, émotionnel ou physique, biologique ou chimique. Tous les types de stress déclenchent la libération d’hormones de stress des glandes surrénales. Dans le même temps, les hormones de stress ont un effet direct sur les hormones féminines, qui régulent le cycle menstruel mensuel normal. Habituellement, les hormones du stress font désordre avec les hormones féminines, provoquant des dysfonctionnements menstruels et des troubles du cycle menstruel ovulatoire normal.

Les hormones de stress amincissent la muqueuse endométriale et retardent les menstruations. Le sang s’oxyde au fil du temps, devenant brun et entraînant des règles irrégulières et / ou des pertes vaginales noires avant les règles.

Pertes vaginales noires avant les règles : contraception

La contraception est une partie importante de la vie des femmes. En réalité, toutes les méthodes contraceptives ont des effets secondaires pouvant inclure des pertes vaginales noires inattendues. Dans la plupart des cas, ce type de décharge peut apparaître lors de la contraception hormonale (souvent des pilules contraceptives et une contraception d’urgence). Cela peut être déclenché par des modifications hormonales provoquées par une contraception hormonale. Les pilules contraceptives provoquent des modifications hormonales qui entraînent un amincissement de la muqueuse utérine et une perte inattendue en petites quantités. Les pilules oubliées peuvent également affecter l’équilibre hormonal des femmes.

Outre la contraception hormonale, certains dispositifs intra-utérins (stérilets) peuvent également provoquer des pertes vaginales noires avant les règles au cours des premiers mois en raison de lésions mécaniques de la muqueuse utérine.

Pertes vaginales noires avant les règles : périménopause

Après 40 à 45 ans, les femmes vivent une période de transition naturelle appelée «périménopause». C’est le stade de la vie reproductive des femmes qui commence plusieurs années avant la ménopause : c’est le moment de ralentir les fonctions ovariennes et de réduire progressivement la production d’œstrogènes. C’est la période de passage naturel des cycles menstruels réguliers aux cycles menstruels irréguliers, à l’anovulation et à l’infertilité naturelle. La durée de la périménopause peut varier d’une femme à l’autre (en fonction du statut génétique et hormonal). Une diminution des niveaux d’hormones peut provoquer des pertes vaginales noires avant les règles, associées à des bouffées de chaleur, des sueurs nocturnes, des sautes d’humeur, des troubles du sommeil, une sécheresse vaginale.


Liens assortis des Femmes Info / Google