Pages Navigation Menu

Régime contre cancer ovarien

Le cancer des ovaires est l’une des maladies les plus mortelles qui détruit des vies de milliers de femmes chaque année. Souvent, le cancer de l’ovaire est appelé «tueur silencieux», car il a tendance à être agressif et montre peu de symptômes non spécifiques jusqu’à ce qu’il atteigne les stades avancés mortels en général. Voilà pourquoi il est très important de prêter une attention particulière aux méthodes de prévention, y compris l’alimentation et le style de vie. L’alimentation contre le cancer ovarien est exceptionnellement utile à la fois pour prévenir et pour guérir le «tueur silencieux» : le régime alimentaire est très influent sur la prévention et la guérison du cancer de l’ovaire en détruisant les cellules cancéreuses de l’ovaire et entravant leur prolifération. C’est ainsi que l’alimentation contre le cancer ovarien peut augmenter les taux de survie de façon spectaculaire. Les scientifiques ont découvert une relation forte entre les années de survie prolongée et ce que les femmes mangeaient 3 à 5 ans avant leur diagnostic.

Parfois, seulement de petits changements dans le régime alimentaire peuvent avoir un impact massif sur le risque de développer un cancer de l’ovaire. Une alimentation riche en certains aliments sains comme les fruits et légumes frais pourrait aider à prévenir le cancer de l’ovaire et augmenter le taux de survie.

Un changement de style de vie après avoir un cancer de l’ovaire est également très important. Juste maintenir votre niveau de stress sous contrôle et / ou éviter tout stress peut avoir un effet positif sur votre taux de survie.

Cancer ovarien et alimentation saine

L’alimentation contre le cancer ovarien signifie en fait consommer des aliments qui peuvent combattre les cellules cancéreuses. Les avantages à long terme de saines habitudes alimentaires ne doivent pas être sous-estimés.

Régime contre cancer ovarien

Régime contre cancer ovarien – Légumes

Les légumes contiennent une variété de nutriments très utiles, y compris des antioxydants qui aident à réduire les radicaux libres (cellules potentiellement causes de cancer). Les légumes les plus efficaces connus contre le cancer de l’ovaire sont les légumes crucifères : brocoli, choux de Bruxelles, chou, chou-fleur, cresson, navet et wasabi. Ces légumes contiennent de l’isothiocyanate qui peut empêcher les cellules cancéreuses de l’ovaire de prospérer. Les épinards, le chou frisé, les feuilles de moutarde, les tomates et les carottes sont également fortement recommandés, car ils contiennent des niveaux élevés d’antioxydants.

Régime contre cancer ovarien – Gingembre

Selon les scientifiques, les racines de gingembre ont une capacité exceptionnelle pour détruire et exterminer les cellules cancéreuses de l’ovaire. Au cours des expériences de laboratoire des chercheurs ont dissous de la poudre de gingembre dans une solution contenant des cultures de cellules de cancer de l’ovaire et ont pu observer comment les cellules cancéreuses mutantes sont mortes. On a constaté que le gingembre détruit les cellules cancéreuses de l’ovaire par apoptose (le processus d’autodestruction cellulaire) et par «autophagie» : les cellules cancéreuses se digèrent elles-mêmes. Les scientifiques ont noté que le gingembre peut déclencher le même taux d’apoptose que les médicaments de la chimiothérapie traditionnelle mais sans aucun des effets secondaires.
Les racines de gingembre sont également efficaces dans la lutte contre l’inflammation qui peut également être un élément déclencheur du cancer de l’ovaire.

Régime contre cancer ovarien – Grains entiers

Les grains entiers sont pleins de vitamines, de minéraux, d’antioxydants et de fibres alimentaires. Les grains entiers fournissent des composés phytochimiques qui sont associés à un risque réduit de cancer de l’ovaire. Les grains entiers les plus recommandés sont l’avoine, l’orge, l’épeautre, le seigle, le riz brun et le blé.
Évitez les grains enrichis tels que la farine blanche, les céréales et les desserts sucrés.

Régime contre cancer ovarien – Agrumes

Le risque de cancer de l’ovaire diminue si votre alimentation est enrichie avec des agrumes (oranges, citrons, pamplemousses). Ces fruits contiennent des flavonoïdes, des composés naturels qui aident à protéger les vaisseaux sanguins, empêcher les cellules de souffrir du stress oxydatif et conjurer l’inflammation dans le corps. Les experts médicaux ont noté que l’absence d’agrumes dans l’alimentation quotidienne peut contribuer à un risque accru de cancer de l’ovaire.

