Pages Navigation Menu

Remèdes naturels pour aménorrhée

L’aménorrhée est un terme médical pour l’absence de règles chez une femme alors qu’elle devrait les avoir régulièrement. C’est un signe que quelque chose ne va pas dans son corps. Les causes peuvent en être: stress, anorexie, choc physique ou émotionnel et troubles au niveau des ovaires. Les plantes qui déclenchent les règles lorsqu’elles sont en retard pour quelque raison que ce soit sont appelées emménagogues. Les emménagogues ne sont pas recommandées pendant la grossesse sauf à la fin pour préparer la délivrance (sous supervision médicale).

Il y a de nombreuses façons pour une femme d’utiliser des remèdes naturels dans sa vie quotidienne pour stimuler son système reproductif et équilibrer ses hormones.

Les remèdes naturels suivants contre l’aménorrhée sont des choses que vous pourriez déjà avoir chez vous ou que vous pouvez vous procurer pour pas cher. En décidant d’adopter ces épices et autres ingrédients dans son alimentation quotidienne, consommés sous forme de thé préparé à la maison ou comme suppléments alimentaires, la femme contribue activement à sa santé reproductive. Elle peut constater les résultats positifs par le fait que son corps recommence à fonctionner normalement. (D’un article de MandaSpring, publié le 8 mai 2009).

Persil pour Aménorrhée

  • Persil,
  • Gingembre,
  • Dong quai (Angélique de Chine),
  • Gattilier,
  • Graines de Sésame,
  • Souci,
  • Coriandre,
  • Tanaisie.

Certains spécialistes recommandent les traitements naturels suivants contre l’aménorrhée (D’un article de DIANA publie le 5 juillet 2009):

  Le gingembre
Buvez 3 à 4 tasses de thé au gingembre tout au long de la journée. Cela favorisera le déclenchement des règles et aidera aussi à soulager les crampes menstruelles.

  Les betteraves rouges et leur jus sont d’excellents remèdes contre l’aménorrhée. Ils peuvent aider à déclencher et à réguler les menstruations. Prenez environ 3 tasses de betteraves ou de jus chaque jour jusqu’à ce que vos règles arrivent.

  L’actée à grappes bleues est une emménagogue populaire qui était utilisée par les indiens d’Amérique pour traiter l’aménorrhée. Elle stimule les contractions et fait affluer le sang dans la région pelvienne. Elle peut favoriser l’apparition de règles disparues ou en retard.

  L’agripaume cardiaque est aussi une emménagogue qui peut calmer le système nerveux central et stimuler les contractions pelviennes.

  Autres remèdes naturels recommandés – Angélique, persil, semence de luzerne, mélisse officinale, assa-fœtida mille-feuille, souci et rue.

Les remèdes naturels suivants sont recommandés par “Annie’s Remedy – Essential Oils and Herbs

L’angélique pour Aménorrhée

  L’angélique stimule le retour de règles en retard et réveille un système reproductif endormi.

  L’alétris ou plante étoilée est depuis longtemps appréciée comme remède à une panoplie de troubles utérins et menstruels. Elle peut de fait encourager la menstruation.

  La mélisse officinale. Une importante utilisation médicinale de la mélisse officinale est de promouvoir les menstruations et de soulager en cas de règles douloureuses.

  L’armoise. Principalement utilisée comme emménagogue, souvent en combinaison avec la menthe pouliot et l’huile d’aurone (Artemisia abrotanum). L’armoise est aussi utile comme diaphorétique au début d’un rhume.

  Le pouliot – Sorte de menthe, une des plantes les plus puissantes pour stimuler le retour des règles. A utiliser avec beaucoup de précautions.

  L’asclépiade tubéreuse – Certains constituants de l’asclépiade tubéreuse imitent l’action des oestrogènes ce qui rend cette plante spécifiquement utile pour ramener des règles défaillantes ou comme abortif.

  La sauge – En combinaison avec le dong quai, est utilisée pour réguler un flux menstruel défaillant dans la médecine traditionnelle chinoise.

  Les feuilles d’orties en infusion peut, dit-on ramener les règles chez des femmes, même sexagénaires, qui en consomment régulièrement.

  La marjolaine – Les qualités médicinales de l’huile extraite de la marjolaine douce (oleum marjoranae) sont semblables à celles de la marjolaine sauvage. Près d’un demi-litre d’huile est produit par environ 70 kg de plante fraîche. A la conservation elle prend une forme solide. Elle est utilisée en application externe contre les entorses, les hématomes, etc. et aussi comme emménagogue.

  La tanaisie a aussi son utilité dans les cas d’hystérie et de faiblesse rénale en infusion par doses de verres entiers avec prises fréquentes. Elle constitue un emménagogue excellent et sans danger et rend des services dans les cas de fièvres bénignes, d’hystérie et d’affections nerveuses. Elle est aussi utile comme tonique nerveux et diaphorétique (qui fait transpirer). La tanaisie est une emménagogue puissante et ne devrait pas être utilisée pendant la grossesse. Elle peut être fatale à forte doses.


Liens assortis des Femmes Info / Google


Leave a Comment