Pages Navigation Menu

Régime anticancéreux

Pourquoi il y a 100 ans le cancer n’existait-il quasi pas ? Pourquoi malgré le développement de technologies innovantes la fréquence des cas de cancer continue d’augmenter ? Beaucoup de gens pourraient dire que c’est à cause des méthodes de diagnostic améliorées. D’autres diront que c’est grâce à la sensibilisation des gens et à la détection précoce du cancer. Mais de nombreux experts relient l’augmentation de la fréquence de cancer à l’introduction dramatique des fast-foods transformés, des produits en conserve, de la viande et des produits laitiers de mauvaise qualité, des produits pleins de produits chimiques, des aliments génétiquement modifiés, des sucres raffinés et des boissons gazeuses dangereuses dans l’alimentation quotidienne ordinaire. Le marché est plein d’aliments hautement transformés, très cuits, pauvres en nutriments, riches en sodium, riches en sucre et en graisses, bourrés de calories et dépourvus d’une véritable valeur vitale.

Produits alimentaires de commodité, les repas au micro-onde, les collations emballées, les produits en conserve et la restauration rapide dominent dans nos menus de nos jours. Les experts en santé ont mentionné à plusieurs reprises que ces aliments ne sont pas optimaux si vous voulez être en bonne santé et surtout si vous êtes aux prises avec le cancer.

Nous sommes ce que nous mangeons et nos cellules du corps se développent en conséquence ! Ne soyez pas surpris si vous attrapez de mauvaises maladies en consommant des aliments pas sains.

« Dites-moi ce que tu manges et je te dirai qui tu es » (Jean Anthelme Brillat-Savarin, 1826).

De nombreux chercheurs ont constaté une corrélation entre les aliments consommés et la croissance des cellules cancéreuses. Le Dr Otto Heinrich Warburg a étudié le métabolisme des tumeurs et la respiration des cellules, notamment les cellules cancéreuses, et en 1931 a reçu le prix Nobel de physiologie. En 1939, le Dr Warburg a découvert que les cellules cancéreuses ne peuvent pas survivre à un pH alcalin. Qu’est-ce que cela signifie pour les gens ordinaires ? Cela signifie que manger des fruits frais, des légumes, des salades, des noix, des graines germées, des légumineux et autres produits similaires est non seulement la façon intelligente de profiter de plus d’éléments nutritifs, mais c’est aussi le moyen de prévenir et de combattre le cancer.

Depuis 1939, des centaines de spécialistes de la santé ont étudié des milliers de produits et d’états de santé de santé liés au développement du cancer. La plupart des experts mentionnent que les choix de régime alimentaire et de style de vie sont liés au cancer. Heureusement une alimentation saine, des produits naturels et un mode de vie sain peuvent non seulement prévenir différents types de cancer, mais ils peuvent aussi aider les gens atteints d’un cancer à survivre.

Si vous voulez être en bonne santé, si vous voulez vivre longtemps et si vous souhaitez réduire vos risques de développer un cancer, vous devriez porter une attention particulière à votre alimentation quotidienne. Votre nourriture a une énorme influence au niveau des cellules du corps (y compris les cellules cancéreuses).

Régime anticancéreux – Régime alcalin

Chaque patient atteint d’un cancer devrait commencer des changements alimentaires qui pourraient augmenter considérablement ses chances de guérison et de survivre au cancer (peu importe quel genre de soins médicaux qu’ils reçoivent en même temps). L’alimentation anticancéreuse est la plus importante première et meilleure défense sur la voie de la guérison du cancer.

Qu’est-ce exactement qu’une personne atteinte d’un cancer devrait changer dans son alimentation quotidienne ? La réponse est très simple : passer à un régime alcalin lequel peut réduire l’inflammation et améliorer le pH intracellulaire.

UNE ALIMENTATION ACIDE FOURNIT UN ENVIRONNEMENT PARFAIT POUR LA PROLIFÉRATION DU CANCER.

Régime alcalin anticancéreux

Un régime alcalin peut améliorer lentement le pH intracellulaire au fil du temps et renforcer la défense du corps contre l’inflammation continue.

Un régime alcalin comprend des légumes verts bio, des herbes et des épices, des racines, des oignons, de l’ail, des poireaux , de la ciboulette, des brocolis, du chou-fleur et des choux, des haricots, des lentilles, des pois, des noix et des graines combinés avec une petite quantité (une tasse ou deux par jour) de grains sans gluten comme le riz. Du poisson naturel propre, de la volaille bio et / ou de la viande nourries à l’herbe (quelques fois au cours de la semaine) peuvent être considérés comme faisant partie du régime alimentaire anticancéreux alcalin.

PLUS DE LÉGUMES ET DE FRUITS FRAIS ET CRUS = MEILLEURE DÉFENSE DU CORPS CONTRE LE CANCER

Les légumes et les fruits aident à réduire le risque de cancer ; tandis que la viande, les produits d’origine animale et d’autres aliments gras peuvent augmenter vos risques de développer un cancer.

Régime anticancéreux : recommandations

Régime alcalin

  • Éliminez le sucre car les cellules cancéreuses utilisent plus de glucose (sucre) par unité de temps que les autres cellules.
  • Éliminez les produits laitiers car la consommation des graisses alimentaires entraîne la production d’hormones, qui à leur tour, favorisent la croissance des cellules cancéreuses dans les organes hormono-sensibles tels que le sein et de la prostate.
  • Éliminez le gluten parce que les grains glutineux provoquent l’inflammation et la progression du cancer.
  • Utilisez l’huile d’olive pressée à froid, l’huile de noix de coco ou l’huile d’avocat naturel parce que ces huiles sont naturellement anti-inflammatoires et fournissent donc un effet calmant et curatif des cellules enflammées et potentiellement cancéreuses dans le corps.
  • Changez votre consommation quotidienne : réduisez la consommation de café à une tasse par jour et augmentez la consommation d’eau potable, de thé vert, de thé de sauge, de thé au gingembre et de menthe poivrée ; éliminez la consommation d’alcool ; passez aux légumes et fruits frais.
  • La salade est toujours un bon choix : carottes râpées, betteraves, concombres, endives, scaroles, tomates cerises, fenouil, chou et épinards en n’importe quelle combinaison (assaisonnées d’huile d’olive extra vierge et de citron frais).
Les végétariens sont à risque moindre de cancer et ont un risque significativement réduit par rapport aux mangeurs de viande.

Liens assortis des Femmes Info / Google


Leave a Comment