Pages Navigation Menu

Stress et cancer

Stress et cancer – Stress et risque de formation d’un cancer ?

Beaucoup de femmes croient qu’un stress déclenche ou provoque le cancer mais il n’y a pas assez de preuves scientifiques que le stress provoque le cancer directement. En même temps, il est bien connu que le stress augmente la concentration de ce qu’on appelle “hormones du stress” et celles-ci affectent notre système immunitaire. On sait aussi qu’un système immunitaire déprimé est un facteur de risque de développement d’un cancer. Mais il n’y a pas de preuves que ces différents facteurs puissent conduire au cancer.

Il y a plusieurs études contradictoires sur la relation entre stress et cancer. Certaines études suggèrent un lien entre différents types de stress et le cancer mais une relation directe de cause à effet n’a pas été scientifiquement démontrée.

Certaines études ont trouvé une relation indirecte entre le stress et certains types de tumeurs (cancers) liées à des virus : des scientifiques suggèrent qu’un stress chronique affaiblit le système immunitaire ce qui pourrait influencer l’incidence de cancers associés à des virus (par exemple : sarcome de Kaposi, lymphomes).

Des publications scientifiques récentes indiquent que sous l’effet d’un stress, les femmes se mettent à manger sans retenue (principalement des aliments peu sains), arrêtent toute activité physique, deviennent passives et malheureuses, se mettent à fumer et tout cela sont des facteurs de risques de cancer d’où ce qu’on peut considérer comme un lien entre stress et cancer.

Certaines études épidémiologiques ont trouvé un lien entre le stress et le développement du cancer du sein. Une étude finlandaise récente a trouvé un risque accru de cancer du sein chez les femmes qui ont divorcé, ont perdu leur mari et/ou des ami(e)s proches.

Une publication a par contre trouvé qu’un niveau élevé de stress peut en fait réduire el risque de cancer du sein parce que le stress chez les femmes diminue la concentration des œstrogènes et cette diminution est un facteur de protection contre le cancer du sein.

On sait que les femmes stressées attrapent plus souvent des rhumes (principalement d’origine virale) et pourquoi dès lors les femmes stressées n’auraient-elles pas plus de risque d’attraper un cancer d’origine virale ?

On a aussi démontré que le stress peut exacerber des maladies auto-immunes telles que la sclérose en plaques, le diabète et l’arthrite rhumatoïde. Alors, pourquoi le stress n’est-il pas reconnu comme facteur de risque d’attraper un cancer du fait de l’affaiblissement du système immunitaire ?

On a aussi observé que le stress chez des personnes atteintes du VIH (virus du SIDA) est associé à une progression plus rapide de la maladie et de la mortalité. Alors, pourquoi les scientifiques ne parviennent-ils pas à établir un lien entre le stress et les cancers viraux ?

Il subsiste beaucoup de questions sur la relation stress/cancer et les techniques d’investigation scientifiques modernes sont capables d’observer des liens entre stress et cancer mais ne peuvent pas les prouver.

De toute façon, la plupart des études scientifiques ont conclu que le stress n’augmente pas le risque de cancer. De futures recherches pourront peut-être nous en apprendre davantage.

STRESS et CANCER

Stress et cancer – influence du stress sur les patients atteints d’un cancer

Certains professionnels de santé suggèrent que le stress ne pourrait pas causer un cancer mais pourrait en affecter la progression. Les médecins ont observé qu’une fois que vous avez un cancer, le stress accélère sa progression et réduit les chances de survie. Non seulement le stress mais d’autres facteurs négatifs comme le pessimisme, le désespoir, le découragement, la dépression ou toute attitude négative peuvent contribuer à la progression du cancer.

Les recherches ont montré que le stress peut affecter la croissance de la tumeur et sa propagation : elles suggèrent que les effets du stress sur le système immunitaire peuvent affecter la croissance de certaines tumeurs et qu’en même temps, les hormones du stress peuvent affecter les cellules cancéreuses directement. On a observé qu’une attitude positive et le soutien de l’entourage peuvent effectivement “combattre” le cancer.


Liens assortis des Femmes Info / Google


Leave a Comment