Pages Navigation Menu

Surpoids ou obésité ?

Le surpoids et l’obésité se rapportent au poids total du corps d’une personne et dans quelle mesure il est trop élevé. Le terme « surpoids » signifie un excès de masse corporelle dû aux muscles, aux os, à la graisse et/ou à l’eau. Le terme « obésité » signifie une quantité vraiment élevée de graisse.

Il y a beaucoup de façons et de possibilités de déterminer si une personne est en surpoids ou obèse. D’après les professionnels expérimentés, la mesure la plus utile du surpoids c’est l’indice de masse corporelle (IMC) lequel est basé sur le poids et la taille. L’IMC peut être utilisé pour les adultes, les enfants et les adolescents.

Le tableau de l’IMC (Indice de masse corporelle) est considéré comme la mesure la plus courante pour évaluer l’obésité et ses différents stades. L’indice de masse corporelle est généralement utilisé comme mesure objective de l’obésité. Les femmes peuvent être considérées en surpoids si leur IMC se situe entre 25 et 29.9 et obèses si leur IMC est supérieur à 30.

IMC

IMC

En matière de contrôle du poids et de calcul de l’IMC, certaines exceptions peuvent être prises en compte. Par exemple, une personne ayant un IMC élevé peut avoir une proportion normale de graisse corporelle et son excès de poids peut être lié à un fort développement musculaire (chez les sportifs).

Indice de masse corporelle

Indice de masse corporelle

Tout qui pèse plus de 50 kg de trop est considéré comme morbide ment obèse.

Il est important de souligner que les personnes en surpoids et particulièrement les obèses ont des taux plus élevés de mortalité et de maladies que les personnes de poids normal à la fois d’une façon générale et par rapport à certaines maladies spécifiques telles que maladies cardiovasculaires, hypertension, diabète de type 2, apnée du sommeil, ostéo-arthrite, problèmes psychologiques et problèmes de reproduction chez les femmes.

SURPOIDS : Causes

Surpoids ou obésité ?

Surpoids ou obésité ?

Beaucoup de facteurs peuvent avoir une influence sur le poids mais le surpoids est essentiellement dû à un déséquilibre entre la consommation d’énergie sous frome de nourriture et la dépense d’énergie à travers les activités physiques. La génétique et des facteurs environnementaux jouent un rôle mais une bonne alimentation et des activités physiques sont importantes non seulement pour éviter de grossir mais aussi pour réduire son poids et s’y maintenir.

Trop manger et bilan énergétique négatif

En général, les personnes en surpoids mangent de 1.5 à 2.5 fois plus de graisses, de protéines et de carbohydrates qu’il n’est nécessaire pour le fonctionnement normal de leur corps. En même temps, les personnes en surpoids ont tendance à consommer des aliments sucrés, gras et très caloriques. Consommer trop de boissons et de nourritures de cette sorte résulte en un excès alimentaire et une incapacité pour l’organisme de brûler les calories reçues. D’une façon générale, chez les personnes en surpoids, la quantité de calories qu’elles reçoivent est beaucoup plus importante que la quantité de calories dépensées en activités physiques et pour le fonctionnement de l’organisme. C’est ainsi que le déséquilibre énergétique s’installe et l’excès constant de calories absorbées par rapport aux calories dépensées conduit à un gain de poids, au surpoids et à l’obésité.

Inactivité physique

La vie moderne au XXIème siècle est caractérisée par une INACTIVITÉ extrême avec manque d’activités physiques vu le temps passé devant la TV, l’ordinateur et autres appareils modernes plaisants. En même temps, beaucoup de gens utilisent leur voiture pour tout déplacement que ce soit pour faire les courses, rencontrer des amis, partir en vacances, etc. Actuellement, les activités physiques sont réduites au minimum. Les gens marchent très peu et évitent tout effort physique. Le mode de vie sédentaire joue un rôle majeur dans la prise de poids : les gens ne dépensent pas toute l’énergie absorbée avec la nourriture et ils la stockent sous forme de graisse.

