Pages Navigation Menu

Polypes

Les polypes sont des excroissances anormales de tissu qui peuvent être trouvés dans tout organe qui a des vaisseaux sanguins. Le plus souvent les polypes chez les femmes se trouvent sur le col (col de l’utérus) et dans l’utérus (sur l’endomètre : revêtement interne de l’utérus). La majorité des polypes ne sont pas cancéreux (bénins). En même temps, il convient de noter qu’en raison d’une croissance cellulaire anormale, certains polypes finissent par devenir cancéreux (malins).

Polypes cervicaux

Les polypes cervicaux sont des excroissances en forme de doigt sur le canal cervical (le col de l’utérus) : ils sont communs chez les femmes après 20 ans (en particulier chez les femmes après l’accouchement). La plupart des femmes ont un seul polype, mais parfois elles peuvent en avoir deux ou trois sur le col utérin. Les principales causes de polypes du col utérin ne sont pas complètement connues, mais le plus souvent ils se produisent chez les femmes :

  • avec hyperoestrogènémie : niveaux d’œstrogènes (hormones féminines) excessifs ;
  • pendant ou après des inflammations cervicales et vaginales ;
  • après des infections cervicales et vaginales ;
  • qui ont des vaisseaux sanguins bouchés dans le col.

Dans de nombreux cas un polype du col utérin cause rarement des symptômes. Les symptômes polype du col utérin comprennent :

Les polypes cervicaux peuvent être facilement diagnostiqués par un médecin qui peut voir des excroissances lisses, rouges ou violettes, en forme de doigt sur le col.

Un polype du col utérin doit être retiré : la procédure est appelée « polypectomie ». C’est une opération simple qui peut être effectuée en ambulatoire. Tous les polypes doivent être examinés pour dépister d’éventuels signes de cancer après leur retrait.

Polypes utérins

Les polypes utérins (polypes de l’endomètre) sont des tumeurs qui se produisent dans l’endomètre (la paroi interne de l’utérus) : c’est en fait une prolifération du tissu endométrial. Les polypes utérins sont attachés à l’endomètre par une tige mince ou une base large et s’étendent vers l’intérieur de l’utérus.

Les polypes utérins peuvent avoir différentes formes et tailles : ronds ou ovales, petits, multiples ou grands (jusqu’à quelques centimètres). Dans la plupart des cas un polype utérin est non-cancéreux (bénin).

Les causes claires des polypes utérins ne sont pas connues, mais il a été noté que le plus souvent les polypes utérins apparaissent lors d’une hyperoestrogénie (augmentation des niveaux d’œstrogène).

Les polypes utérins apparaissent fréquemment chez les femmes après 40 ans (souvent au cours de la ménopause), chez les femmes en surpoids ou obèses, chez les femmes ayant une pression artérielle élevée (hypertension) et chez les femmes pendant le traitement anticancéreux avec le tamoxifène (cas de cancer du sein).

Polypes

  • règles irrégulières (menstruations) ;
  • saignement excessif pendant les règles (ménorragie) ;
  • saignements utérins ou taches brunes entre les règles ;
  • infertilité.
  • Les tests de diagnostic sont les suivants :
  • échographie transvaginale,
  • sonohystérographie,
  • hystéroscopie,
  • biopsie de l’endomètre.

Le traitement des polypes utérins doit être fait par des professionnels qualifiés et comprend plusieurs méthodes médicales et chirurgicales.


Liens assortis des Femmes Info / Google