Pages Navigation Menu

Vaginose bactérienne récurrente

La vaginose bactérienne est une inflammation spécifique dans le vagin : c’est un type de vaginite qui se produit quand une prolifération de bactéries normalement présentes dans le vagin perturbe l’équilibre vaginal naturel de certaines bactéries. Parfois, les femmes ayant une vaginose bactérienne ne présentent aucun symptôme et ne découvrent leur état qu’au cours des examens de routine annuels. Certaines femmes souffrent de vaginose bactérienne récurrente avec des symptômes désagréables graves.

Vaginose bactérienne récurrente : causes

Les causes exactes de la vaginose bactérienne récurrente ne sont pas clairement identifiées, mais il y a plusieurs facteurs qui peuvent la déclencher :

  • Le déséquilibre bactérien vaginal : équilibre perturbé entre «bonnes» et “mauvaises” bactéries qui vivent dans le vagin ;
  • Les activités sexuelles : il a été noté que de multiples partenaires et des pratiques non hygiéniques peuvent être responsables de la vaginose bactérienne récurrente.

Vaginose bactérienne récurrente : symptômes

Vaginose bactérienne récurrente

  • Pertes vaginales : grises, blanc laiteux ou jaunâtres ;
  • Odeur vaginale : forte odeur désagréable de « poisson » qui devient plus forte après le sexe ou pendant la période menstruelle ;
  • Brûlure vaginale et sensation de brûlure pendant la miction ;
  • Parfois, des démangeaisons ou des douleurs vaginales.

Vaginose bactérienne récurrente : diagnostic

La confirmation principale de la vaginose bactérienne se fait en laboratoire par l’évaluation microscopique des pertes vaginales.

Parfois, le test de l’hydroxyde de potassium (test de l’odeur) peut également être effectué dans lequel l’hydroxyde de potassium est mélangé avec un échantillon de sécrétions vaginales. L’apparition de l’odeur spécifique de «poisson» est considérée comme un test positif.

Vaginose bactérienne récurrente : traitement

Les principales stratégies de traitement incluent la thérapie avec des antibiotiques, des changements de style de vie, y compris un régime alimentaire spécifique, l’abstinence temporaire, éviter les douches vaginales et bains chimiques.

Vaginose bactérienne récurrente : prévention

Les mesures qui peuvent être prises pour aider à réduire le risque de vaginose bactérienne récurrente comprennent:

  • Utilisation correcte sans interruption des médicaments prescrits : l’arrêt de la médication pourrait entraîner une résistance bactérienne aux antibiotiques et augmenter la possibilité de récurrence de la maladie ;
  • Abstinence temporaire pendant tout le traitement : même si le traitement des partenaires n’est pas recommandé (dans les cas habituels), le médecin pourrait envisager d’évaluer le partenaire (en cas de récidive) et, éventuellement, de recommander un traitement supplémentaire ;
  • Limitation des partenaires sexuels ;
  • Évitez les douches vaginales et les produits chimiques vaginaux (savons agressifs / parfumés et détergents) ;
  • Pratiquez une bonne hygiène vaginale et générale ;
  • Ne jamais oublier d’essuyer de l’avant du vagin vers l’arrière afin de prévenir la récurrence de la vaginose bactérienne : la même stratégie devrait être utilisée après une défécation ;
  • Les capes cervicales contraceptives (pessaires) et autres applicateurs médicaux doivent être soigneusement nettoyés avant et après chaque utilisation pour éviter la propagation des bactéries ;
  • Évitez les tampons hygiéniques menstruels qui peuvent favoriser la croissance bactérienne et nuire à la cavité vaginale ;
  • Portez des culottes plutôt que des strings qui peuvent augmenter la possibilité de transférer des bactéries de l’anus vers le vagin.
  • Utilisez uniquement des tampons et protège-slip en coton : les matériaux synthétiques rendent les organes génitaux chauds et humides car ils empêchent la circulation de l’air.

 


Liens assortis des Femmes Info / Google