Pages Navigation Menu

Régime contre l’hypothyroïdie

La thyroïde (glande en forme de papillon) est située dans la base du cou et elle est très importante pour la santé en général. La thyroïde produit deux hormones : triiodothyronine (T3) et thyroxine (T4) qui régulent les fonctions vitales du corps, notamment la respiration, la fréquence cardiaque, les systèmes nerveux central et périphérique, le poids corporel, la force musculaire, les cycles menstruels, la température et les taux de cholestérol. L’hypothyroïdie est une condition de santé spécifique lorsque les niveaux d’hormones thyroïdiennes sont faibles. En cas d’hypothyroïdie, la glande ne parvient pas à produire suffisamment d’hormones thyroïdiennes et peut déclencher un gain de poids, une lenteur, une dépression et une sensibilité accrue au froid. Selon le niveau d’hypothyroïdie, il est nécessaire de prendre des médicaments ou simplement de suivre un régime contre l’hypothyroïdie.

Une bonne sélection de certains aliments peut améliorer les fonctions thyroïdiennes. Éviter certains «mauvais aliments» et manger plus de «bons aliments» peut améliorer l’absorption des hormones par le corps et peut également augmenter l’activité thyroïdienne (protection de la santé thyroïdienne). Parfois un régime contre l’hypothyroïdie n’est pas suffisant pour rétablir les niveaux d’hormones thyroïdiennes normaux.

Il est bien connu qu’un iode alimentaire adéquat est essentiel pour une fonction thyroïdienne normale. Dans de nombreux pays présentant un déficit naturel en iode, les problèmes thyroïdiens ont été éliminés par les additifs iodés dans le sel et les aliments. Le régime contre l’hypothyroïdie peut protéger la santé thyroïdienne et peut améliorer les fonctions thyroïdiennes.

Régime contre l’ hypothyroïdie : meilleurs aliments

Fruits et légumes riches en antioxydants
Les antioxydants sont essentiels pour la santé de la thyroïde : ils combattent les radicaux libres et améliorent les fonctions thyroïdiennes. Les meilleurs fruits et légumes pleins d’antioxydants : baies, raisins noirs ou rouges, légumes à feuilles vertes, haricots, légumes crucifères verts, carottes, tomates, agrumes et melon.

Sélénium
De petites quantités de sélénium sont nécessaires pour les enzymes qui font fonctionner correctement les hormones thyroïdiennes. Consommer des aliments riches en sélénium peut être bénéfique. Meilleures sources de sélénium : noix du Brésil, graines de tournesol, épinards, thon albacore, flétan cuit, sardines, dinde, bœuf nourri à l’herbe, œufs, foie de bœuf et poulet.

Tyrosine
La tyrosine est un acide aminé spécifique qui est utilisé par la glande thyroïde pour produire T3 et T4. Meilleures sources de tyrosine : fromage (parmesan), soja, bœuf maigre, agneau, porc maigre, poisson, fruits de mer, poulet, dinde, graines, noix, œufs, produits laitiers, haricots, lentilles et grains entiers.

Algues
Plusieurs types d’algues sont pleins d’iode qui est nécessaire en cas d’hypothyroïdie. Les espèces d’algues les plus populaires sont le nori (utilisé pour faire des sushis), le dulse, l’arame, le wakamé, le varech et la spiruline.

Noix du Brésil
Les noix du Brésil sont riches en sélénium qui aide à réguler les hormones thyroïdiennes. La dose quotidienne recommandée de sélénium est de 55 microgrammes et la limite supérieure maximale de sélénium est de 400 microgrammes par jour. L’excès de consommation de sélénium peut causer une «haleine d’ail», une perte de cheveux, des ongles décolorés et même une insuffisance cardiaque. Chaque noix du Brésil contient 96 microgrammes de sélénium.

Produits laitiers
Certains produits laitiers peuvent également fournir de l’iode (en particulier du yogourt nature, à faible teneur en matière grasse et du yogourt grec). La consommation régulière de lait à faible teneur en matière grasse peut également être utile. Une tasse de lait pauvre en gras contient un tiers de vos besoins quotidiens en iode.

Viande (poulet et bœuf)
Le déficit en zinc peut également déclencher une hypothyroïdie parce que le corps a besoin de zinc pour produire des hormones thyroïdiennes. Les viandes (poulet et bœuf) sont de meilleures sources de zinc que les aliments végétaux. Certains autres produits peuvent également fournir une quantité limitée de zinc : épinards, graines de citrouille, graines de courge, noix, chocolat noir, haricots et champignons.

Poissons et crustacés
Le poisson (saumon, morue, thon) est une bonne source d’iode. Les crustacés comme les homards, les crevettes et les crabes sont aussi de bonnes sources d’iode

Œufs
Un gros œuf contient environ 16% des besoins du corps humain en iode et 20% en sélénium par jour. Certains experts considèrent les œufs comme de la super-nourriture thyroïdienne. La plus grande partie de l’iode et du sélénium se trouve dans le jaune d’œuf.

Régime contre l’ hypothyroïdie

Régime contre l’ hypothyroïdie : quoi éviter

L’hypothyroïdie est un problème de santé très spécifique qui n’est pas facile à gérer. La consommation alimentaire a toujours une influence particulière sur les fonctions thyroïdiennes. Certains aliments influencent fortement la fonction de la glande thyroïde et certains aliments peuvent inhiber la capacité du corps à absorber les hormones (naturelles ou médicales). Selon plusieurs études, les experts de la santé recommandent d’éviter certains aliments pouvant déclencher une hypothyroïdie. Essayer d’éviter:

  • Soja,
  • Gluten,
  • Café,
  • Alcool,
  • Aliments gras,
  • Nourritures sucrées,
  • Aliments transformés,
  • Excès de fibres,
  • Fast food.

Liens assortis des Femmes Info / Google