Régime contre cancer ovarien – Thé vert ou noir

Selon une étude scientifique consacrée aux liens entre la consommation de thé vert et les risques de cancer de l’ovaire, les femmes qui boivent au moins 2 tasses de thé vert par jour peut réduire le risque de cancer de l’ovaire de moitié. Dans le groupe des femmes qui boivent une seule tasse de thé vert par jour, le risque de cancer de l’ovaire a été réduit de 24%. Les scientifiques expliquent ce phénomène par un niveau élevé d’antioxydants (phytonutriments) trouvés dans le thé vert. Des phytonutriments puissants aident à prévenir et à réparer les dommages à l’ADN et à inhiber la croissance et la propagation des cellules cancéreuses en augmentant l’apoptose.
Il a également été noté que deux tasses de thé noir par jour peuvent également réduire les risques de cancer de l’ovaire de 30 à 31%.

Régime contre cancer ovarien – Ginkgo biloba

La recherche a montré que le ginkgo biloba réduit considérablement le risque de développer un cancer de l’ovaire. Les femmes qui ont pris des suppléments de ginkgo régulièrement ont diminué le taux de risque de 60% en comparant avec les femmes qui n’ont pas pris ce supplément.

Régime contre cancer ovarien – Graines de lin

Les lignanes du lin contiennent des antioxydants et des phyto-œstrogènes : ces deux composantes sont utiles dans la lutte contre le cancer des ovaires. Certaines études ont noté que les femmes qui ont eu la plus forte consommation de lignanes végétales avaient les plus faibles taux de cancer de l’ovaire. Les scientifiques expliquent cela par les phyto-œstrogènes qui ont la possibilité de se brancher sur les récepteurs des œstrogènes, ce qui empêche les hormones de déclencher le développement du cancer de l’ovaire.
Des expériences en laboratoire ont clairement démontré que les graines de lin peuvent aussi prévenir les métastases du cancer de l’ovaire.

Régime contre cancer ovarien – Antioxydants

Il est bien connu que les antioxydants ont d’assez fortes capacités anticancéreuses. En ce qui concerne la prévention du cancer de l’ovaire, il a été noté que les plus efficaces peuvent être les flavonoïdes. Il a été noté que les femmes qui ont mangé le plus d’aliments contenant deux classes de flavonoïdes ont réduit significativement leur risque de développer un cancer de l’ovaire. Les flavonoïdes efficaces incluent les flavanols (trouvés dans le thé, le vin rouge, les pommes et les raisins) et les flavonones (trouvés dans les agrumes et leurs jus).

Discutable : Aliments à risque pour le cancer ovarien

Il existe deux types d’aliments « contestables », qui peuvent être recommandés ou évités selon les chercheurs. Les controverses sont en cours à propos du soja et des laitages.

Soja

Opinion n°1 – Les régimes riches en soja pourraient réduire les risques de développement du cancer de l’ovaire; les aliments riches en soja comprennent les haricots de soja, le lait de soja, le yaourt de soja, le tofu, les hamburgers de soja, les poudres de protéines à base de soja et de noix de soja. Les aliments à base de soja contiennent des protéines, des fibres alimentaires, des vitamines B et des acides gras oméga-3.

Opinion n°2 – Les régimes riches en soja sont associés à un risque accru de cancer du sein et peut-être de tous les types de cancer hormono-sensibles.

Opinion n°3 – Le cancer de l’ovaire est hormono-sensible et les femmes qui ont le cancer de l’ovaire devraient éviter les aliments à base de soja hautement concentrés (protéines végétales texturées, suppléments ou isolats de protéines de soja) et les graines de lin. Ces aliments peuvent avoir un effet semblable aux œstrogènes sur le corps des femmes.

Laitages

Opinion n°1 – Le lactose, le sucre dans le lait et les produits laitiers, pourrait augmenter les risques de cancer de l’ovaire;

Opinion n°2 – Les produits laitiers augmentent les risques de cancer de l’ovaire pour les femmes;

Opinion n°3 – Une étude note un taux réduit de cancer de l’ovaire chez les femmes qui consomment du lait allégé en matières grasses;

Opinion n°4 – Il n’y a pas de lien (positif ou négatif) entre la consommation de produits laitiers et le cancer de l’ovaire.


Liens assortis des Femmes Info / Google