Pages Navigation Menu

Don de sperme

Il y a beaucoup de causes d’infertilité et alors qu’il y a beaucoup de types de traitements disponibles, les couples confrontés à un facteur d’infertilité masculin ne sont pas toujours en mesure de choisir la méthode susceptible de réussir. Les facteurs d’infertilité masculine peuvent être différents et l’approche sera différente en fonction de chaque cas particulier.

Vous devez savoir qu’une trop faible concentration, une faible mobilité ou une morphologie anormale des spermatozoïdes peut rendre la conception très difficile avec le sperme de votre partenaire. Par contre, le don de sperme devient de plus en plus une option viable pour beaucoup de couples.
Grâce aux méthodes avancées modernes de technologie de la reproduction, le recours au don de sperme a décru ces dernières années. Avec l’invention de l’injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI), beaucoup de couples qui n’auraient auparavant eu aucune chance de concevoir sans un donneur sont maintenant en mesure de concevoir. Cependant, chez d’autres couples, le don de sperme reste toujours la seule option et elle peut être utilisée avec beaucoup de chances de réussite.

DON de SPERME : Qu’est-ce que c’est ?

DON de SPERME

Beaucoup de cliniques de fertilité ont des banques de sperme avec des spermatozoïdes sains, sélectionnés et congelés disponibles pour différents types de couples infertiles. Les spermatozoïdes d’une banque de sperme peuvent être utilisés au lieu de ceux du partenaire masculin pour une insémination intra-utérine (IUI) ou une fécondation in vitro (FIV). C’est une procédure dans laquelle l’ovule de la femme est fécondé par les spermatozoïdes plus sains d’un donneur.

DON de SPERME : Qui peut en bénéficier ?

Il y a différente raisons pour lesquelles un couple ou une femme décident de recourir au don de sperme à partir d’une banque de sperme. Cela peut être utile dans les cas suivants :

  • Infertilité avec composante masculine : si l’homme a peu de spermatozoïdes ou souffre d’azoospermie (absence de spermatozoïdes dans l’éjaculat) ;
  • Si le partenaire masculin a une tare génétique qui pourrait être transmise par le père à l’enfant ;
  • Si les deux partenaires ont des organes reproducteurs normaux mais ne peuvent pas avoir d’enfant à cause de leur incompatibilité Rhésus ;
  • Si une femme seule ou un couple de lesbiennes désirent avoir un enfant.

DON de SPERME : Comment choisir le bon donneur ?

Il y a deux types de donneurs : connus et anonymes. Recourir à un donneur connu signifie que vous allez demander à quelqu’un que vous connaissez de donner son sperme pour votre usage. Utiliser un donneur anonyme est plus courant : il s’agit de s’adresser à une banque de sperme. Vous ne connaîtrez pas le nom, l’adresse ou autre détail permettant d’identifier le donneur mais vous pourrez obtenir d’autres informations importantes : la race, la couleur des yeux, des cheveux, de la peau et d’autres caractéristiques physiques et psychologiques conservées par les banques de sperme.

Dans la plupart des cas, les donneurs de sperme sont des hommes jeunes (18 à 35 ans), en bonne santé et fertiles. Pour être un donneur, l’homme doit être en bonne santé, sans maladie héréditaire connue et sans handicap grave. Es tests réguliers sont généralement effectués tous les 3 à 6 mois y compris le dépistage du HIV et de la consommation de drogues.

Tous les donneurs de sperme ont leurs caractéristiques typiques dans la bas e de données de la banque de sperme. Leurs habitudes, leurs caractéristiques physiques et leur histoire familiale sont soigneusement enregistrées pour permettre un appariement avec les futurs receveurs. Il y a généralement une phase de quarantaine jusqu’à ce que le sperme puisse être utilisé puisque pendant ce temps il est examiné et différents tests sont effectués pour évaluer sa qualité. La durée de cette quarantaine est généralement de l’ordre de six mois.

Il est fortement recommandé de subir un entretien psychologique avant de choisir un donneur. Il est très important de clarifier tous les problèmes et tous les sentiments et émotions avant de se lancer dans tout traitement de l’infertilité.
Une fois que vous avez pris votre décision finale sur le don de sperme, vous pouvez en apprendre davantage sur tel ou tel donneur et prendre votre décision finale sur ses caractéristiques physiques, ethniques et raciales, son niveau d’éducation et sa carrière. Certaines cliniques peuvent même fournir une photo (pas toujours !).

DON de SPERME : Procédure

Le don de sperme peut être utilisé pour une insémination intra-utérine (IUI) ou une fécondation in vitro (FIV). Seuls les échantillons de sperme qui ont subi la quarantaine et ont été testés peuvent être utilisés. La banque de sperme préparera l’échantillon de sperme, c’est-à-dire le nettoyer, avant de l’envoyer à votre médecin ou clinique de fertilité.

DON de SPERME

La partenaire féminine sera préparée pour la procédure en fonction de son état de santé reproductrice et de la méthode choisie. Certaines femmes peuvent utiliser une IUI le jour même de leur ovulation, d’autres recevront une stimulation hormonale additionnelle pour multiplier les follicules. Vers le moment de l’ovulation, par une opération simple et indolore, une dose concentrée de spermatozoïdes du donneur sera placée dans l’utérus à l’aide d’un cathéter flexible. Après environ deux semaines, un test de grossesse sera effectué pour voir si l’opération a réussi.

Si le couple choisit la méthode de la FIV, le sperme du donneur sera combiné dans des conditions de laboratoire contrôlées avec les ovules récoltés de la femme. Si des embryons sont formés, ils seront retransférés dans l’utérus de sorte qu’ils puissent s’y implanter dans la paroi. Un test de grossesse sera effectué deux semaines plus tard pour voir si la FIV a réussi.

DON de SPERME : Taux de réussite

Il peut y avoir divers facteurs qui peuvent avoir une influence sur les chances d’une femme de concevoir par le recours au don de sperme. Ces facteurs sont notamment l’âge, les indicateurs de l’état de son système reproducteur, sont état de santé, ses antécédents de grossesses, les nombres d’inséminations subies et combien par cycle. Les femmes de moins de 35 ans sans antécédents d’infertilité ont les meilleures chances de tomber enceintes grâce au don de sperme.

Dans la plupart des cas, les couples qui recourent au don de sperme avec IUI ont un taux de succès de 11% à 15%. Si le don de sperme est fait dans une procédure de FIV, les chances de succès sont plus grandes : environ 20% à 25%.

DON de SPERME : Facteurs de risques

Comme pour toute opération de ce genre, pendant l’IUI avec un don de sperme, il y a une possibilité de transmission d’une infection, spécialement si vous faites appel à un donneur connu qui pourra ne pas subir des examens aussi poussés. En cas de sperme obtenu auprès d’une banque de sperme, le risque de transmission d’une infection est minimal.

Un couple infertile pourrait avoir des problèmes à l’avenir si un contrat correct n’a pas été signé entre les parties impliquées. Il est donc sage de rédiger un contrat légal avec l’aide d’un avocat expérimenté en la matière.


Liens assortis des Femmes Info / Google


Leave a Comment