Pages Navigation Menu

Les symptômes de l’endométriose

QUESTION

Je suis patiente d’une clinique de fertilité depuis déjà 3 ans ! La santé féminine est ma priorité et j’ai toujours pris soin de ma santé. Les médecins ne parviennent pas à trouver de raison à mon infertilité mais ils soupçonnent que je pourrais avoir de l’endométriose parce que j’ai toujours eu des règles douloureuses quoique toujours régulières. Quels sont les symptômes de l’endométriose ?

RÉPONSE des experts

Dans la plupart des cas, les femmes affectées par l’endométriose n’ont aucun symptôme. Celles qui ont des symptômes peuvent avoir des règles douloureuses, des douleurs pelviennes et de l’infertilité. Les douleurs pelviennes surviennent généralement pendant ou juste avant les règles et diminuent après les règles. Certaines femmes ont des douleurs ou des crampes lors des rapports sexuels, de la miction et/ou de la défécation.

Les symptômes de l’endométriose

Parfois même l’examen gynécologique peut être douloureux chez les femmes atteintes d’endométriose. L’intensité de la douleur peut changer de mois en mois et varie fortement entre les femmes. Certaines femmes ont une aggravation progressive des symptômes alors que d’autres verront disparaître les douleurs sans traitement.

Les symptômes de l’endométriose ? Les douleurs pelviennes chez les femmes atteintes d’endométriose dépendent en partie de la localisation des implants endométriaux : plus les implants sont profonds et qu’ils se trouvent dans des régions fortement innervées, plus ils risquent d’entraîner des douleurs.

Les implants endométriaux peuvent aussi produire des substances qui circuleront dans le sang en provoquant de la douleur.

Enfin, la douleur peut provenir d’implants localisés sur des cicatrices. Il n’y a pas de relation entre l’étendue de l’endométriose (le “stade” de l’endométriose) et la douleur.

L’endométriose peut être une cause d’infertilité chez des couples par ailleurs en conne santé. Quand on fait un examen laparoscopique pour évaluer l’infertilité, les implants endométriaux peuvent être découverts chez certaines de ces patientes dont beaucoup n’ont pas de symptômes douloureux dus à l’endométriose.

Les raisons pour laquelle la fertilité est réduite par l’endométriose ne sont pas complètement comprises. Elles pourraient être dues à la fois à des facteurs anatomiques et hormonaux. L’endométriose peut se présenter comme des masses de tissus ou de cicatrices (adhérences) à l’intérieur du pelvis qui peuvent perturber les structures anatomiques telles que les trompes de Fallope qui transportent les ovules produits par les ovaires.

Certaines femmes atteintes d’endométriose peuvent aussi avoir des diarrhées et/ou de la constipation, mal dans le bas du dos, règles abondantes ou irrégulière ou sang dans les urines.

Des symptômes rares sont notamment des douleurs thoraciques ou des expectorations sanglantes dues à une endométriose affectant les poumons ou encore des migraines et/ou des convulsions dues à une endométriose affectant le cerveau.

Endométriose

Vous avez plus de risque d’avoir de l’endométriose si :

  vous avez eu vos premières règles très tôt ;

  vous avez des règles abondantes ;

  vos règles durent plus de sept jours ;

  vous avez un cycle menstruel court (27 jours ou moins) ;

  vous avez une parente proche (mère, sœur ou tante) qui a de l’endométriose ;

Certaines études suggèrent que vous auriez moins de risque de faire de l’endométriose si vous faites régulièrement de l’exercice et évitez l’alcool et la caféine.


Liens assortis des Femmes Info / Google


Leave a Comment