Pages Navigation Menu

Troubles du sommeil chez les femmes

De nos jours, beaucoup de femmes se plaignent de troubles du sommeil et/ou de sommeil perturbé et/ou insatisfaisant. Malheureusement, les femmes ont des troubles du sommeil plus souvent que les hommes : certains scientifiques l’expliquent partiellement par des différences du sommeil entre les hommes et les femmes.

On sait bien qu’alors que les femmes ont tendance à dormir plus que les hommes, elles ont aussi tendance à avoir un sommeil plus léger : cela pourrait être une raison des troubles du sommeil plus fréquents chez les femmes. Si vous dormez moins et/ou si votre sommeil est plus léger, cela signifie que vous n’avez pas un sommeil réparateur “de qualité”.

Les troubles du sommeil chez les femmes peuvent causer un manque d’énergie, de la fatigue, de l’épuisement, des difficultés de concentration et/ou des problèmes de mémoire ainsi que des migraines matinales. Le manque de sommeil réparateur peut entraîner chez la femme un stress prolongé avec toutes ses conséquences.

D’après les professionnels de la santé, les adultes ont besoin d’au moins 7 à 9 heures de sommeil pour se maintenir en bonne santé et mener leurs activités quotidiennes (différentes chez chaque personne).

Troubles du sommeil chez les femmes

Les adolescents ont besoin de plus de sommeil : environ 10 à 11 heures par jour, pour leur assurer un développement normal.

Un autre facteur de risque de troubles du sommeil chez les femmes ce sont les changements hormonaux complexes et les cycles hormonaux de la femme. Certaines perturbations hormonales et/ou dysfonctionnements hormonaux peuvent être causes de troubles du sommeil chez les femmes : pendant la grossesse, la ménopause, en cas de stress, de maladies ou de changement de mode de vie.

Troubles du sommeil et grossesse

Pendant la grossesse les femmes non seulement ont besoin de temps de sommeil plus longs mais elles ont aussi besoin de changer certaines habitudes de sommeil. Un temps de sommeil plus long pendant la grossesse est crucial car les femmes doivent s’adapter à tous les changements qui se produisent dans leur corps.

Le premier trimestre de la grossesse est une période de la vie compliquée et les femmes ont besoin de davantage de repos et de sommeil (environ 9 à 11 heures). En même temps, la femme enceinte peut ressentir une tendance à l’assoupissement pendant la journée et avoir besoin de siestes.

La plupart des femmes sans problèmes de santé se sentent mieux pendant le deuxième trimestre de la grossesse et un temps de sommeil de 7 à 9 heures est suffisant pour l’entretien du processus de grossesse et des activités qui y sont liées.

A la fin de la grossesse, les femmes peuvent avoir des troubles du sommeil à cause des changements hormonaux très importants, de leur prise de poids et de leurs attentes et craintes à l’approche de la délivrance.

Les troubles du sommeil chez les femmes enceintes peuvent varier. Les troubles du sommeil possibles lors de la grossesse sont le ronflement, l’apnée du sommeil et le syndrome des jambes sans repos.

Pendant la grossesse les femmes ne peuvent recourir qu’à des remèdes naturels pour les troubles du sommeil notamment le thé soporifique.

Troubles du sommeil et cycle menstruel

Le cycle menstruel est assez compliqué et pendant ce cycle menstruel plusieurs changements hormonaux ont été observés par les scientifiques. Tous les changements hormonaux importants au cours du cycle menstruel peuvent être cause de troubles du sommeil chez les femmes.

La période la plus sensible du cycle menstruel est la période prémenstruelle et pendant cette période beaucoup de femmes souffrent de troubles du sommeil. La plupart du temps elles se plaignent d’un sommeil insatisfaisant et inadéquat.

Dans la période prémenstruelle beaucoup de femmes ont une augmentation de leur sensibilité, de l’irritabilité, un déséquilibre émotionnel qui peuvent causer des troubles du sommeil.

Troubles du sommeil et ménopause

La ménopause est une autre période stressante de la vie des femmes. C’est une époque de transition avec des changements hormonaux très importants, de cycles menstruels réguliers à un statut hormonal diminué et constant. Les femmes ménopausées peuvent subir plusieurs changements tels que sautes d’humeur, bouffées de chaleurs, suées nocturnes, anxiété, dépression, irritabilité, etc., tous symptômes qui peuvent déclencher des troubles du sommeil. En même temps, la qualité de leur sommeil décline sous l’effet du vieillissement ce qui peut aussi contribuer à leurs troubles du sommeil.

Les professionnels de santé constatent une fréquence plus élevée de troubles du sommeil chez les femmes ménopausées qui souffrent d’anxiété, de dépression et de stress.

Troubles du sommeil et stress

Le stress est une des causes première des troubles du sommeil chez les femmes. Différents types de stress (dans la famille, au travail, dans la vie privée, par rapport aux amis) peuvent déclencher des troubles du sommeil. Les statuts familiaux compliqués, les horaires effrénés, le travail à pauses, le manque de temps de repos et de liberté personnelle peuvent aussi contribuer aux troubles du sommeil chez les femmes de tous âges.

Qu’il soit dû à des conditions physiques ou émotionnelles, le stress peut causer anxiété, irritation et dépression ce qui à son tour déclenche des troubles du sommeil tels qu’insomnie, cauchemars et autres problèmes.

Troubles du sommeil et médicaments

Les troubles du sommeil chez les femmes peuvent être provoqués par des médicaments utilisés pour différentes raisons. La liste de ces médicaments peut être très longue mais les femmes devraient savoir que les pilules contraceptives peuvent aussi être responsables de troubles du sommeil.


Liens assortis des Femmes Info / Google


Leave a Comment