Pages Navigation Menu

Dépression psychotique

La dépression psychotique est un sous-type de la dépression majeure. La dépression psychotique se produit lorsque les symptômes de dépression graves incluent des signes de psychose : comportement étrange, sentiments intenses de dévalorisation ou d’échec, hallucinations, idées délirantes, actions dangereuses, pensées suicidaires et / ou tentatives de suicide.

Dans la plupart des cas, les femmes atteintes de dépression psychotique ont une certaine rupture avec la réalité et / ou elles sont hors de contact avec la réalité. Parfois, les femmes ayant une dépression psychotique deviennent paranoïaques, peuvent entendre « voix » ou croient que d’autres personnes peuvent entendre leurs pensées, elles peuvent être « possédé » par le diable. Les femmes atteintes de dépression psychotique peuvent facilement se mettre en colère sans raison apparente.

Le comportement des patientes ayant une dépression psychotique est aussi très spécifique : elles parlent à peine, elles peuvent passer beaucoup de temps seules (parfois au lit), elles peuvent dormir toute la journée et rester éveillées la nuit, elles peuvent négliger l’hygiène quotidienne (bain, lavage, etc.). Les femmes atteintes d’une dépression psychotique peuvent également refuser de changer de vêtements.

Des agents de police ont signalé des cas de dépression psychotique tels que les patientes confessent un crime qu’elles n’ont jamais commis.

Dépression psychotique : Causes et facteurs de risque

La cause exacte de la dépression psychotique n’est pas encore connue, mais la plupart des scientifiques a remarqué une augmentation de la fréquence de l’hypertension artérielle déclenchée par l’augmentation des niveaux de l’hormone surrénale appelée « cortisol ». Il est bien connu que les différents types de stress (psychologique, physique ou émotionnel) sont toujours accompagnés d’une augmentation des niveaux de cortisol. C’est pourquoi certains scientifiques ont suggéré une corrélation directe entre le stress sévère et la dépression psychotique.

Il a été noté que les facteurs de risque suivants peuvent augmenter les chances de développement d’une dépression psychotique :

  • antécédents familiaux de dépression ou de psychose ;
  • dysfonctionnements hormonaux (souvent des troubles des hormones femelles) ;
  • problèmes biologiques avec les neurotransmetteurs ou glandes situées dans le cerveau ;
  • épisodes de stress sévère ;
  • traumatismes physiques graves ;
  • caractères spécifiques : narcissisme, égoïsme, craintes excessives permanentes, diminution de l’estime de soi, manque d’empathie, impulsivité ;
  • abus de drogues ou toxicomanie.

Tous les facteurs mentionnés ci-dessus rendent le corps humain très sensible à la psychose.

Dépression psychotique : Symptômes

Au cours d’une dépression psychotique, les femmes peuvent connaître plusieurs symptômes, mais les symptômes les plus communs et les plus typiques comprennent :

  • comportement anormal voire étrange (solitude passive, pessimisme permanent, isolement social, hypocondrie, immobilité physique);
  • hallucinations (entendre une voix étrange, communication avec des organismes non visibles qui pourraient voir les faiblesses de la personne, etc.);
  • délires (sentiments permanents d’inutilité, de désespoir, d’échec ou des sentiments sur des fautes commises);
  • phobies (inquiétudes sur la santé, peur de maladies);
  • réalité perdue (rupture avec la réalité et / ou perte de contact avec la réalité);
  • pensées suicidaires et / ou tentatives de suicide.

Dépression psychotique

D’autres symptômes de dépression psychotique pourraient être les suivants :

  • Mauvaise humeur et irritation,
  • Fatigue,
  • Agitation,
  • Insomnie,
  • Anxiété,
  • Paranoïa,
  • Constipation,
  • Déficience intellectuelle.

Dépression psychotique : Traitement

Habituellement, le traitement de la dépression psychotique est très efficace. Dans la plupart des cas, le traitement de la dépression psychotique devrait être organisé à l’hôpital. Le principal traitement comprend des combinaisons de médicaments (selon la gravité, l’âge, la sensibilité). Dans la plupart des cas, une combinaison d’antidépresseurs et de médicaments antipsychotiques sont recommandés.

La thérapie par électrochocs (ECT) est un traitement très rapide et efficace pour la dépression psychotique. En raison de la gravité des symptômes de la dépression psychotique, la thérapie par électrochocs est souvent le traitement de choix.

La dépression psychotique non traitée pourrait conduire à des troubles mentaux très graves : c’est pourquoi un traitement complexe urgent est toujours recommandé.

Dépression psychotique : Pronostic

Dans la plupart des cas, le traitement de la dépression psychotique est efficace (si la maladie est reconnue à temps et si le traitement a été commencé à temps). La guérison de la dépression psychotique peut être notée dans les 6 à 12 mois. Une récidive des symptômes dépressifs s’observe plus souvent et, en même temps, les symptômes de la psychose ont un faible taux de récidive.


Liens assortis des Femmes Info / Google


Leave a Comment