Normalement, e, moyenne, nos besoins physiologiques en énergie sont de 600 kcal par jour mais nous en dépensons à peine 200 à 300. Les spécialistes expliquent que les personnes qui passent 2 heures par jour devant la TV ont une forte tendance à devenir obèse. Il est bien connu que les personnes en surpoids essaient généralement de limiter leur activité physique ce qui les fait encore plus grossir. C’est ainsi que les personnes en surpoids tombent dans un cercle vicieux : l’inactivité entraîne un gain de poids qui à son tour entraîne une augmentation de l’inactivité. C’est pourquoi il faut d’habitude beaucoup d’efforts pour casser ce cercle.

Habitudes alimentaires

Notre poids dépend entièrement de ce que nous mangeons et comment nous mangeons. Beaucoup de gens n’ont pas le temps d’avoir un déjeuner normal au travail, de sorte qu’ils se rattrapent en mangeant trop le soir. En plus de prendre des snacks debout n’est pas très bon non plus. L’industrie alimentaire moderne est un tueur bien connu de notre santé, pas seulement à cause de l’abondance de graisse et d’acides gras dans les hamburgers et les frites, mais aussi à cause des portions surdimensionnées et le fait de manger en vitesse. Aussi, il y a une grande portion d’aliments épicés, gras, trop salés et trop cuits dans notre régime quotidien. Boire plein de café et de boissons énergisantes ou alcooliques entraîne aussi une prise de poids.
Donc, les habitudes alimentaires suivantes pourraient être les causes principales des problèmes de surpoids :

  • Dîner du soir ;
  • Fast food contenant graisses et acides nuisibles ;
  • Manger debout ;
  • Manger de façon incontrôlée devant la TV et l’ordinateur ;
  • Consommation incontrôlée d’alcool et de boissons énergisantes.

Prédisposition génétique

Parfois le surpoids est répandu dans une famille ce qui s’explique par une prédisposition génétique. Vos gènes peuvent affecter la quantité de graisse que votre organisme accumule. Cependant, il est prouvé que le facteur génétique ne peut être activé que lorsqu’il s’accompagne d’autres facteurs comme de mauvaises habitudes alimentaires et l’inactivité physique.

Maladies et médicaments

Certaines maladies chroniques, troubles hormonaux et états pathologiques comme l’hypothyroïdisme, le syndrome de Cushing, une pathologie hypothalamique, la boulimie et autres désordres de l’alimentation peuvent causer un surpoids. En même temps, certains médicaments pris régulièrement peuvent aussi provoquer le surpoids (antidépresseurs, corticostéroïdes et autres).

Les professionnels de la santé devraient toujours informer leurs patients sur les risques de surpoids et leur recommander un régime adéquat.

Facteurs émotionnels

Les facteurs émotionnels pourraient bien être sous-estimés comme cause importante de surpoids et d’obésité. Lorsque nous sommes stressées, inquiètes, en colère ou déprimées, nous avons souvent tendance à compenser notre tension nerveuse en nous rabattant de façon incontrôlée sur crèmes glacées, le chocolat, les cacahuètes et autres produits caloriques. En général, lors de situations stressantes, nous consommons plus de calories qu’en temps normal et si elles ne sont pas dépensées en activités physiques, nous commençons par stocker des calories inutiles ce qui entraîne surpoids et obésité.

Autres facteurs

Certains autres facteurs peuvent aussi déclencher un gain de poids jusqu’à l’obésité éventuelle :

  • Le vieillissement entraîne un gain de poids du fait de la réduction des activités physiques ;
  • La grossesse est une autre cause de modification de leur poids chez les femmes ;
  • Les personnes en constant déficit de sommeil (qui travaillent la nuit, par exemple) ;
  • Les personnes qui arrêtent de fumer.

SURPOIDS : PRÉVENTION

(Voyez « PRÉVENTION de l’OBÉSITÉ »)

La prévention la plus efficace de l’obésité est un style de vie sain incluant régime alimentaire à basses calories et de l’activité physique régulière. Vous devriez toujours équilibrer votre consommation et votre dépense d’anergie.


Matched Links from Women Info Sites / Google

Leave a Comment